Notre critique du tome 3 de « Abyss »

Un groupe d’individus se réveille dans un étrange souterrain. Dans leur main, un interrupteur appelé trigger qui leur donne chacun accès à un pouvoir spécial. Ils vont devoir coopérer afin de trouver la sortie et échapper aux créatures qui errent dans les couloirs avec l'intention de tuer.

Notre critique du tome 4 de « Ninja Slayer »

Ninja Slayer est porté disparu depuis son dernier combat. Il n'en faut pas plus pour laisser la voie libre aux pires criminels de la ville! Mais un nojuveau héros, un peu bizarre mais très fort sort de l'ombre pour contrer les ninjas du syndicat Sôkaiya, le Yakuza Tengu.

Notre critique du tome 6 de « Accel World »

Kuroyuki retrouve un Haruyuki bouleversé par son récent combat contre un burstlinker aux méthodes déloyales et sadiques. Alors qu'il lui raconte comment il s'en est sorti, elle comprend que la nouvelle alliée de son amoureux n'est autre qu'une ancienne combattante qui fût autre fois à ses côtés, Sky Raker.

Notre critique du tome 1 et 2 de « Love X Dilemma »

Natsuo vient de sauter le pas, il n'est plus puceau mais Rui, sa partenaire, est une inconnue. Son coeur est pris depuis longtemps par sa prof, la belle Hina. Ce grand évènement ne change rien pour lui jusqu'à ce que son père lui présente ses nouvelles soeurs par alliance : Hina et Rui.

Notre critique du tome 1 de « Hunt - Le Jeu du Loup Garou »

Airi est enlevée en pleine rue et se retrouve prisonnière avec d’autres lycéens pour jouer, contrainte et forcée, au jeu du loup-garou. Parmi le groupe se cachent deux loups-garous qui auront une chance supplémentaire de tuer les autres et donc de survivre.

Notre critique du tome 7 de « Seraph of the End »

Glenn prépare un raid sur les vampires de Nagoya. Il a ordonné au groupe de Yûichirô d'être sur place mais celui-ci arrive avec du retard et se voit contraint de subir une épreuve sévère : un duel avec leurs aînés équipés d'armes démoniaques.

Notre critique du tome 2 de « Sword Art Online Phantom Bullet »

Kirito vient d'entrer dans Gun Gale Online. Il doit trouver comment forcer le Death Gun à venir l'affronter. Il rencontre Sinon qui le prend pour une fille débutante et l'aide à s'inscrire au tournoi Bullet of Bullets.

Notre critique du tome 2 de « Ugly Princess »

Alors que Mito se rend au lycée en pleine nuit pour protéger le tableau réalisé pour la fête de l'école de la tempête déchaînée, elle tombe sur Kunimatsu qui a eu la même idée. Heureuse, elle trouve alors le courage de l'inviter à une sortie.

Notre critique du tome 1 de « Liar Prince and Fake Girlfriend »

Avec son look de gothique, Luna est la cible favorite des harceleurs du lycée. Elle a beau faire semblant d'assumer la situation, les choses changent quand elle se retrouve à la rue! Heureusement, les membres du conseil des élèves l'accueillent où ils vivent tous ensemble, sous l'oeil très curieux de caméras.

mercredi 24 août 2016

La saison 1 de JoJo's Bizarre Adventure débarque chez Kazé

Suivez toute l'actu de JoJo's Bizarre Adventure sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Un nouveau coffret de JoJo's Bizarre Adventure sera disponible dans quelques mois.

Malgré un prix attractif de 14,99 euros, ceux n'ayant pas acheté le coffret médiocre de JoJo's Bizarre Adventure regroupant Phantom Blood et Battle Tendency au format DVD ont bien fait parce que Kazé a annoncé l'arrivée cet automne d'un coffret DVD et Blu-ray dont la qualité semble être au rendez-vous.

Par contre il n'y aura pas de doublage, il faudra donc se contenter des sous-titres en français.

Phantom Blood, Battle Tendency, Jojo's Bizarre Adventure, Actu Japanime, Japanime, Kazé Anime,

mardi 23 août 2016

Un trailer pour Yuri on Ice, le nouvel anime du studio Mappa

Suivez toute l'actu du Studio Mappa et de Yuri on Ice sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Une bande-annonce de la nouvelle série d'animation du studio Mappa a été mise en ligne.

