mardi 17 juin 2014

Notre critique du tome 10 de « Piece »

Critique Manga, Kana, Manga, Shojo, Piece, Hinako Ashihara,

Critique Manga, Kana, Manga, Shojo, Piece, Hinako Ashihara,
Mangaka dessinateur : Hinako Ashihara
Mangaka scénariste : Hinako Ashihara
Editeur : Kana
Collection : shojo
Genre : romance, tranche de vie, tragédie
Public : tout public
Site officiel : Kana
Sortie : 20 juin 2014
Prix : 6,85€
Statut de la série au Japon : série terminée avec dix tomes

Mizuho a rejoint Narumi chez lui. Il y est seul et tous deux savent que c'est le dernier jour du jeune homme dans cette maison d'enfance. Comme sa mère le lui a ordonné, Narumi doit quitter les lieux au jour de ses 20 ans, soit le lendemain. En attendant, ils en profitent pour partager des sentiments jusqu'alors gardés enfouis en chacun d'eux. Mizuho prend sur elle et fait les premiers pas. Mais les heures défilent et ce lien qui l'unit à Narumi, bien que fort, peut-il se transformer en quelque chose de plus ? Ces deux coeurs fragiles pourront-ils finalement se compléter ou bien devront-ils prendre des chemins différents pour ne pas se briser l'un l'autre ?

Piece est un shojo qui participe à une nouvelle génération de manga pour filles, sérieux, un rien tragique, ancré dans un réalisme bien connu des adolescents, secret de son succès. Ce tome 10 termine la série en gardant une honnêteté rare. Après les multiples péripéties, retournements de situations et révélations plus ou moins tristes ou surprenantes mises au jour par Mizuho depuis le décès d'Haruka, il pouvait sembler difficile de conclure une histoire si riche et plus encore par un happy end flamboyant. Bien que le mot final soit donné à la mère de Narumi et soit troublant, cette fin respecte le ton général de la série, la crédibilité des personnages auxquels on s'est attaché et laisse une porte ouverte sur un monde de possibilités qui s'ouvre devant Mizuho et ses amis. Plus qu'avec les premiers tomes, on ressent la mise en image d'une jeunesse oscillant entre enfance et âge adulte avec toutes les difficultés d'adaptation qu'exige la société japonaise, voire l'univers des adultes dans son ensemble.

Critique Manga, Kana, Manga, Shojo, Piece, Hinako Ashihara,

Le graphisme léger, aéré, reflète la sensibilité recherchée à travers la psychologie des protagonistes et montre une qualité constante jusque dans ce tome final. Impression, traduction, mise en page, jaquette couleur, Kana ne laisse rien au hasard dans l'édition française de ses séries.

Ce 10e tome confirme que Piece, récit tendre-amer mêlé de douceur et de fraîcheur, est une série à lire, que l'on soit fan de shojo ou pas. Hinako Ashihara est vraiment une grande mangaka.

Points forts :
  • Récit
  • Réalisme
  • Dessin
  • Série en 10 tomes

Points faibles :
  • Image finale donnée de la psychologue Risako Narumi un peu exagérée



Verdict : Un très bon tome final !!!



0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017