dimanche 19 octobre 2014

Notre critique du tome 1 de « Vertical »

Ascension, Critique Manga, Glénat, Manga, Vertical,

Ascension, Critique Manga, Glénat, Manga, Vertical, Dessinateur : Shinichi Ishizuka
Scénariste : Shinichi Ishizuka
Éditeur : Glénat
Collection : Seinen
Genre : Sport extrême, Tranche de vie, Aventure, Écologie
Public : Ado et plus
Site officiel : Glénat
Prix : 7,60€
Sortie : Août 2013
Statut de la série au Japon : Terminée en 18 tomes

Sanpô Shimazaki est un secouriste volontaire de montagne exerçant dans les Alpes japonaises. Sous ses airs débonnaires et enjoués se cache un alpiniste chevronné qui s’est frotté aux plus hauts sommets du monde. Il est donc souvent appelé par la section secours de montagne du commissariat local. Son sourire en toutes circonstances, ses méthodes inattendues mais dignes d’un vrai vétéran de la montagne font de lui un sauveteur comme il n’en existe qu’un. Alpinistes imprudents sont bien chanceux de le voir surgir à leurs côtés en hiver comme en été quand la chance semble les avoir abandonnés ! Construit par chapitres contant chacun une histoire courte, un sauvetage exercé par Sanpô.

Ascension, Critique Manga, Glénat, Manga, Vertical,

Vertical tome 1 est vraiment un manga agréable, ludique et intéressant à lire. En ligne droite du succès attiré par le titre Ascension (éditions Delcourt), Vertical se pose pourtant à contre-pied. Si son homologue était sérieux, dramatique, à suspense, philosophique, une aventure vécue de l’intérieur par son héros, Vertical est avant tout une suite d’aventures ou mésaventures réunissant plusieurs acteurs dont le personnage principal.

Ascension, Critique Manga, Glénat, Manga, Vertical,

Un héros de tous les jours, un secouriste astucieux, généreux, qui n’a pour seul souci que de faire le Bien et de partager son amour de la montagne avec tous, Sanpô est à la fois ordinaire et bien particulier. Ce personnage vit la montagne au quotidien et de manière absolue : il y habite, y travaille, sans pour autant se couper de ses semblables. Autour de lui, une maigre équipe, un chef respectueux de son travail et une bleue qui va apprendre non seulement à le connaître mais surtout à connaître la montagne, environnement de travail étonnant, séduisant et terriblement dangereux et traître. Les qualités humaines et professionnelles de Sanpô sont révélées au fil de sauvetages accomplis, de manière classique ou surprenante.

 Le trait de Shinichi Ishizuka est réaliste, très seinen donc, rappelle un peu la patte du maître Urasawa, à se demander s’il n’a pas été assistant dans son atelier… Les visages et expressions annoncent la couleur et l’environnement est soigné, les décors naturels se partageant la vedette avec les protagonistes. L’ensemble des détails, matériel d’alpinisme, positions de grimpeur, situations dangereuses etc… est crédible et dessiné avec soin.

Ascension, Critique Manga, Glénat, Manga, Vertical, Ascension, Critique Manga, Glénat, Manga, Vertical,

Vertical ambitionne clairement de faire découvrir un univers sportif et en milieu naturel, l’alpinisme. Auréolé de curiosité, de fascination, ce sport mêlé plus que bien d’autres d’une dangereuse réalité est ici mis en vedette de manière simple, directe et sympathique. Un bon titre pour qui s’intéresse au sujet de près comme de loin.

Points forts : 
  • Thématique originale 
  • Construction du récit 
  • Personnage principal 
  • Réalisme
  • Histoire 
  • Dessin 

Points faibles : 
  • Thème qui ne plaira pas à tous les publics 


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017