Lorsque la diffusion de Days sera terminée, le studio Mappa enchainera avec Yuri on Ice, un anime mettant à l'honneur une autre pratique sportive. Il permettra de découvrir le patinage artistique, un sport peu populaire par chez nous ! Son lancement aura lieu au début du mois d'octobre prochain.

Les épisodes seront disponibles gratuitement et légalement sur la plateforme Crunchyroll. 

lundi 22 août 2016

Un épisode de My Hero Academia diffusé lors du Jump Festa 2016

Suivez toute l'actu de My Hero Academia sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Parmi les mangas présent au Jump Special Anime Festa 2016 figure My Hero Academia.

Chaque année a lieu le Jump Festa, un événement durant lequel plusieurs mangas de l'éditeur japonais Shueisha bénéficient d'un épisode inédit réalisé spécialement pour l'occasion. 

Les séries qui seront mises à l'honneur en 2016 sont Twin Star Exorcists, Isobe Isobee Monogatari, Food Wars, My Hero Academia et un manga n'ayant pas encore eu droit à une adaptation en anime. 

Concernant l'épisode spécial de My Hero Academia, il aura pour but de faire le lien entre la première et la deuxième saison de l'anime ! Il s'agit d'une histoire originale imaginée par l'auteur du manga.

Le Jump Festa se déroulera le 27 novembre à Tokyo et le 4 décembre dans cinq villes de province.

Un nouveau chapitre de Silver Spoon publié au Japon

Suivez toute l'actu de Silver Spoon - La Cuillère d'Argent sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

En pause depuis plusieurs mois, Silver Spoon est de retour le temps d'un chapitre.

Dans quelques jours les lecteurs japonais pourront découvrir un nouveau chapitre de Silver Spoon - La Cuillère d'Argent, le célèbre manga de Hiromu Arakawa qui a pour thème l'agriculture. 

Le dernier chapitre a été publié en février 2016 dans le Weekly Shonen Sunday.

« Lorsqu’il arrive au lycée agricole Ohezo, situé sur à Hokkaido au Nord du Japon, Yûgo Hachiken croit que sa vie sera facile : avec tous ces fils de fermiers incapables d’aligner deux équations, devenir premier de sa classe sera une partie de plaisir ! Mais c’était sans compter les cours d’élevage, de sciences de la nutrition, de gestion agricole et les clubs de sport épuisants... Comment va-t-il faire pour survivre dans cette galère !? » 

Weekly Shonen Sunday, Silver Spoon, Hiromu Arakawa, Manga, Actu Manga,

dimanche 21 août 2016

Des combats à six contre un dans Dragon Ball Xenoverse 2

Suivez toute l'actu de Dragon Ball Xenoverse 2 sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

L'intensité risque de monter d'un cran avec l'arrivée de combats réunissant six joueurs.

Une bande-annonce présentant une nouveauté de Dragon Ball Xenoverse 2 a été diffusée lors de la Gamescom, il s'agit de la possibilité d'affronter les boss en demandant de l'aide à cinq autres joueurs.

N'oubliez pas de précommander votre exemplaire afin d'obtenir Black comme personnage jouable.

Notre critique de « Kuroneko - La Tourmente »

Suivez toute l'actu de Kuroneko - La Tourmente sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 1 de Kuroneko - La Tourmente
Dessinateur : Aya Sakyo
Scénariste : Aya Sakyo
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Drame, Romance, Fantastique
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 15 juillet 2016
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Depuis son enfance, Yûjin, l’ainé des Kagami au sang noble de léopard, a toujours eu pour compagnon Takamizawa. Mais si l’amitié tendancieuse entre les deux garçons est devenue autre chose avec le temps, Yûjin a toujours su qu’il devrait se plier aux exigences de sa famille, se marier pour avoir des enfants et perpétuer le sang et le nom des Kagami. Après une seule nuit torride, il n’y a donc plus jamais rien eu entre ces deux hommes qui ont continué à travailler de concert pendant des années. Yûjin a délibérément ignoré le mal qu’il faisait à Takamizawa de même que ses propres sentiments pour cet homme devenu si glacial avec tout le monde. Mais après avoir compris que son jeune frère ne quitterait pas son amant au nom de la famille, Yûjin remet en question ses propres choix. Est-il vraiment forcé d’être malheureux jusqu’à la fin de ses jours ? Et Takamizawa ?

