dimanche 22 mars 2015

Notre critique du tome 2 de « Blood and Steel »

Actu Manga, Actu Manhua, Blood and Steel, Critique Manhua, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Studio Unicorn,

Actu Manga, Actu Manhua, Blood and Steel, Critique Manhua, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Studio Unicorn,
Dessinateur : Studio Unicorn
Scénariste : Jozev et Felix IP
Éditeur : Kotoji Éditions
Collection : Asian District
Genre : Manhua, Aventure, Combats, Arts Martiaux Anciens
Public : Tout Public
Site officiel : Kotoji
Prix : 7,95€
Sortie : 27 mars 2015
Statut de la série en Chine : En cours

Contre toute attente, le duel opposant He Zisheng, le grand maître de l’école Qingcheng, au meneur du groupe venu de Wudang tourne en faveur des agresseurs. Sous le choc de la défaite de leur maître, les adeptes et disciples de Qingcheng sont décidés à faire front ensemble. Mais alors que Yan Heng se précipite vers le corps de He Zisheng pour l’aider, ce dernier lui ordonne de fuir en emportant ses deux épées légendaires, Tigre et Dragon. Comprenant que c’est là le dernier ordre que lui donnera le grand maître, Yan Heng saisit les armes et court, abandonnant à contre cœur ses amis à une bataille inégale. Les hurlements s’attachent à ses pas mais le jeune homme ne renonce pas. Jusqu’à ce qu’il soit rattrapé par un homme de Wudang, Xi Zhaoping. Fou de colère et de chagrin, Yan Heng accepte le duel mais son adversaire est bien plus expérimenté que lui et le jeune homme se serait fait tuer sans l’intervention d’un combattant mystérieux, affublé de tatouages et d’armes étranges. Répondant au nom de Jing Lie, il se proclame unique rescapé de l’école Huzun des mers du sud massacrée par Wudang quelques années auparavant. Sous les yeux de Yan Heng, Jing Lie entend lui prouver que ceux de Wudang ne sont pas invincibles !

Actu Manga, Actu Manhua, Blood and Steel, Critique Manhua, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Studio Unicorn,

Ce second tome, sortit en même temps que le premier, accroche immédiatement le lecteur. On plonge dans la suite immédiate de l’affrontement qui décidera de la liberté ou de la destruction de l’école Qingcheng. Le suspense est parfaitement entretenu, suggérant la technique de combat de chacun des adversaires du duel final, démontrant par le texte et l’image le savoir de chaque école, le talent de chacun et la manière dont un seul faux pas, plus encore lorsque l’on pratique un art martial à un haut niveau, peut se révéler fatal. La suite des évènements est typique des grandes tragédies, logique, bien amenée.

La fuite ratée du héros, la fatalité de sa destinée, l’intervention d’un nouveau personnage qui sera forcément un allié achève de faire de ce second tome une très bonne suite, sans faux pas et sans temps mort. Jing Lie est à l’opposé de Yan Heng. Un peu plus âgé, montagne de muscles, tatoué de partout, coiffé de rastas, portant plusieurs armes énigmatiques pour bien des chinois, on devine avant de le lire que Jing Lie est un voyageur. Car rien chez lui n’est traditionnel.

Graphiquement, la qualité flagrante présente dès le premier tome s’affirme ici, animant les combats d’une rythmique puissante qui n’entrave pourtant pas la lisibilité du récit, alternant un dessin propre à la BD, tracé, précis, en cases, avec quelques pleines pages inspirées de la peinture chinoise, au lavis, cotonneuse, aux formes floutées et poétiques. L’aspect de Jing Lie est très étudié, il crie au lecteur comme aux personnages qui le croisent qu’il est différent de ses compatriotes, qu’il a voyagé, qu’il s’est inspiré de beaucoup d’autres cultures pour se construire.

Kotoji éditions a bien joué l’opération marketing de la double sortie pour lancer cette nouvelle série sur le marché. Le timing est parfait et le soin apporté à l’édition est sans défaut. Encore une fois on aime la qualité matérielle du volume, de la traduction, de la mise en bulle d’un texte parfois dense, de la double page finale détaillant les armes et détails qui font le personnage de Jing Lie.

Ce second tome de Blood and Steel ne lâche rien de l’excellence de son prédécesseur, à tel point qu’il tarde de lire la suite !


Points forts : 
  • Histoire originale ancrée dans un contexte historique réel 
  • Récit qui inclut des éléments historiques dans son texte 
  • Personnages, surtout le nouveau compagnon du héros 
  • Combats 
  • Graphisme 
  • Dynamisme 
  • Mise en scène 
  • Traduction 
  • Ajouts explicatifs détaillant certains éléments du récit 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017