Notre critique du tome 17 de « I Am a Hero »

Trois survivants armés ont terminé leur inspection dans Tokyo et sont en chemin pour leur base quand ils se retrouvent nez à nez avec un ZQN un peu particulier, un ZQN de combat... A l'évidence, le zombie cherche quelque chose de plus que de les tuer!

Notre critique du tome 1 de « L'Assaut du Roi »

Ippei est un garçon plein de vie à l'imagination débrodante qui ose peu parler de ses rêves car il est trop souvent l'objet de moqueries. Mais quand il rencontre Hime et sa passion pou rles échecs, il sait qu'il a enfin trouvé quelqu'un qui le comprend...

Notre critique du tome 15 de « Montage »

Yamato et Miku ont retrouvé les parents de la jeune fille mais il faut les faire évader. Yamato élabore un plan astucieux mais pas sans risques... Pendant ce temps, Yûdai Kawasaki encore blessé se rend au rendez-vous avec Taisei et le mystérieux jumeau du ripoux Sekiguchi...

Notre critique du tome 5 de « Log Horizon la Brigade du Vent de l'Ouest »

Les puissants chefs de Guildes d'Elder Tale sont réunis pour faire d'Akiba une cité plus sûre pour tous. Lorsque Shiroe révèle son plan, tout le monde ne semble pas enthousiaste...

Notre critique du tome 1 de « Hunt - Le Jeu du Loup Garou »

Airi est enlevée en pleine rue et se retrouve prisonnière avec d’autres lycéens pour jouer, contrainte et forcée, au jeu du loup-garou. Parmi le groupe se cachent deux loups-garous qui auront une chance supplémentaire de tuer les autres et donc de survivre.

Notre critique du tome 7 de « Seraph of the End »

Glenn prépare un raid sur les vampires de Nagoya. Il a ordonné au groupe de Yûichirô d'être sur place mais celui-ci arrive avec du retard et se voit contraint de subir une épreuve sévère : un duel avec leurs aînés équipés d'armes démoniaques.

Notre critique du tome 2 de « Sword Art Online Phantom Bullet »

Kirito vient d'entrer dans Gun Gale Online. Il doit trouver comment forcer le Death Gun à venir l'affronter. Il rencontre Sinon qui le prend pour une fille débutante et l'aide à s'inscrire au tournoi Bullet of Bullets.

Notre critique du tome 2 de « Ugly Princess »

Alors que Mito se rend au lycée en pleine nuit pour protéger le tableau réalisé pour la fête de l'école de la tempête déchaînée, elle tombe sur Kunimatsu qui a eu la même idée. Heureuse, elle trouve alors le courage de l'inviter à une sortie.

Notre critique du tome 1 de « Liar Prince and Fake Girlfriend »

Avec son look de gothique, Luna est la cible favorite des harceleurs du lycée. Elle a beau faire semblant d'assumer la situation, les choses changent quand elle se retrouve à la rue! Heureusement, les membres du conseil des élèves l'accueillent où ils vivent tous ensemble, sous l'oeil très curieux de caméras.

dimanche 25 septembre 2016

Notre critique du tome 2 de « Prince et Hero »

Suivez toute l'actu de Prince et Hero sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 2 de Prince et Hero
Dessinateur : Daisy Yamada
Scénariste : Daisy Yamada
Éditeur : Delcourt
Collection : Tonkam
Genre : Shojo, Humour, Romance
Public : Tout public
Site officiel : Aucun
Prix : 6,99€
Sortie : 17 août 2016
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

En larmes dans les bras de Hero, Hana trouve un peu de réconfort après le sale tour que lui a joué Prince. Elle ignore qu’il n’est pas à l’origine des évènements mais en est convaincue lorsqu’elle surprend par la suite sa conversation avec la perfide Kaguya. Prince avoue s’être servi d’elle ! Blessée, Hana lui hurle dessus et décide qu’elle ne lui fera plus jamais confiance. Les jours suivants et pendant toutes les vacances, elle ne se montre plus à l’école. Trop triste, elle a décidé de rentrer dans sa campagne auprès de gens qui ne se moquent pas des aures non de leurs sentiments. Mais Hero vient la voir et lui propose une sortie ensemble. Hana va-t-elle sortir de son chagrin grâce à lui ?