Nous revoici dans le petit monde de Kuroneko, sensuel en diable et sans cesse tourmenté par le qu’en dira t-on. En vedette dans ce nouveau tome, le caractériel Yûjin qui voulait tant voir Shingo débarrasser le plancher de la vie de son cadet, sans résultat. Pris à son propre piège, Yûjin est ramené à la raison par son homme de confiance, le ténébreux Takamizawa qui parle peu mais a su le convaincre d’abandonner la partie face à l’amour qui unit son frère et son amant. Yûjin reste seul avec ses tourments, et une remise en question de lui-même, des choix qu’il a fait au nom du devoir. Car maintenant qu’il a eu un fils, qu’est-ce qui le retient de s’abandonner aux bras de celui qu’il aime depuis toujours ? A moins que Takamizawa ne le haïsse pour avoir été rejeté comme un domestique des années auparavant ?

Un superbe dilemme mis en scène par une Aya Sakyo qui sait y faire avec ses héros malmenés tant par les considérations sociales que par leurs propres idées toutes faites. Ce volume porte bien son nom de La Tourmente, car même une fois les premières barrières tombées, le passé des deux hommes vient troubler leurs retrouvailles et il faut tout le talent de la mangaka pour offrir un dénouement sans fard. L’abandon sentimental et physique devient total, pour le plus grand plaisir des fans de l’artiste et du 100% yaoi.

Reconnaissable, le style graphique d’Aya Sakyo illumine ce nouveau tome de la saga Kuroneko, toujours plus élégant, soigné tant sur le chara-design, que sur les expressions des visages ou les environnements propices aux ébats mis en scène avec force détails et sensualité.

Fidèle à la qualité des tomes précédents, Kuroneko La Tourmente, offre une incursion dans la vie amoureuse triste et mélancolique de Yûjin qui a bien mérité le bonheur !

Points forts : 
  • Aya Sakyo n’oublie pas de mettre en vedette un personnage secondaire de la saga en lui consacrant tout un tome 
  • Personnage antipathique, Yûjin devient attachant 
  • Bien vu de dessiner une sorte de volume bonus sur un autre personnage 
  • Psychologie des protagonistes bien décrite Takamizawa révèle des tendances maso nées du rejet subi dans le passé 
  • Cohérence avec le reste de la saga 
  • Dessin superbe, soigné et élégant 
  • Sensualité 100% yaoi 
  • Travail sur décors qui donne le ton de chaque scène 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Il se passe peu de choses au final en dehors du lit comme dans beaucoup de yaoi… 


 Verdict : Un Bon tome !!!


Notre critique du tome 1 de « Ikumen After »

Lisez notre avis concernant le tome 1 de Ikumen After

Suivez toute l'actu de Ikumen After sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma
Dessinateur : Kazuma Kodata
Scénariste : Kazuma Kodata
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Romance, Homoparentalité, Humour
Public : Tout public
Site officiel : Aucun
Sortie : 7 juillet 2016
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Asakura, veuf et père d’un tout jeune garçon, peine à tout concilier. Entre son chagrin, les mille et unes tâches à remplir au quotidien et l’affection qu’il donne maladroitement à son enfant, il est sur le point de craquer. La chance, et le fait que les deux enfants fréquentent la même école maternelle, met sur son chemin un autre père célibataire, le séduisant et volubile Kentarô. Opposés en tout, les deux hommes se lient pourtant d’amitié à force de s’entraider. Mais Kentarô, divorcé car homosexuel, masque de plus en plus difficilement l’attirance qu’il éprouve pour Asakura, ignorant que ce dernier commence secrètement à ressentir plus que de l’amitié pour lui…

Sujets assez redondants dans le yaoi, l’homoparentalité et les épreuves rencontrées par un gay qui tombe amoureux d’un hétéro sont une base plutôt intéressante pour cette mini-série. On trouve rarement ce genre de mélange et encore plus rarement un amant gay en devenir accablé dans un premier temps par la mort de son épouse. Un certain réalisme est ici au rendez-vous et il fonctionne bien.

