dimanche 23 novembre 2014

Ichiban Japan, un autre Japon en vidéo

Actu Japon, Cuisine traditionnelle japonaise, Culture Japonaise, Découverte Japon, Histoire du Japon, Japon,

Ichiban Japan est un concept créé, produit, mis en scène et animé par Guillaume Jamar, un étudiant en communication web passionné par le pays du soleil levant et souhaitant montrer le Japon autrement que dans les guides et les reportages standardisés. Ce mois-ci, l'épisode 4 de la saison 2 est mis en ligne sur le site d'Ichiban Japan mais aussi sur sa chaîne Youtube.

Au programme, les festivals (Matsuri - 祭り/祭) qui se déroulent essentiellement entre le 15 et le 31 août. Guillaume nous entraîne d'abord dans les rues animées de Tokyo, à la découverte du Fukagawa Hachiman Matsuri (festival shinto remontant au 17e siècle, avec porteurs de mikoshi, sortes de reliquaires sacrés), du Genki Matsuri Super Yosakoi (2 jours, présent dans 5 lieux différents du quartier d'Harajuku et tourné autour d'interprétations modernes de la danse traditionnelle du Yosakoi) et du Matsuri Asabu-juban (festival plus populaire, moins formel avec stands et danses entre visiteurs une fois la nuit tombée autour des grands tambours/taiko). Un plaisir de voir la richesse de l'atmosphère changeante d'un festival à l'autre avec quelques constantes : des stands de nourriture (très nombreux) et de jeux (tels que celui de l'épuisette en papier). Pour finir, des images féériques sur le Tôrô-nagachi (灯籠流し), qui se déroule le dernier jour de Ô-Bon (お盆), la fête des morts achèvent la tournée tokyoïte des festivals. La coutume, née en 1946, veut que l'on dépose des lanternes de papier sur une rivière afin de guider les esprits des défunts vers l'autre monde.

Guillaume aime réserver de vraies surprises à ses spectateurs aussi nous entraîne t-il ensuite vers une autre manière de profiter des matsuri : au coeur d'une famille japonaise d'Osaka. On peut ainsi voir comment les nippons fêtent cette période d'été propice à la vie familiale puisque les jours sont fériés (entre le 13 et le 16 août selon les préfectures). Le repas traditionnel est vécu comme un jeu : les nouilles nagashi-sômen sont mangées avec beaucoup de malice (regardez la vidéo) et la très connue (des lecteurs de mangas) bastonnade de pastèque ! Une fois la nuit venue, toute la famille enfile yukatas et gêtas, direction le grand parc local où se tient le matsuri : stands de nourriture, de jeux et bien entendu le feu d'artifice immanquable !


Que ce soit lors des festivals ou dans les rues bondées, Guillaume se fond habilement dans le cadre japonais qui peut pourtant paraître tellement impénétrable si on se contente de lire les guides touristiques. L'intérêt et la grande qualité du travail d'Ichiban Japan est de présenter le Japon et les Japonais non comme un autre monde mais comme une culture différente qui a beaucoup à partager, à offrir. Grâce à un choix pointu de thématiques, une approche mettant en valeur l'amitié que Guillaume affiche naturellement auprès d'amis japonais qui interviennent dans ses vidéos et présentent leur point de vue sur la France et les français sans oublier leur identité nippone, le spectateur peut se débarrasser de ses à priori. Régulièrement, Guillaume invite des amis japonais (dont pas mal parlent et/ou comprennent le français) à faire les intros de chaque épisode (une micro-pub marrante pour Ichiban Japan), à lui servir de guide, de compagnon de reportage, il y a une véritable interaction avec la population.

Le montage est très bien réalisé, entre images tournées de telle sorte qu'on a l'impression d'être sur place, photos, extraits d'animés (toujours fun en dépit du doublage français très... beuha).