Suite immédiate, ce tome 2 ne nous réserve pas de grande surprise puisque Hana a attiré l’attention des deux beaux gosses de son école dès le début de l’histoire, rien d’étonnant à ce qu’elle tombe lentement dans les bras de l’autre quand le premier l’a rejetée…

On peut penser que la mignonne petite héroïne a un cœur d’artichaut mais c’est en grande partie parce que la notion de temps n’est pas évidente dans le récit. On comprend avec l’arrivée de la période des vacances et les changements des tenues vestimentaires que le temps s’écoule assez vite dans cette série, donc le cœur d’Hana peut effectivement pencher pour un autre en plusieurs mois. Et ce d’autant plus que cet autre est attentionné, gentil et prêt à bien des choses pour la voir sourire et lui rendre courage.

On découvre aussi un peu mieux qui est Hero, le type un peu désagréable qui, finalement cache un grand cœur. Si Hana n’est pas à l’abri des déconvenues, il est évident que leur amitié est bien plus saine que les fausses promesses annoncées par celle d’un Prince qui semble s’est amusé à ses dépens. Quoique… l’origine de la brouille entre les deux garçons se fait jour peu à peu et si on n’en connaît pas encore tous les détails dans ce volume, on peut déjà deviner certains éléments qu’Hana pourrait bien démêler. Car il devient de plus en plus évident que c’est cette relation d’amitié gâchée entre Prince et Hero qui est la source des ennuis d’Hana et de l’attitude de Prince vis-à-vis d’elle. L’entrée en scène d’une bien jolie rivale est là pour le prouver…

Évolution mineure mais appréciable : Hana prend de l’assurance, de caractère et gagne en crédibilité.

Toujours aussi joli, mignon, très shojo et expressif, l’art de Daisy Yamada s’adapte parfaitement à son histoire. Avec ce second tome, et même s’il ne sort pas du tracé dévolu à tous les shojos, Prince et Hero met l’accent sur la psychologie de ses personnages et pourrait ainsi sortir un peu du lot.

Points forts : 
  • Évolution psychologique des personnages 
  • Hana grandit un peu et devient plus forte 
  • On découvre un peu la troublante relation entre Prince et Hero, source des ennuis d’Hana 
  • Développement intéressant du scénario 
  • Amitié aussi importante que la romance 
  • Mise en scène au service du récit 
  • Dessin très shojo 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Hana tombe un peu vite sous le charme d’un autre


Verdict : Un Très Bon Tome !!!


Notre critique du tome 2 de « Un baiser à la Vanille »

Suivez toute l'actu de Un baiser à la Vanille sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 2 de Un baiser à la Vanille
Dessinateur : Rina Yagami
Scénariste : Rina Yagami
Éditeur : Soleil Manga
Collection : Shojo
Genre : Romance, Scolaire
Public : Tout public
Site officiel : Aucun
Sortie : 24 août 2016
Prix : 6,99€
Statut de la série : Terminée en 6 tomes

Kokoa vient à peine d’avouer son amour à Banri que celui-ci la laisse en plan après un appel d’Aki, sa belle-mère qui vient d’être hospitalisée. Interloquée et déçue, elle ne sait comment réagir la prochaine fois qu’elle verra Banri. Kotetsu qui connaît bien Aki, lui propose d’aller ensemble lui rendre visite à l’hôpital dès le lendemain. A leur arrivée, Aki est toute heureuse car elle pense que Kokoa et Banri sortent effectivement ensemble et quand le jeune homme ne dément pas, Kokoa ne sait plus quoi penser. Lorsqu’ils sont seuls tous les deux, Banri lui dit d’emblée qu’il veut faire croire à sa belle-mère qu’ils sont en couple parce que cela la rend heureuse. Ecoeurée, Kokoa rejette le garçon. Comment ose t-il se servir d’elle ainsi, en ignorant les sentiments qu’elle lui a avoué ?

Suite trop évidente car typique des codes scénaristiques du shojo, ce tome 2 voit entrer en scène les problèmes familiaux et les rivaux potentiels.