Des personnages bien construits associés à des situations bien inspirées de la réalité sont le secret d’une histoire qui touche le lecteur. Asakura est le faible du récit, il reste traumatisé par la mort brutale de sa femme, incapable de répondre aux besoins émotionnels de son fils, tout juste s’il parvient à faire le nécessaire au quotidien. Du moins jusqu’à ce qu’il s’écroule. On imagine sans mal rencontrer ce veuf maladroit dans la vraie vie, autant dire que son potentiel sympathie est imbattable. Face à lui, Kentarô, qui a divorcé pour incompatibilité sexuelle, n’en voue pas moins une dévotion aveugle à son bambin et tombe immédiatement sous le charme physique d’Asakura. Comme lui, il n’a guère de chance côté cœur et peu de temps pour partir en quête de l’âme sœur. Alors quand cette perle rare apparaît sous son nez devant l’école de son fils, l’attirance est immédiate. Et puis Kentarô a le cœur sur la main et, même si ce n’est pas désintéressé, venir en aide à cet homme égaré par le chagrin devient un réflexe.

Vecteurs de joie, de peines, d’amitié et peut-être d’amour encore non-dit, les deux petits garçons ne sont pas là que comme faire-valoir d’une histoire d’adultes. Avec discrétion, innocence et tendresse, ils poussent lentement les deux hommes l’un vers l’autre. Aidés par l’amitié déjà installée entre leurs enfants, Asakura et Kentarô apprennent donc à se connaître, s’entraident moralement et échanges des astuces et autres services dont les parents ont toujours besoin.

Peu à peu, la situation devient complexe pour Kentarô qui va se jeter à l’eau sans forcément attendre un résultat aussi… concluant ! Quoique… La suite nous en dira plus.

Le trait de Kazuma Kodata est très fin, assez simple mais s’attache bien à un chara-design qui différencie bien ses protagonistes, met en valeur leur personnalité respective et la douceur des enfants dont les rôles restent importants. Le dynamisme de la mise en cases évolue au rythme définit par la narration, enveloppé d’une bonne maîtrise des arrières plans. Ceux-ci sont assez remplis de vues en extérieur et intérieur de sorte que le caractère intime de la relation monte graduellement et que le tout soit vraiment ancré dans une certaine réalité visuelle.

Ikumen After n’a rien du yaoi d’exception mais il offre une jolie histoire développée avec mesure, un zest d’humour et un bon réalisme, portée par des personnages attachants.

Points forts : 
  • Mélange équilibré de différents thèmes connus du yaoi 
  • Approche réaliste 
  • Personnages bien construits et attachants 
  • Enfants ont aussi un rôle bien à eux 
  • Humour 
  • Romance yaoi ok mais tout public 
  • Identité graphique de la série bien installée 
  • Chara-design au service du récit Mise en scène + + + 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Yaoi qui ne se démarque pas de manière exceptionnelle 


 Verdict : Un Très Bon Tome !!!


Notre critique du tome 2 de « Bi No Kyoujin »

Suivez toute l'actu de Bi No Kyoujin sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 2 de Bi No Kyoujin
Dessinateur : Ike Reibun
Scénariste : Ike Reibun
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Drame, Romance, Suspense
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 28 juillet 2016
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Forcé de rejoindre les rangs de Sagawa, l’ennemi juré de Kabu, Nirasawa a décidé de jouer les taupes au service de son amant. Grâce à ses informations, Kabu pourra ainsi prendre la tête du clan et récupérer Nirasawa. Mais la tâche est risquée car Sagawa s’est associé à un parrain chinois de la drogue, Xiao Chen, dont la réputation de mort et de violence n’est plus à faire. Kabu craint pour Nirasawa que rien ne semble pouvoir dissuader, pas même les terribles conséquences qui pourraient s’abattre sur lui s’il était démasqué… La vérité est terrifiante : Kabu comprend que son amant, qu’il a formé à tout risquer, est fin prêt. Mais lui, est-il prêt à perdre celui dont il est réellement tombé fou amoureux ?

