vendredi 20 mars 2015

Notre critique du tome 1 de « La Brigade du Vent de l’Ouest »

Actu Manga, Critique Manga, Kana, Koyuki, Log Horizon, Log Horizon - La Brigade du Vent de l'Ouest, Manga, Shonen,

Actu Manga, Critique Manga, Kana, Koyuki, Log Horizon, Log Horizon - La Brigade du Vent de l'Ouest, Manga, Shonen,
Dessinateurs : Koyuki & Kazuhiro Hara
Scénariste : Mamare Tôno
Éditeur : Kana
Collection : Shonen
Genre : Fantastique, Aventure, Baston
Public : Tout Public
Site officiel : Kana
Prix : 6,85€
Sortie : 6 mars 2015
Statut de la série au Japon : En cours et existe en animé

Rien ne va plus dans l’univers d’Elder Tale, le jeu en ligne multijoueur le plus populaire du moment : à la suite d’une mise à jour, les joueurs de se retrouvés enfermés dans le corps de leur personnage ! Parmi eux se retrouvent les membres de la Guilde de la brigade du vent de l’ouest dirigés par Sôjiro. Cherchant à comprendre le phénomène dont ils sont victimes, Sôjiro et ses camarades se rendent vite à l’évidence : leur esprit est bien prisonnier de leur avatar et donc du jeu. Mais si leur entente mutuelle les aide à se réconforter et à accepter provisoirement la situation, que Sôjiro reste le maître de sa guilde dont les membres, toutes des filles l’adulent et lui vouent une confiance aveugle, nombre de problèmes apparaissent rapidement. La nourriture, qui va venir à manquer rapidement au vu du grand nombre de joueurs pris au piège, n’a aucun goût ou pire, aucun moyen de joindre le monde réel ou d’y retourner ne semble valable et aucune des règles régissant normalement le jeu n’est encore sûre d’exister. Sion se fait tuer ou que l’on tombe malade, qu’arrive-t-il dans cette nouvelle version du monde d’Elder Tale ? Peut-on encore guérir dans l’instant grâce à une potion ? Peut-on ressusciter comme avant ou bien regagne-t-on son vrai corps ? Et si on mourrait pour de bon ? Peu à peu, une menace plus grande se profile : de nombreux joueurs prisonniers ont bien l’intention de se livrer aux pires exactions et les nombreux joueurs non habitués demeurés coincés lors de leur première partie sont tous désignés pour devenir leurs premières victimes… L’univers d’Elder Tale, autrefois si plaisant à visiter le temps d’une partie, pourrait bien devenir un enfer !

Spin-off de la série Log Horizon (aussi disponible chez Kana) qui reprenait à la fois la série animée originale et le light lovel qu’elle a inspiré, Log Horizon : La Brigade du Vent de l’Ouest s’attache aux pas de Sôjiro et de sa guilde, en parallèle de ceux de Shiroe.

Très vite, le lecteur est plongé dans la problématique principale : les joueurs prisonniers de leur avatar et donc du jeu Elder Tale. Même ceux qui ne connaissent rien à l’univers de Log Horizon avant d’ouvrir ce volume peuvent ainsi prendre plaisir à sa lecture. On apprécie rapidement la nature enjouée de Sôjiro qui, au départ, trouve cette situation géniale alors que tout le monde s’affole ! Ses amis de la guilde apparaissent les uns après les autres et on réalise peu à peu qu’il n’est entouré que de filles ce coquin… Mais il n’en tire aucun avantage, les considère presque comme des sœurs qu’il met un point d’honneur à protéger. Autre élément sympa : Sôjiro est d’allure frêle mais il se révèle très fort au combat, son corps de guerrier dans le jeu garde ses capacités, de même que ceux de ses amies.

Les membres de cette guilde au nom à rallonge dont l’origine reste à découvrir sont bien différenciées et leur entrée en scène étudiée. On découvre Isami la timide, Nazuna l’endormie, Kawara la consciencieuse, Dolce le travesti, Olive Fragrant l’obsédée, Hisako la responsable du hall de la guilde. Toutes ont une capacité de combat différente et toutes promettent des talents cachés. On rencontre aussi les chefs d’autres guildes le vaste monde qu’il leur faudra explorer afin de trouver de quoi survivre. Mais Elder Tale est vaste, les moyens de voyager n’existent plus et les dangers rôdent ! L’ensemble du récit est cohérent et crédible, il aborde une situation irréelle de manière réaliste et cela captive sans mal.

Le trait de Koyuki calque le chara-design de la version animée de Log Horizon (Kazuhiro Hara), démarche obligatoire pour attirer les fans vers cette version papier qui, de plus, est un spin-off. Néanmoins, le travail sur les atmosphères et les décors donnent vie à Elder Tale, assurent un look bien choisi des personnages, entre costume médiéval japonais et fantasy absolue. La mise en scène est bien rythmée, détaillée lors des combats et les traits se plient volontiers aux exigences des nombreux moments comiques.

Kana ajoute à son catalogue une suite éditoriale logique d’une très bonne licence.

Le monde d’Elder Tale n’a pas fini de faire rêver les lecteurs et activer leur imagination !

Points forts : 
  • Histoire originale 
  • Mise en scène, déroulement du scénario accessible à tous les lecteurs, même les non fans de la licence Log Horizon 
  • Personnages attrayants, attachants, bien différenciés de caractère et de graphisme 
  • Dynamisme 
  • Décors 
  • Action 
  • Humour 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un Excellent Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017