Toujours trop gentille pour ne pas se faire marcher sur les pieds, Kokoa, a beau être déçue de l’attitude de Banri, il fait à peine un geste dans sa direction qu’elle tombe en émoi et accepte son hypocrite proposition. Est-elle trop amoureuse pour simplement l’ignorer ? Sans doute mais on ne peut s’empêcher de penser qu’elle est trop gentille pour se préserver ? Cela dit, en apprenant les tourments passés de Banri, quelle fille déjà amoureuse ne lui céderait pas ?

Le jeu de l’amour entre ces deux êtres aux antipodes prend une nouvelle direction même si Kokoa en impose quelques règles. C’est donc au tour de Banri de lui prouver qu’elle a raison de se laisser embobiner et qui sait, de lui courir après le moment venu. Et ce moment se profile avec l’entrée en scène de rivaux potentiels, tous des garçons très beaux qui connaissent Banri depuis longtemps et se plaisent à taquiner sa « conquête ».

Le manga shojo aime reprendre ce type de schéma pour le plus grand plaisir des fans du genre. Force est d’admettre que Rina Yagami se prête bien au jeu, qu’elle plie ses personnages et son récit à chaque étape obligatoire pour se série.

Dans le même esprit, en parfaite corrélation d’ailleurs avec l’écrit, le dessin très multiplie l’usage des codes : héroïne super kawai dans son look comme dans les expressions de son visage, personnages masculins sans grande carrure donc efféminés, trames très légères, additionnées d’effets tendres et mignons.

Suite logique et attendue, ce tome 2 de Un Baiser à la Vanille lève le voile sur le caractère renfermé de son héros mais insiste pour rester dans les sentiers balisés des codes suprêmes du shojo manga.

Points forts : 
  • Suite logique du récit 
  • On explore un peu le passé de Banri 
  • Relation qui évolue entre les deux héros même si ce n’est pas ce que souhaitait Kokoa 
  • Nouveaux personnages 
  • Respect à la lettre et au trait des codes du shojo 
  • Dessin joli et kawai à souhait 
  • Édition française sans défaut 

Points faibles : 
  • Aucune originalité Nouveaux personnages 100% clichés 


Verdict : Un Bon Tome !!!


Notre critique du tome 1 et 2 de « Team Butler »

Suivez toute l'actu de Team Butler sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant les tomes 1 et 2 de Team Butler
Dessinateur : Ryo Aduchi
Scénariste : Ryo Aduchi
Éditeur : Nobi Nobi
Collection : Manga
Genre : Shonen, Sport, Humour
Public : Tout public
Site officiel : Aucun
Sortie : 8 juin 2016
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Monchi est l’intendant du club professionnel de football Korporosa de Sapporo. Sérieux, consciencieux, il s’occupe de tout pour que les joueurs puissent se concentrer exclusivement sur leur jeu, et rien n’échappe à sa vigilance depuis l’état du matériel, des crampons, des ballons, de la pelouse, jusqu’aux besoins les plus basiques ou ludiques des joueurs. Ainsi, serviettes propres, boissons, bonbons ou parfums favoris, Monchi n’oublie jamais rien. Sur tous les fronts en match officiel ou lors des entrainements, Monchi est aussi très attentif aux problèmes des membres de son équipe. Il les aide à vaincre leurs soucis, à devenir meilleurs sur le terrain comme dans la vie. Car Monchi n’a qu’un seul but : Faire de Korporosa la meilleure des équipes nationales !

Nobi Nobi tente son incursion dans le monde du manga avec des titres qui restent fans la lignée éditoriale qui fait son succès, proche d'un jeune public et ses choix sont plutôt judicieux.

Face cachée du foot pro, découvrez le rôle de l’intendant, vedette de ce dyptique manga bien sympathique.

Sous la plume de Ryo Aduchi, on voit l’importance de cet acteur de l’ombre d’une équipe sportive pro présenté avec un peu d’excès par l’artiste car très perfectionniste même pour un héros.

