lundi 22 décembre 2014

Notre critique du tome 12 de « I Am a Hero »

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, I am a Hero, Kana, Manga,

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, I am a Hero, Kana, Manga,
Dessinateur : Kengo Hanazawa
Scénariste : Kengo Hanazawa
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Seinen, Post-Apocalyptique, Morts-Vivants, Baston
Public : Averti
Site officiel : Kana 
Prix : 7,45€
Sortie : 5 décembre 2014
Statut de la série au Japon : En cours

Le groupe dirigé par Kowashi qui a secouru Takashi se trouve soudainement attaqué pendant la nuit. Un zombie est parvenu à entrer dans la maison qui leur sert de base et a contaminé l’un des survivants. Le doute plane pendant quelques heures mais lorsque la personne contaminée s’enfuit de la pièce où elle devait rester cloîtrée en observation, une seule solution s’impose au groupe : fuir ensemble. Pendant que Takashi est envoyé distraire les zombies qui affluent peu à peu vers l’ancien refuge, le reste du groupe gagne une voiture et commence à migrer en direction de l’école. En effet, les étranges échanges qu’ils ont pu avoir avec un autre groupe de survivants leur sont parvenus de ce lieu qui, pourtant, doit être rempli de zombies affamés. Le risque est grand mais, aux abois, le petit groupe tente cette unique chance. Resté seul en arrière, Takashi est blessé mais voit Kurusu surgir non loin. Est-ce qu’il lui reste une chance de vivre ? Ou bien va-t-il décider de mourir la tête haute ? A moins que le mystère Kurusu se révèle à lui à travers une autre apparition, celle d’un survivant qui, comme Kurusu, se balade en slip, arme au poing et passablement… effrayant.

On retrouve le groupe hétéroclite de survivants dans une mauvaise posture cette fois-ci. Malgré leurs nombreuses précautions, ils subissent une attaque tout bête mais imprévisible : il existerait des zombies ayant assez de forces pour briser des fenêtres ! Sans oublier que la faille au sein du groupe incarnée par le couple d’arbalétriers va plus que jamais prendre une belle ampleur. Quand la loi du plus fort est tout ce qu’il reste, les petites et grandes trahisons ne sont jamais loin !

Le suspense est omniprésent dans ce tome, ce qui est assez bienvenu après l’accalmie du précédent tome somme toute assez dense en nouveaux personnages mais plutôt tranquille côté action malgré le secours apporté à Takashi. On ne voit presque pas notre premier héros Hideo ni ses deux compagnes, l’attention est toute entière portée sur la mésaventure du groupe de Kowashi et surtout sur les choix de Takashi. Comme Hideo, il est peureux, a vécu à part de la société pendant longtemps mais face à une telle adversité, il se révèle à lui-même et réagit. La question du « que feriez-vous dans tel cas ? » et sa réponse « j’espère que j’aurais ce courage mais qui sait ? » est superbement mise en scène ici au travers de ce garçon tout simple soumis à l’épreuve de sa vie. Et parce qu’il est finalement quelqu’un de spécial, il va avoir droit à un avenir spécial.

C’est l’autre surprise scénaristique de ce tome 12 : le secret de Kurusu est expliqué, et on fait lentement le lien avec la fausse transformation de la jeune Hiromi. Je ne vous en dis pas plus mais c’est à la fois classique et bien amené.

Le graphisme est constant, réaliste, expressif, dynamique particulièrement prenant sur le découpage des scènes d’action et de suspense, d’autant plus que ¾ du tome se déroulent de nuit. Le trait est propre au seinen, pas particulièrement esthétique mais très soigné pour la mise en image et scène des groupes et attaques de zombies, des scènes d’affrontement. L’ensemble est d’une fluidité agréable. Kana assure une qualité éditoriale qui respecte l’œuvre originale, l’impression des pages chargées en aplats (scènes nocturnes obligent) et en dialogues est sans fausse note. 

Kengo Hanazawa prolonge sa plongée au cœur de l’horreur, usant du thème classique pour en tirer un récit unique, des héros attachants et parvient à insuffler une belle dose de surprise.

Points forts : 
  • Récit 
  • Suspense 
  • Personnages 
  • Mise en scène 
  • Dynamisme du dessin, découpage dans la mise en page 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017