mardi 10 mars 2015

Notre critique du tome 5 de « Dusk Maiden of Amnesia »


Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,
Dessinateur : Maybe
Scénariste : Maybe
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Fantômes, Suspense, Frissons, Enquête
Public : Averti
Site officiel : Kana
Prix : 7,45€
Sortie : 27 février 2015
Statut de la série au Japon : Terminée en 10 tomes

C’est la fête de l’école pour Teiichi et tous les membres du club des enquêtes sur les phénomènes étranges. Avec logique, ils ont décidé de mettre en place une animation digne de leur club, une maison hantée ! Sollicitée par Teiichi, Yuko a accepté avec joie de jouer les fantômes pour les élèves de l’école, car, même si elle n’aime pas sa nature, elle ne peut rien refuser à son amoureux officiel depuis que Teiichi lui a fait sa déclaration. Pourtant, en dépit de toute la séduction que déploie Yuko, Teiichi demeure timide et n’ose guère s’aventurer à en profiter. Même les baisers restent… improbables. Tandis que Yuko s’entête à tenter le garçon, Kirie et Momoe se rapprochent. Toujours aussi enthousiaste et naïve, Momoe perce lentement la carapace de Kirie, faisant grandir leur amitié. Kirie accepte mal d’avoir perdu Teiichi en faveur d’une morte devenue fantôme mais, plus encore, elle peine à rester maître d’elle-même et de sa propre faculté à voir les fantômes. D'autant que sa ressemblance physique avec Yuko l’interroge et qu’un nouvel esprit fait son apparition, un certain Akahito qui semble chercher Yuko. Existerait-il un lien entre ces deux fantômes ? Et si Akahito était le meurtrier de Yuko ?

Après des révélations et de bonnes avancées dans les deux derniers tomes, le rythme retombe un peu dans ce volume 5. On reste dans l’ambiance, voguant entre la relation amoureuse Teiichi-Yuko et les aventures paranormales qui hantent l’établissement scolaire mais rien ne vient vraiment nourrir le mystère de Yuko et de sa mort. Le tome se partage en trois parties dont les deux premières, loin d’exploiter les pistes lancées (le personnage d’Akahito, la ressemblance physique Kirie-Yuko) de ci de là, assumant un développement à venir mais laissant le lecteur sur sa faim.

Maybe préfère se consacrer à faire évoluer Kirie, personnage féminin secondaire attachant, garçon manqué, parfaite alliée d’un Teiichi au don difficile à assumer mais qui restait dans l’ombre des deux héros. Dans ces deux parties, elle est sur l’avant-scène, on approche un peu mieux les raisons de son caractère garçon manqué sauvageon, ses tourments, les origines de sa propre capacité à voir les fantômes, et à travers elle on devine aussi un peu mieux Momoe, rigolote et gentille à souhait.

La relation amoureuse Teiichi-Yuko a beau avoir franchi un cap, elle stagne dans ce volume, en dehors de quelques planches tendres et/ou comiques et de l’affirmation de la part de Teiichi que la nature de fantôme de Yuko lui est égale. Pour clore le volume, une petite enquête paranormale, basée non sur le fameux Akahito dont on attend d’en apprendre plus mais sur une chippie aperçue dans une enquête précédente. Loin d’en avoir terminé avec ses mesquineries, elle récidive et cette fois-ci risque d’en payer le prix fort. A moins que le club et surtout Yuko s’en mêlent. Néanmoins, habitués depuis deux tomes à de bons rebondissements, on termine ce tome avec un soupçon de déception. Le graphisme reste égal, très encré, gras et expressif.

La mise page et en cases sert la mise en scène et un scénario précis. Il met l’accent sur les traits physiques roches de Yuko et Kirie, se concentre sur l’action et la mise en mouvement des personnages, exploitant un décor posé çà et là mais suffisamment travaillé pour poser l’atmosphère. Quelques erreurs mineures demeurent dans les proportions mais on passe facilement dessus tant le style de Maybe s’adapte à son histoire.

Ce tome 5 exploite peu les rebondissements des tomes précédents mais on passe un bon moment avec ses personnages et on attend franchement la suite !

Points forts : 
  • Personnages attachants 
  • Evolution personnages secondaires 
  • Graphisme 
  • Dynamisme 
  • Expressivité 

Points faibles : 
  • Peu de surprises dans ce volume 


Verdict : Un Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017