Monchi ne laisse rien lui échapper, il diagnostique aussi bien une pelouse glissante que des crampons trop sales qui entravent les actions du joueur qui les porte ou les tourments d’un membre de l’équipe qui tente pourtant de ne rien montrer. Conseiller amical mais avisé, il est un soutien psychologique aussi efficace dans la préparation et l’entretien des équipement que dans les avis qu’il donne bien volontiers même à ceux qui le rabrouent avant de l’en remercier. Evidemment, la majorité des situations est présentée avec un très bon humour qui joue sur bien des revers mais insiste sur le caractère perfectionniste de Monchi qui est, en échange, un sportif très médiocre !

Néanmoins, si le zèle du héros fait un peu trop penser à un certain majordome démoniaque à qui rien n’échappe et qui excelle à sa tâche (qui a dit Black Butler), le réalisme distillé par Ryo Aduchi quant au quotidien d’une équipe de foot pro, aux enjeux financiers, aux problèmes de carrières des joueurs ancre bien le récit dans l’esprit du lecteur et trouve à se démarquer d’autres mangas sur le sport.

Le dessin de l’artiste est basé sur les codes shonen, assez simple dans sa composition, son chara-design et sa mise en scène mais trouve un équilibre qui lui permet de bien raconter l’histoire, essentiellement par une appropriation de ces codes par Ryo Aduchi.

L’envers du décor d’une équipe de football professionnelle est intéressant et la personnalité de Monchi est y pour beaucoup, on prend bien du plaisir à lire son quotidien et celui de cette équipe à laquelle il est entièrement dévoué.

Points forts : 
  • Thématique originale pour un manga sur le foot 
  • Personnage principal très sympa, qu’on aime suivre même s’il est peu démonstratif 
  • Personnages secondaires bien conçus 
  • Réalisme dans le récit + + 
  • Humour + + + 
  • Action 
  • Rythme dynamique 
  • Dessin dans les codes du shonen 
  • Chara-design qui définit bien chaque protagoniste 
  • Mise en scène efficace 
  • Complet en deux tomes 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Héros et son rôle qui en rappellent trop d’autres mangas 


Verdict : Deux Bons Tomes !!!


Une diffusion en 2017 pour la saison 2 de One Punch Man

Suivez toute l'actu de One Punch Man sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

La période de lancement de la deuxième saison de One Punch Man est maintenant connue.

L'édition 2016 du One Punch Man Autumn Festival a été l'occasion d'annoncer l'arrivée en 2017 de la suite de l'anime ! La saison 2 sera également diffusée gratuitement sur Anime Digital Network.

Le tome 4 du manga est disponible depuis le 8 septembre 2016 chez Kurokawa.

« Histoire de passer le temps, Saitama est devenu un héros. Trois années d'un entraînement spécial lui ont donné un pouvoir le rendant invincible. Mais il y a un hic. Saitama est devenu si fort qu'un seul coup de poing lui suffit à terrasser chaque adversaire se présentant, aussi puissant soit-il. « Posséder la puissance ultime, c’est relou, en fait... ». Aujourd’hui encore, un nouvel ennemi se dresse devant ce héros blasé qui a perdu sa motivation... et ses cheveux ! Parviendra-t-il à retrouver la patate ? »

La diffusion en France de Your Name se confirme

Suivez toute l'actu de Your Name sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Le distributeur Eurozoom a confirmé l'arrivée chez nous du nouveau film de Makoto Shinkai.

Comme annoncé au début du mois de septembre, l'énorme succès rencontré au Japon par Your Name semble avoir éveillé l'intérêt d'Eurozoom et @Anime qui ont décidé d'organiser plusieurs projections dans les salles de cinéma françaises ! Toujours aucune date de sortie à l'heure actuelle.

Le communiqué officiel d'Eurozoom :

C'est avec un immense plaisir que nous vous annonçons la sortie prochaine au cinéma deux film phénomène du box office japonais : Your Name réalisé par l'extraordinaire Makoto Shinkai ! Plus de 15 ans de travail acharné sur l'animation récompensés et quelle récompense !

On est heureux chez Eurozoom d'avoir donné à d'autres talents de l'animation japonaise une vraie place au cinéma en France, film par film, salle par salle, spectateur par spectateur.

