mardi 23 décembre 2014

Notre critique du tome 13 de « Real »

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Inoue Takehiko, Kana, Manga, Real, Seinen,

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Inoue Takehiko, Kana, Manga, Real, Seinen,
Dessinateur : Takehiko Inoue
Scénariste : Takehiko Inoue
Editeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Seinen, Tranche de vie, Sport, Psychologique
Public : Averti, Adolescent
Site officiel : Kana
Prix : 8,75€
Sortie : 5 décembre 2014
Statut de la série au Japon : En cours

Takahashi est venu assister à un match de catch, devant opposer deux duos et auquel participe un de ses compagnons de rééducation, l’ancien champion Shiratori. Grâce à la seule force de ses bras et à l’aide de son binôme, Shiratori entend prouver à son public, à son ancien binôme et surtout à lui-même que son handicap ne l’a pas diminué. Il reste un grand du catch, un grand sportif, un homme sûr de lui et conscient de ses capacités. Par cette lutte d’apparence inégale et devant une salle comble qui n’y voit que du feu, il entend refaire ses preuves. Face à ce spectacle, Takahashi va-t-il enfin comprendre que sa vie n’est pas finie ? Peut-il enfin accepter que sa vie sera différente mais qu’elle est encore pleine de promesse à condition qu’il fasse des efforts ?

Real est un manga exceptionnel et bien que ce ne soit pas étonnant de la part de Takehiko Inoue (aussi auteur du mythique Vagabond) la thématique du handisport abordée avec finesse et un ton juste reste surprenante. Loin d’être larmoyant ou un simple manga de sport, Real est une série qui raconte le parcours de trois jeunes hommes aussi différents que complémentaires, tous trois frappés par une rude épreuve dont ils vont devoir se relever. Et chacun choisit une manière différente de le faire, qui correspond à leur personnalité, leur caractère.

Dans ce tome, Takahashi, le garçon le plus désespéré des trois après la perte de ses jambes, se retrouve enfin. Après avoir renoué avec son père, accepté de quitter son lit d’hôpital, d’engager les premiers efforts physiques pour avancer de nouveau, il lui manquait le choc nécessaire à remise en question psychologique. Grâce au déploiement de volonté de Shiratori, Takahashi va trouver au fond de lui l’impulsion nécessaire.

Un scénario fort de tome en tome, qui perdure dans ce tome 13 et s’appuie sur un graphisme tout aussi réussi. La patte de Takehiko Inoue n’est plus à saluer tant elle est de qualité réaliste, esthétique, expressive, dynamique, vivante… Et dans ce manga, spécifiquement sur ce tome 13 qui alterne souvenirs de Shiratori et Takahashi avec le développement du match de catch, très violent évidemment, Takahiko Inoue exploite pleinement son art. Compte tenu du temps qu’il prend pour dessiner ses mangas, c’est une belle récompense pour la patience des lecteurs mais tout de même, chaque page est prenante tant par le travail du détail et des mouvements ! Le format plus large que la majorité des mangas met aussi en avant la qualité graphique de cette série, respectée par la version française.

Points forts : 
  • Thématique du récit 
  • Personnages attachants 
  • Action 
  • Analyse psychologique réaliste, non larmoyante 

Points faibles : 
  • Le délai de parution entre chaque tome (même au Japon) 


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017