vendredi 2 mai 2014

Notre critique du tome 2 de « Witchcraft Works »

Critique Manga, Kana, Manga, Shonen, Shonen Manga, Witchcraft Works,

Critique Manga, Kana, Manga, Shonen, Shonen Manga, Witchcraft Works,
Mangaka dessinateur : Ryu Mizunagi
Mangaka scénariste : Ryu Mizunagi
Editeur : Kana
Collection : shonen
Genre : shonen - fantastique
Public : tous public
Site officiel : Kana
Sortie : 18 avril 2014
Prix : 6,85€
Statut de la série au Japon : en cours

Takamiya s'adapte peu à peu à sa nouvelle situation et à la constante présence de la belle Kagari à ses côtés. Ce n'est guère évident puisque tous les élèves du lycée, des fans de Kagari, lui font bien comprendre combien ils le détestent à présent. Mais Takamiya en prend son parti d'autant qu'il a décidé d'apprendre l'art de la sorcellerie avec sa protectrice. Le premier cours consiste en une découverte des vertus du costume de sorcier, chapeau et cape recellent des capacités secrètes et bien pratiques, à condition de les maîtriser. La froideur constante de Kagari ne change pas mais Takamiya n'en a cure. En revanche, les sorcières de la Tour sont toujours aussi déterminées à voler cet étrange pouvoir qui sommeillerai en Takamiya.Mais ce dernier n'est pas au bout de ses surprises car même son entourage proche semble en savoir plus que lui sur la véritable nature de Kagari et les raisons de la convoitise des sorcières de la Tour...

Critique Manga, Kana, Manga, Shonen, Shonen Manga, Witchcraft Works,

Après un premier tome qui présentait les personnages et les enjeux de manière superficielle, on avance avec cette suite. Certes, Kagari est toujours aussi secrète, peu bavarde et ancrée dans son expressivité glacée mais les personnages secondaires nous apprennent quels pourraient être le liens entre les deux héros, mieux encore, on croit deviner que la belle sorcière a plus d'un secret et que ceux-ci promettent d'être difficiles à encaisser pour Takamiya. L'action et l'humour sont encore une fois au rendez-vous, assurant que le ton général de la série oscillera entre ces deux lignes qui font bien des succès dans le monde du manga. Le fait que Kagari se conduise de manière plutôt masculine avec Takamiya, inversant les rôles homme-femme standardisés est le premier atout de ce manga.

Le chara-design des deux héros demeure peu recherché car, en dehors de la coiffure, Takamiya et Kagari ont des traits plus que communs. Ce défaut du dessin est étonnant car les autres personnages sont bien plus travaillés, à tel point qu'on peut se demander s'il n'y a pas là un choix délibéré dont les raisons pourraient apparaître dans la suite du récit.

Kana soigne la traduction de sorte que les situations comiques soutenues par leur mise en scène et les dialogues font mouche à chaque fois!

Humour, action, pistes intéressantes, personnages secondaires hauts en couleur, équilibre entre dessin des protagonistes (souvent en plans rapprochés) et décors, mise en case dynamique, héroïne sexy (trop pour être réelle ^ ^), boss de fin de tome... tous les éléments d'un bon shonen sont là. Au contraire d'un premier tome un rien passe partout, ce tome 2 de Witchcraft Works impose un rythme et assure une intrigue séduisante.

Points forts :
  • Histoire qui se développe bien
  • Dynamisme
  • Action
  • Humour
  • Mise en page / mise en case

Points faibles :
  • Design des héros un rien trop semblable

Verdict : Un très bon tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017