Nous sommes fiers d'avoir contribué à la reconnaissance en France, auprès du public comme de la presse, de nouveaux talents comme ceux de Mamoru Hosoda, Keichi Hara, Shunji Iwai et tant d'autres. Nous sommes enchantés d'assurer la relève, grâce a vous tous qui nous suivez, qui nous programmez, qui nous encouragez. C'est pourquoi nous sommes si heureux d'offrir au public français ce superbe film de Makoto Shinkai au cinéma !

A suivre très bientôt et encore merci à vous tous.

Actu Japanime, Eurozoom, Japanime, Makoto Shinkai, Your Name,

Source : Eurozoom

vendredi 23 septembre 2016

Quelques extraits de la prochaine saison de Berserk

Suivez toute l'actu de Berserk sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant de découvrir des extraits de la suite de Berserk.

Terminée il y a tout juste une semaine, la nouvelle adaptation en anime de Berserk sera de retour au mois d'avril prochain avec une deuxième saison de 12 épisodes ! En attendant il est possible de découvrir quelques extraits inédits grâce à une courte vidéo mise en ligne sur le site officiel.

Une version sous-titrée en français de la saison 1 est disponible légalement sur Crunchyroll.


Source : Site officiel

jeudi 22 septembre 2016

Le spin-off Fairy Tail - Ice Trail débarque chez Pika Édition

Suivez toute l'actu de Fairy Tail sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Grâce à Fairy Tail - Ice Trail apprenez-en davantage concernant l'enfance de Grey Fullbuster.

Chez Pika Édition, la fin de l'année sera aux couleurs de Fairy Tail puisque la maison d'édition accueillera Fairy Tail - Ice Trail en plus de Fairy Tail Zero et Fairy Tail - Side Stories qui sortiront le 5 octobre et 2 novembre ! Une sortie simultanée des deux tomes est prévue le 30 novembre prochain.

« Sur les conseils de son Maître, un jeune mage de glace entreprend un périple sur la route de l’Ouest. À la découverte du monde, Grey Fullbuster est bien décidé à suivre son destin et à devenir plus fort. Avant d’intégrer la guilde de Fairy Tail, il connaîtra bien des aventures et rencontrera de nombreux mages auxquels il laissera un souvenir impérissable. Comment Grey est-il arrivé dans la guilde de Fairy Tail ? »

Fairy Tail - Ice Trail, Manga, Actu Manga, Pika Edition,

Source : Pika Édition

L'auteur de Berserk s'offre une nouvelle pause

Suivez toute l'actu de Berserk sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Préparez-vous à faire face à une nouvelle pause qui est susceptible de durer près de six mois.

Le prochain chapitre de Berserk sera le dernier de l'année puisque Kentaro Miura a décidé de débuter une énième pause qui prendra fin lors du premier semestre 2017, sans plus de précision, si ce n'est que cela sera avant le lancement de la nouvelle saison de l'anime qui arrivera au début du printemps.

Le tome 38 du manga est disponible depuis le 24 juin 2016 dans les librairies japonaises.

Berserk, Kentaro Miura, Manga, Actu Manga, Young Animal,

Source : Young Animal

mercredi 21 septembre 2016

Notre critique de « God Eater : Resurrection »

Suivez toute l'actu de God Eater : Resurrection sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant God Eater : Resurrection
Éditeur : Bandai Namco Games
Développeur : Shift
Genre : Action
Version Testée : PlayStation 4
Autres Supports : PlayStation Vita, PC
Langue : Voix en anglais et texte en français
Multijoueur : Oui
Classification : +12 ans
Sortie en France : Août 2016
Prix Moyen : Offert avec God Eater 2 : Rage Burst

Relativement peu connu en France, God Eater a grandi dans l'ombre du géant de Capcom, Monster Hunter. Reprenant le principe de chasse aux monstres, il s'émancipe rapidement de son modèle grâce à sa propre identité, tant visuellement qu'au niveau de son gameplay. God Eater : Resurection est un "remastered" de la version  sortie en 2011 en France, cette version étant elle-même une amélioration du jeu d'origine apparu au Japon en février 2010 sur PlayStation Portable. Disponible en "bonus" de l'achat d'une version physique ou digital de God Eater : Rage Burst 2, il est l'occasion parfaite pour découvrir l'univers de God Eater.