Ce tome 2 est une suite (et) une fin très réussie du récit mis en place dans le premier volume. On retrouve l’ambiance dangereuse qui règne au cœur des démêlées entre yakuzas qui se disputent la tête d’un même clan.

Homme de main dévoué jusqu’à la mort à son mentor et amant, Nirasawa semble n’avoir peur de rien si c’est pour aider Kabu à gagner le titre de chef du clan. C’est ce caractère jusqu’au-boutiste qui est la source du suspense de ce tome. Ni Kabu, ni peut-être le lecteur lui-même, n’avaient jusqu’alors compris à quel point Nirasawa était prêt au sacrifice ultime pour celui qu’il aime. Amour ou folie, il oublie tout de lui pour se dévouer corps et âme à la cause de son amant. La question n’est plus seulement de pouvoir de nouveau vivre à ses côtés mais bien de lui offrir la tête du clan sur un plateau et peu importe qui il doit tuer, torturer, tromper ou sacrifier pour parvenir à ses fin, Nirasawa est véritablement prêt à tout. Kabu le comprend après une ultime conversation, une torride rencontre et la suggestion d’un plan bien ficelé mais très risqué pour son amant.

Le caractère de soumission est poussé très loin dans la relation Nirasawa-Kabu et ne cesse de changer la donne car le plus soumis des deux n’est pas toujours celui que l’on croit (du moins en dehors d’un lit). On a donc droit à un très bon suspense, à une lutte de pouvoir entre yakuzas qui sert de toile fond efficace à une romance bien compliquée et sans cesse accompagnée de dangers de mort. De quoi tenir en haleine et affirmer l’attachement du lecteur à ces deux héros atypiques.

 Un point bonus pour le personnage du bon copain de Nirasawa, mec déjanté par une enfance que l’on devine avoir été massacrée par de nombreux viols mais secrètement amoureux de son jeune complice. Il est la première source de suspense dans le dernier chapitre et ce n’est pas peu dire !

Des mecs virils, il n’y a que ça dans Bi No Kyoujin mais la palme revient à Nirasawa et Kabu ainsi que le dessin d’Ike Reibun tient absolument à nous le montrer. Mafieux dans l’âme, chacun à sa façon, ils en imposent même lorsqu’ils s’abandonnent l’un à l’autre. Fidèle à sa réputation, la mangaka s’en donne à cœur joie et ne lésine sur aucun code sexuel et sensuel du yaoi, de quoi insister visuellement sur la dépendance physique qui lie ces deux hommes.

Même si cela demeure du yaoi pour public très averti, Bi No Kyoujin présente un récit qui ne tourne pas uniquement autour de prétextes pour mettre ses héros à poil. On peut ainsi lire une histoire de violence yakuza crédible comme toile de fond à une romance à haut risque, justifiant la fureur des rares instants que les deux héros peuvent passer ensemble.

Points forts : 
  • Une vraie histoire, pas que du sexe Suspense né de l’atmosphère de complot yakuzas 
  • On tremble pour Nirasawa qui se met délibérément en danger par amour 
  • Personnages secondaires qui ont un rôle important dans le récit 
  • L’amour qui unit les deux héros se renforce face au danger 
  • Yaoi 200% côté sexe 
  • Graphisme qui s’adapte à chaque aspect de l’histoire 
  • Mise en scène au service de la narration, qui met en image la dépendance sexuelle et émotionnelle des deux amants 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Yaoi pour public très averti


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


Notre critique de « Mobile Sweet Honey »

Suivez toute l'actu de Mobile Sweet Honey sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 1 de Mobile Sweet Honey
Dessinateur : Touko Akiba
Scénariste : Touko Akiba
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Humour, Vie étudiante, Romance
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 28 juillet 2016
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Yui est un surdoué en sciences si passionné par les nouvelles technologies qu’il n’a encore jamais eu de relation amoureuse. Mais il est maintenant étudiant et espère vraiment trouver une personne qui le comprendrait enfin et ne le jugerait pas comme un geek. Depuis qu’il a commencé une sorte de relation virtuelle avec une correspondante par échanges de mails, il pense que son souhait pourrait bientôt devenir réalité. Du moins jusqu’à ce qu’il découvre que sa correspondante est en réalité Todoki, le don juan de la section littéraire !