Rien n'échappe à Ichiban Japan : on passe de Tokyo à Osaka ou Kyoto, la gastronomie, le shopping, les traditions, les fêtes entre amis (gaijins inclus), et on en découvre des trucs bizarres (en gastronomie, tout est possible au Japon comme ailleurs), funs (magasins qui ne vendent que des goodies ou que des préservatifs aux effigies des héros de mangas!!), superbes (une assiette du café Pikachu, rues illuminées de Tokyo)... Sans publier que le discours est intéressant, pédagogique, amusant et intelligible même quand Guillaume parle en japonais ou prononce les noms propres avec l'accent (ouais ça peut paraître secondaire mais à force de fréquenter Youtube, je me suis rendue compte que c'était un critère important!).

Actu Japon, Cuisine traditionnelle japonaise, Culture Japonaise, Découverte Japon, Histoire du Japon, Japon,

Interview de Guillaume Jamar pour Japan Touch :


  • Qui es-tu ?
« Je suis un étudiant en communication web qui mène ce projet Ichiban Japan par pur plaisir. Je me rends 2 fois par an au Japon depuis 2012 pour tourner des images qui me servent ensuite à créer des épisodes. »

  • D'où cette idée t'est-elle venue ?
« J'avais envie de proposer un regard sur le Japon que je n'arrivais pas à trouver dans les documentaires traditionnels. Un regard qui ne cherche pas à juger ni à prendre de haut, qui ne se limite pas à un seul aspect du Japon et surtout un regard vivant, qui laisse la place aux interactions avec les Japonais. Depuis, pas mal de gens regardent mes vidéos pour préparer leur voyage alors j'ai aussi cette volonté de montrer les choses et les endroits intéressants à voir, pas toujours mentionnés dans les guides. »

  • Pourquoi le Japon ?
« La culture manga a forcément éveillé mon intérêt pour le Japon, je ne renie pas ce côté-là même si maintenant je n'en lis plus et n'en regarde plus. Ensuite j'ai commencé à apprendre la langue et j'ai trouvé ça vraiment beau, ça m'a incité à m'intéresser de plus près à la culture du pays. Enfin, mon premier voyage a confirmé cet intérêt et me voilà aujourd'hui à réaliser Ichiban Japan ! »

  • Combien de temps restes-tu en général au Japon pour chaque saison ?
« Comme j'ai mes études et mon travail en France, je ne peux pas me permettre de longs voyages donc je vais au Japon 2 fois par an depuis 2012. Mon plus court séjour était d'une durée de 2 semaines (vacances de Noël) et le plus long a duré un peu plus d'un mois (août et début septembre). Mes 2 premiers voyages ont constitué la saison 1 et les 2 suivants la saison 2. J'ai prévu de repartir dans quelques mois pour un 5e voyage qui constituera peut-être une saison 3, je n'ai pas encore décidé... »

  • As-tu appris le japonais sur place ?
« Je n'ai jamais suivi de cours de japonais. J'ai appris seul quelques mois avant mon premier voyage et je n'ai jamais continué cet apprentissage. Par contre, le fait d'y aller et de correspondre avec des amis japonais m'a fait apprendre naturellement sur place. Je n'ai pas un niveau excellent mais je peux tenir des conversations sans aucun problème. Lorsque je suis au Japon, je déteste utiliser l'anglais donc je me force à parler 100% japonais. »

Actu Japon, Cuisine traditionnelle japonaise, Culture Japonaise, Découverte Japon, Histoire du Japon, Japon,

Voyageurs en devenir ou simples curieux, Ichiban Japan est à suivre et à soutenir sans modération !

Saison 1 :
  1. Tokyo Otaku
  2. La cuisine japonaise
  3. Nature et découvertes (Hakone et Kamakura)
  4. Mode in Tokyo
  5. Le vieux Tokyo 
  6. Kyoto
  7. Du poulpe et des daims (Osaka et Nara)

Saison 2 :
  1. Tokyo décalé
  2. Une journée à Tokyo
  3. Un kotatsu à Kyoto
  4. Les Festivals/Matsuri

Actu Japon, Cuisine traditionnelle japonaise, Culture Japonaise, Découverte Japon, Histoire du Japon, Japon,

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017