Critique Jeux Vidéo, God Eater, God Eater : Ressurection, Playstation 4, Playstation Vita, Steam,
L'histoire débute en 2071 dans un Japon qui, comme le reste du monde, a été en grande partie détruit par d'étranges créatures nommées "Aragami". Dans l'optique de les éradiquer, une organisation internationale du nom de Fenrir est crée. Cette dernière utilise les cellules des Aragami pour fabriquer et manipuler des God Arcs, les seules armes capables de tuer une de ces créatures. Ceux qui décident de rejoindre Fenrir deviennent des God Eaters. Vous en incarnez  la Nouvelle Génération, une génération capable d'utiliser un God Arc sous une forme d'arme à feu mais également d'arme de combat rapprochée, contrairement à la génération précédente, limitée à une seule d'entre elles. En intégrante la Division Fenrir d'Extrême-Orient, vous vous engagez dans un combat pour la survie de l'humanité.

Critique Jeux Vidéo, God Eater, God Eater : Ressurection, Playstation 4, Playstation Vita, Steam, Derrière ce postulat de départ "post-apocalyptique", le jeu vous propose un scénario étoffé de nombreux détails, tant sur l'origine des Aragami que sur les relations entre les personnages. Il y a un réel effort porté sur l'écriture avec une volonté de donner au joueur l'impression d'être un élément charnier du groupe, tant par ses actions que par le soutien moral que son personnage apporte aux autres protagonistes. 

De plus, le principe du God Arc offre aux joueurs un gameplay nerveux et riche en possibilités. En proposant de switcher entre une arme à distance et une arme de contact, le joueur peut ainsi varier les approches durant une mission et renouveler en permanence sa façon de jouer. Là où les armes à feu se différencient uniquement par leurs munitions et leurs portées, les armes de corps à corps changent complètement votre style de jeu avec six gameplay différents. Avec une épée courte, vous serez rapide et enchaînerez les attaques de façon à noyer votre cible sous les coups alors qu'un adepte du marteau sera  plus lent mais en contrepartie, ses dégâts seront plus conséquents. Jamais définitif, le choix de votre arme s'effectue avant chacune de vos missions, durant les préparatifs.

Loin d'être négligeable, ces derniers conditionneront grandement vos chances de survie puisque tous les Aragamis ont une ou plusieurs faiblesses élémentaires parmi le Brasier, le Gel, l'Eclair et le Divin. Vous devrez ainsi choisir en conséquence votre armement mais également votre défense puisque vous ne disposerez, comme pièce d'armure, que d'un bouclier, unique moyen de limiter les dégâts.

Critique Jeux Vidéo, God Eater, God Eater : Ressurection, Playstation 4, Playstation Vita, Steam,

Autre point intéressant du jeu, son éditeur de munitions, complexe à maitriser mais néanmoins addictif. Pour simplifier, chaque arme tire ses propres cartouches et ces dernières peuvent être entièrement personnalisées, que ce soit avec le type d'impact, la courbe, l'angle, l'aspect du tir, l'élément désiré,etc. Tout est possible et permet à peu près toute les excentricités imaginables (une rapide recherche Youtube sur les balles les plus dingues créées par la communauté suffit à s'en convaincre). Bien que le jeu vous propose par défaut un ensemble de munitions, les dégâts qu'elles occasionnent resteront bien en dessous de ce qu'un joueur peut, avec de la patience et de la concentration obtenir.

Critique Jeux Vidéo, God Eater, God Eater : Ressurection, Playstation 4, Playstation Vita, Steam,
Pour rester dans les subtilités du gameplay, il vous sera autoriser à un moment donné de personnaliser également vos armes/bouclier via l'ajout de "pièces détachées" pour un total de 4 effets possibles. Et dans une moindre mesure, vous pourrez aussi personnaliser les compétences de vos coéquipiers, facilitant ainsi l'obtention d'éléments de craft où tout simplement, renforçant leurs aptitudes en combat.

