lundi 28 avril 2014

Notre critique du tome 1 de « Les Torches d'Arkylon »

Akata, Critique Manga, Global Manga, Manga,

Akata, Critique Manga, Global Manga, Manga, Type : Global manga
Éditeur : Akata
Mag. prépub. : Inconnu
Genre : Heroïc-Fantasy
Public : Tout public
Site officiel : Pas de site officiel
Prix : 7,15€
Sortie : 3 avril 2014
Dessinateur : Michaël Almodovar
Scénariste : Michaël Almodovar

L'Empire d'Arkylon n'est plus ce qu'il était. A mesure que le temps s'est écoulé depuis les victoires de l'empereur Sérius, ce dernier s'est détourné du peuple. Il est devenu un fantôme, le murmure d'une renommée mais guère plus. Dans ce contexte, tout semble permis et les guildes de mercenaires prolifèrent. Duo de choc, Arkaïs le chevalier dragon et Sombrelune l'elfe noir vaquent ainsi à leurs missions depuis un certain temps quand ils débarquent à Mechaab, ville portuaire relativement prospère en quête d'un paladin disparu. De bagarres en interrogatoires, les deux compères mettent la main sur leur bonhomme, non sans s'être fait remarqués par une étrange sorcière elfe et ses complices. Très vite, il apparaît évident que bien du monde s'intéresse à Alcuriel, jeune paladin maladroit mais déjà doué. Quand il raconte son histoire à Arkaïs et Sombrelune, les deux mercenaires débonnaires comprennent que leur mission se complique car Alcuriel a récupéré un puissant objet magique très convoité. Cet artefact que son supérieur l'a envoyé chercher à Mechaab est au coeur d'un complot opposant tous les plus hauts personnages proches de l'empereur. Et avides de lui prendre le pouvoir. Arkaïs et Sombrelune parviendront-ils à les en empêcher ?

Akata, Critique Manga, Global Manga, Manga,

Les éditions Akata ont quitté le girond de Delcourt au 1er janvier dernier et laissé à ce dernier les locomotives de leur catalogue au titre de collection (Nana, Switch Girl, Gokinjo Monogatari, Princesse Jellyfish, Ascension et autres pépites de Natsuki Takaya auteur de Fruits Basket). Depuis lors, le défi est grand : se faire un nom indépendant dans le milieu de l'édition BD et manga. Pas facile... Mais les efforts sont récompensés d'autant plus quand ils sont pleins d'audace. Après avoir tablé sur la parution d'auteurs coréens et taïwainais (Bienvenue au Club, Journal d'une fangirl, des shojos tous mignons et sympathiques), voici que l'oeil averti s'est posé sur un auteur français de ce qui est communément nommé un global manga. Kézako ?? Une fusion entre les codes, le style, le format du manga et la plume d'un auteur européen. Au final, cela donne une BD entre deux écoles, dont le mélange peut décevoir quand il n'est pas correctement maîtrisé. Et bien que neni...! Avec Les Torches d'Arkylon l'amateur de manga n'est ni déçu ni perdu. J'oserai presque dire que nous avons là une série qui réunit toutes les qualités d'un shonen et d'une BD d'heroic fantasy.

L'univers construit par Michaël Almodovar respecte les codes de la fantasy (et vous pouvez m'en croire, car j'en lis pas mal!) mais s'offre une réelle touche personnelle. Si les elfes noirs et autres sorcières sont commune mesure dans le genre, les pouvoirs usés par le chevalier dragon ou le paladin sont originaux et... dépotent!

Akata, Critique Manga, Global Manga, Manga,

Akata, Critique Manga, Global Manga, Manga,

L'ensemble des protagonistes présentés en toute fin de ce premier tome accompagnés de pages bonus présentant l'univers de la série annoncent une intrigue riche et complexe aux multiples pistes possibles, de quoi faire marcher l'imagination. Mieux encore : Mickaël Almodovar a choisi de mêler deux histoires en une, deux mondes, celui de l'imaginaire et le monde réel à travers quelques scènes présentant un enfant dans le coma qui semble rêver le monde d'Arkylon en réaction à la lecture de BD que lui fait sa mère dans l'espoir qu'il se réveille enfin. Là encore, les personnages qui entourent cette mère et son enfant pourraient bien avoir des intentions cachées...

Les héros sont traités avec finesse : un chara-design travaillé et propre à chacun, une personnalité bien définie et attachante, des capacités au combat qui se complètent, on est vite plongé au coeur du récit grâce à ces personnages savoureux. L'humour et l'action sont les deux principaux points d'accroche d'une histoire que l'on lit d'une page à l'autre sans parvenir à en décrocher.

Ces qualités scénaristiques supplantent nombre de mangas présents sur le marché français d'autant qu'elles s'associent à un format de poche typique du manga, un graphisme oscillant entre codes de mangakas et une patte très personnelle soulignant tour à tour humour, action et suspense. La mise en page est dynamique, le travail en noir et blanc sert la fluidité de l'action.

Akata, Critique Manga, Global Manga, Manga,

Non content de présenter cette série plus que séduisante, Akata s'est lancé dans un système de prépublication sur le net avec la mise en ligne de chapitres sur le site de Gamekult pour mieux mettre en avant la version papier. A prix raisonnable, ce global manga tient ses promesses dès le premier tome. Il ne reste qu'une chose à dire : vivement la suite !

Points forts :
  • Histoire, univers
  • Personnages
  • Dynamisme graphique
  • Humour

Points faibles :
  • Le rythme de parution sera peut-être ralenti puisque la série vient de commencer


Verdict : Un excellent tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017