Voici un yaoi qui a sa place dans la liste des yaoi sans grande saveur. Classique dans tous ses aspects, il met en scène la rencontre de deux jeunes hommes que tout oppose mais dont la romance, teintée d’humour et de découvertes du genre premier amour, suit un parcours très habituel. Tombé amoureux d’une fille imaginaire, Yui accepte très vite que Todoki puisse être l’amour qu’il attend. Passons… mais par la suite on a les épisodes typiques de la jalousie, de la première expérience sexuelle… Bref c’est si soporifique que l’auteur n’a pu en écrire de quoi remplir tout un tome relié.

Suivent donc deux autres petites histoires, cadrées sur le même moule, du couple formé peu à peu par deux hommes que rien ne rapproche si ce n’est les sentiments qui se manifestent lentement. Rien de très folichon, pas même pour les fans du genre tant cela est calqué sur nombre d’autres yaoi.

Dans le ton posé par le contenu narratif, le dessin de Touko Akiba est assez fade et plat. Ses personnages offrent un chara-design stéréotypé, le pire étant pour Yui qui est le gars petit et malingre qui semble ainsi tout désigné pour être celui qui est séduit et dominé et le fait qu’il ait un caractère affirmé n’y change rien. La mise en scène relève un peu le niveau d’autant qu’elle apporte un chouette dose d’humour mais la trop faible présence d’arrières plans qui montreraient autre chose que des tables, des vitres ou des couloirs ne rattrape pas la banalité de l’ensemble.

Sobre en tous points, Mobile Sweet Honey est un yaoi qui se lit et s’oublie aussi vite, trop plein de clichés et peu développé.

Points forts : 
  • Humour 
  • Personnages sympathiques 
  • Trois histoires dans un tome 
  • Graphisme calé sur le récit 
  • Édition française sans défaut 

Points faibles : 
  • Récits stéréotypés 100% 
  • Aucune originalité scénaristique ou esthétique 


Verdict : Un Tome Moyen !!!


vendredi 19 août 2016

Un aperçu de l'édition Trunks du Futur de La Résurrection de F

Suivez toute l'actu de Dragon Ball sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Un trailer de la version longue de Dragon Ball Z : La Résurrection de F a été mis en ligne.

Lors de la diffusion le 27 août de Dragon Ball Z : La Résurrection de F sur la chaîne Fuji TV, les téléspectateurs japonais auront droit à une édition spéciale proposant 30 minutes inédites qui permettront aux plus jeunes de découvrir le combat entre Trunks du Futur et Mécha Freezer.

Notons également la présence de Black Goku qui fera sans doute une brève apparition. 

mercredi 17 août 2016

Yoshihiro Togashi aimerait débuter un nouveau manga

Suivez toute l'actu de Yoshihiro Togashi sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

L'auteur de Hunter x Hunter a quelques idées en tête pour débuter un nouveau manga.

Malgré ses problèmes de santé l'empêchant de poursuivre Hunter x Hunter, Yoshihiro Togashi songe déjà à son prochain manga qui proposerait aux lecteurs de suivre des combats de cartes.

Un projet intéressant qui pourrait lui permettre de trouver la motivation nécessaire pour se remettre au boulot sérieusement et offrir une fin à Hunter x Hunter afin de pouvoir passer à autre-chose.

L'annonce importante concernant Bleach vient d'être dévoilée

Suivez toute l'actu de Bleach sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Un film live Bleach a été annoncé dans le dernier numéro du Weekly Shonen Jump.

Mauvaise nouvelle pour ceux qui espéraient le retour de l'anime, l'annonce importante qui accompagne l'ultime chapitre de Bleach concerne une adaptation en film live qui sera diffusée en 2018 au Japon.

Le tome 70 de Bleach sera disponible le 7 septembre 2016 aux éditions Glénat Manga.

Bleach, Actu Ciné, Cinéma, Tite Kubo,

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Fourni par Blogger.

Nos lecteurs

Derniers commentaires

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2016