En parlant de matériaux, God Eater : Resurrection va titiller le "farmer" qui sommeille en vous. Chaque ennemi vaincu lâche, selon un pourcentage plus ou moins faible, des matériaux utiles à la conception/amélioration de vos armes, vital pour espérer vaincre des ennemis plus forts. Heureusement, pour éviter d'encombrer votre inventaire, les matériaux récupérés sont directement transféré dans votre réserve, cela dit, une méthode de tri ou de recherche aurait était appréciable tant il est fastidieux de faire dérouler la liste pour vérifier les pré-requis à la fabrication de tel ou tel élément, surtout vers la "fin" du jeu où votre réserve sera plus que pleine.

Critique Jeux Vidéo, God Eater, God Eater : Ressurection, Playstation 4, Playstation Vita, Steam,
Un mot sur la réalisation du soft. Bien que certaines textures nous rappellent que le jeu était à l'origine, sur PlayStation Portable, l'ensemble est plus que satisfaisant. Que ce soit les personnages bien plus détaillées et modélisées qu'auparavant, les armes où les décors un peu plus fins et visuellement agréable, les développeurs ne se sont pas contentées du minimum et bien que le jeu ne tire pas pleinement parti du potentiel de la console, il n'en demeure pas moins agréable et fluide à regarder.

En ce qui concerne les Aragami,en plus de bénéficier d'une animation très réussie ces derniers sont de plusieurs espèces distinctes, une dizaine, chacune avec leurs origines. Mais vous ne rencontrerez pas uniquement dix différents, vous en rencontrerez beaucoup plus puisque toute sont déclinées en plusieurs variantes, de formes et de couleurs. Certes, cela peut faire sourire quand on compare ce bestiaire à celui d'autre licences mais même si les espèces d'origines et leurs variantes partagent des attaques similaires, le jeu a l'intelligence de ne pas nous faire affronter en boucle une espèce en particulier, ce qui atténue un peu le sentiment de redondance qui peut se faire ressentir.

Critique Jeux Vidéo, God Eater, God Eater : Ressurection, Playstation 4, Playstation Vita, Steam,

En parlant des aspects négatifs du jeu, il me faut mentionner la caméra qui aura parfois tendance à se bloquer dans un mur où dans une texture, vous obligeant à la replacer manuellemen et ce problème est encore plus fréquent lors de l'utilisation du lock automatique. De plus, j'ai constaté que sur certaines missions, le frame d'invincibilité (un court laps de temps d'une ou deux secondes après qu'un allié vous réanime et qui vous permet de vous remettre debout et en position en toute sécurité, une règle dans les jeux vidéo) n'existe tout simplement pas, ce qui signifie que l'Aragami vous frappe pendant l'animation, vous renvoyant immédiatement six pieds sous terre. Particulièrement énervant quand on sait qu'en plus, on n'est limitée en nombre de K.O possibles par missions. De même, l'éditeur de balles se révèle assez indigeste à utiliser et le manque d'explications précise à son utilisation forcera le joueur à se renseigner sur internet, la base de donnée intégrées au jeu ne survolant que les aspects basiques.

Critique Jeux Vidéo, God Eater, God Eater : Ressurection, Playstation 4, Playstation Vita, Steam, Pour finir, la partie sonore est de qualité, que ce soit sa bande-son hétéroclite, parfois rock, parfois pop voir techno, la musique s'enclenchera toujours au bon moment, accentuant l'intensité et l'épique des joutes. De même, de prime abord, un doublage intégralement anglais pour un jeu nippon peut passer pour une hérésie à bon nombre de joueurs mais force est de constater que dans le cas présent, c'est une réussite totale tant les doubleurs sont dans la justesse des émotions de leurs personnages. Il est juste regrettable que les visages ne bénéficient pas d'une expressivité aussi réussie.

Mais ces quelques défauts ne sont toutefois pas suffisant pour entacher le plaisir de jeu. God Eater : Resurrection est un portage plus que correcte, qui plus est, offert pour l'achat de God Eater 2 : Rage Burst, avec un univers post-apocalyptique prenant et une histoire captivante, le tout pour une durée de vie dépassant allégrement la cinquantaine d'heures de jeu. Idéal pour qui souhaitent s'initier/redécouvrir cette licence qui gagne à être plus connus sous nos latitudes.

