jeudi 27 novembre 2014

Notre critique du tome 4 de « Dusk Maiden of Amnesia »

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,
Dessinateur : Maybe
Scénariste : Maybe
Editeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Seinen, Suspense, Fantôme, Romance
Public : Averti
Site officiel : Kana
Sortie : 7 novembre 2014
Prix : 7,45€
Statut de la série au Japon : terminée en 10 tomes

Les vacances sont terminées et malgré ses efforts, Teiichi n’a pas trouvé de nouvelles informations qui pourraient expliquer les circonstances de la mort de Yûko. En revanche, il a passé tellement de temps à enquêter qu’il en a oublié de faire ses devoirs !! Un rien de panique le gagne et il fait comprendre à l’adorable fantôme qu’il a besoin d’être un peu seul pour rattraper son retard. Un peu froissée, Yûko cède mais voilà que Kirie, non contente d’avouer à Okonogi que Teiichi voit les esprits, affirme que la présence de Yûko serait un fardeau pour le jeune homme. Perturbée, Yûko décide donc d’aider Teiichi en trouvant des indices par elle-même sur les raisons de sa mort. Mais pendant qu’elle s’acharne sans grand succès, l’ombre noire et agressive qui lui ressemble trait pour trait refait surface et semble prendre peu à peu possession de la jeune fille. Lorsque Teiichi a de nouveau du temps à lui consacrer, Yûko ne se souvient plus de lui…

On avance bien dans ce tome qui réserve une enquête de fantômes dans le style auquel on s’est habitué depuis le début mais exploite plus sérieusement la relation Teiichi-Yûko dans le cadre du mystérieux passé de la jeune fille. L’indice phare, l’ombre noire et menaçante apparue dans le dernier tome, revient rapidement dans le récit et se présente comme la part qui manque justement à Yûko, celle de ses souvenirs, de sa mémoire disparue et donc les réminiscences des circonstances de son décès. Plus encore qu’auparavant, on imagine une fin très sombre, très triste, peut-être un crime, ou un suicide tant cette part noire est bien dessinée et mise en scène comme une vérité dangereuse à connaître…

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe, Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,

Maybe ménage ses effets, ses secrets, son scénario de sorte qu’il peut encore s’étendre sur les 6 tomes à venir sans lasser le lecteur. Sur ce déluge d’hypothèses, on peut profiter de l’évolution des liens qui unissent les principaux protagonistes de l’histoire. Kirie laisse sa jalousie l’emporter sur l’amitié, mais cela lui confère une certaine clairvoyance quant à la nature de l’ombre noire de Yûko et aide le lecteur à se faire son opinion, à imaginer bien des explications. De même, Yûko s’oubliant au profit de cette part d’elle-même qu’elle a autrefois rejetée dans le trépas, Teiichi n’a plus le choix s’il veut la garder près de lui, il doit faire le point sur ses sentiments envers elle et être franc. Jusqu’ici, Yûko était la seule des deux à témoigner sans pudeur ni retenue de son attirance et de son amour pour le jeune homme. Timide, emprunté, Teiichi ne la repoussait pas mais il ne lui rendait pas cette spontanéité sentimentale. Maintenant qu’il risque de la perdre et malgré le danger de se confronter à la version noire de Yûko, il va devoir passer outre sa timidité et lui avouer ce qu’il ressent véritablement pour elle.

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe, Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,

Sous un dessin qui marie agréablement un style seinen très encré, riche en aplats épais et en expressivité des personnages, avec un soin des décors, une mise en scène et en case fluide et l’évidente sensualité pulpeuse de l’héroïne, Dusk Maiden of Amnesia affirme une histoire complexe et riche, mêlant émotions, sentiments, relation amoureuse, thriller et frissons sans jamais tomber dans l’excès ou le ridicule. On peut pourtant se demander, si on est dans le camp des sceptiques, ce qu’une romance entre un fantôme et un être vivant peur donner… Mais peut-être la réponse viendra t-elle en fin de série !

Ce tome 4 est passionnant, son édition est soignée par Kana, il ne reste qu’un seul bémol lorsque la dernière page se tourne : on veut lire la suite !

Points forts : 
  • Histoire, son développement 
  • Personnages attachants 
  • Humour 
  • Émotions
  • Suspense – enquête 
  • Décors

Points faibles : 
  • La relation amoureuse fantôme – être vivant peut-elle tenir la route ? Cela dépendra de la suite… 



Verdict : Un Excellent Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017