Points Forts :
  • Le scénario, long et aux rebondissements multiples
  • La cohérence de son univers
  • La partie sonore (musique+doublage)
  • Durée de vie énorme
  • Un peu de fan-service
  • Gameplay accessible et riche
  • Possibilité de jouer en multi
  • Réalisation appréciable
  • Opening et ending classes
  • Offert en bonus de God Eater 2 : Rage Burst
  • Cross save avec la Playstation Vita

Points Faibles :
  • Caméra
  • Manque d'explications pour l'éditeur de balles
  • Certains personnages un peu trop "clichés"
  • Assez répétitif
  • Bestiaire assez limité



Verdict : Un très bon jeu !!!



Dragon Ball Fusions arrive en Europe

Suivez toute l'actu de Dragon Ball Fusions sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

La dernière adaptation de Dragon Ball sur Nintendo 3DS sortira en début d'année prochaine.

Possesseurs de Nintendo 3DS et fan de Dragon Ball, vous serez ravis d'apprendre la sortie en Europe du nouvel action-RPG de la licence, Dragon Ball Fusions pour février 2017.

Pour l'heure, en cours de développement par Ganbarion Co, il s'agit du tout dernier opus en date à paraître sur la console portable de Nintendo. De nombreux personnages de la série animée et des films y feront leur apparition et les joueurs pourront découvrir une nouvelle histoire via le mode Aventure. Un mode multi-joueur est également prévu.

Mais la grande force de ce Dragon Ball sera la possibilité de pouvoir fusionner les capacités des personnages, ouvrant la voie à une infinité de combinaisons possibles. 

Sword Art Online : Hollow Realization se dévoile un peu plus

Suivez toute l'actu de Sword Art Online : Hollow Realization sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

De nouvelles infos sont disponibles concernant Sword Art Online : Hollow Realization. 

Un système d'amélioration des armes ainsi que de nouveaux lieux ont étaient dévoilés. Ainsi, grâce au "Blacksmith", des artisans éparpillés dans Aingroung, les joueurs pourront améliorer leurs armes. Chacun de ces artisans dispose de capacités qui lui sont propres, permettant ainsi de renforcer tout types d'équipement. Mais il faudra que le joueur réunisse les matériaux et une certaine somme d'argent cela dit.

De nouveaux lieux de la Ville du Départ sont révélés, ainsi, les joueurs pourront allez à Transition Gate Square, où les aventures sont disponibles via des portails, le Shopping Arcade pour faire leurs emplettes, l'Observation Platform pour avoir un panorama sur la ville, le Park by the Lake, un lieu de vie et la Room of Kirito qui proposera aux joueurs de personnaliser leurs avatars et discuter avec leurs équipiers.

Pour terminer, le Season Pass du jeu a également été annoncé. Il contiendra 3 packs de DLC et 3 costumes bonus. (Plus un quatrième costume pour les membres du VIP Corner de Bandai).

Le jeu est toujours attendu pour le 8 novembre 2016 sur Playstation 4 et PlayStation Vita.

Le spin-off Fairy Tail - Side Stories débarque chez Pika Édition

Suivez toute l'actu de Fairy Tail sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Un nouveau spin-off de Fairy Tail prépare son arrivée dans les librairies françaises.

Alors que Fairy Tail Zero est attendu le 5 octobre prochain, Pika Édition a annoncé l'arrivée dans leur catalogue d'un autre spin-off qui sortira quelques semaines plus tard ! Il s'agit d'une série en trois volumes permettant d'en apprendre davantage au sujet de Luxus, Gajil et la guilde de Sabertooth.

Le tome 1 sortira le 2 novembre 2016, son nom est Fairy Tail - Les Dragons Jumeaux de Sabertooth.

Fairy Tail - Les Dragons Jumeaux de Sabertooth, Fairy Tail - Side Stories, Manga, Actu Manga, Pika Edition,

Source : Pika Édition

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Fourni par Blogger.

Nos lecteurs

Derniers commentaires

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2016