dimanche 31 mai 2015

Notre critique de « La Bataille de Shanghai 1937 »

Actu Manhua, Bo Lu, Critique Manhua, La Bataille de Shangai, Manhua, Urban China,

Actu Manhua, Bo Lu, Critique Manhua, La Bataille de Shangai, Manhua, Urban China,
Dessinateur : Bo Lu
Scénariste : Bo Lu
Éditeur : Urban China
Collection : Inconnue
Genre : Guerre, Historique
Public : A partir de 12 ans
Site officiel : Urban China
Sortie : 10 avril 2015
Prix : 15€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Entre la fin juillet et le début décembre 1937, Shanghai fut le théâtre d’un affrontement sans merci opposant les Chinois aux Japonais. Défendant sa patrie face à l’envahisseur, l’armée chinoise eut à faire face à un adversaire dont les renforts ne cessaient de débarquer à mesure que les environs de la capitale tombaient entre ses mains et bénéficiait d’un équipement plus moderne et plus conséquent. Malgré cela, les combats furent féroces et si un grand nombre de soldats chinois perdit la vie, ce ne fut pas sans imputer des lourdes pertes aux japonais. Acharnés de part et d’autre, les deux parties ouvrirent ainsi la voie au plus reconnu des drames qui suivirent sur le territoire chinois, le massacre de Nankin.

Bo Lu présente une lourde page de l’histoire sino-japonaise sous la forme la plus pédagogique et ludique possible. Bande dessinée très dense tant graphiquement que textuellement, La Bataille de Shanghai 1937 affiche haut l’ambition atteinte de décrire dans le détail les évènements de ces trois mois de combats acharnés, qui se déployèrent tout autour de la ville pour mieux se terminer dans ses rues. Rien ne manque dans cet ouvrage : description des tenants et aboutissants du conflit, mise en scène de chaque affrontement stratégique, des velléités nippones comme de la volonté chinoise de s’opposer coûte que coûte à l’envahisseur, des grands noms commandant les bataillons, de la manière dont chaque point de terre est finalement tombé entre les mains ennemies, du nombre total de victimes, du type d’armement et de matériel engagé dans chaque conflit, de la puissance militaire japonaise usant de bateaux, d’artillerie lourde, de chars récents, d’avions comme de la triste vétusté et du sous-effectif des équipements chinois, de l’engagement idéologique de chacun, du soutien indéfectible des civils pour leurs soldats... Nombre de scènes déploient l’héroïsme sans espoir des chinois qui se sont battus envers et contre tout, même lorsque la défaite était là, et la folie humaine qui poussaient les deux camps à terminer une bataille à la baïonnette avec pour seul soutien leur courage et leurs cris de guerriers.

Bo Lu évite brillamment de prendre position en faveur de ses racines, ne montrant jamais les japonais autrement que comme des militaires venus là avec une mission, sans chercher à y distinguer le bien fondé, seulement portés par un aveuglement tout patriotique envers la parole de leur empereur qu’ils croyaient à l’origine de la politique expansionniste. Il insiste même parfois sur le respect que leurs adversaires ont su leur inspirer de par leur bravoure tout en n’omettant aucune faute grave telle que l’usage de gaz toxiques contre l’armée chinoise. Bo Lu déploie, page après page, les évènements dans un souci chronologique de vérité historique qui n’épargne rien et reste objectif. L’essentiel du scénario est ainsi inscrit dans des vignettes quand les dialogues entre personnages restent succincts et reflètent essentiellement l’état d’esprit des hommes de l’époque, dans un camp comme dans l’autre. Même la sempiternelle attitude des généraux décideurs, stratèges parfois médiocres et volontiers cantonnés loin du front n’échappe pas à Bo Lu.
 
Actu Manhua, Bo Lu, Critique Manhua, La Bataille de Shangai, Manhua, Urban China,

Le grand soin apporté aux détails de cette page d’histoire se retrouve dans le traitement pointilleux du dessin. Bo Lu a travaillé à la plume et l’encre. Pas de trame, pas de couleur, tout depuis les nuages, les vagues, les impacts des coups de feu et les ombres des bâtiments jusqu’aux portraits très ressemblants des grandes figures de cette première page de la guerre sino-japonaise est tracé à la plume. Acéré, détaillé, précis, l’art de Bo Lu cherche tant et si bien à ne rien oublier que certaines scènes en sont confuses mais reflètent en même temps la confusion qui s’empare souvent des champs de bataille ! Malgré cela, la distinction entre soldats chinois et japonais se fait le plus souvent aisément car les uniformes sont identifiables jusqu’à l’insigne ornant casques et casquettes. Les vrais héros de Bo Lu sont ces hommes jetés dans l’enfer de la guerre, qui, de part et d’autre, ont accepté d’abandonner leur vie à une cause. Au vu du grand nombre de victimes, la question de savoir si celle-ci était juste ou justifiée n’est plus, il ne reste que la certitude d’un gâchis qui allait rapidement se répandre dans le monde entier.

Actu Manhua, Bo Lu, Critique Manhua, La Bataille de Shangai, Manhua, Urban China,

Urban China a lancé sa ligne éditoriale avec ce premier titre. Additionné d’un dossier très complet en fin de tome et d’une interview de l’auteur, ce manhua impose dès lors une qualité d’impression, de mise en page, de traduction et de présentation générale proche du comic relié qui devient la marque de fabrique de l’éditeur.

Témoignage exceptionnel et atypique, La Bataille de Shanghai 1937 est une BD inclassable et précieuse non seulement par la qualité de sa documentation et de son traitement, mais surtout en raison de la mise en lumière d’une page d’histoire rarement connue de la guerre sino-japonaise.

Points forts : 
  • Thématique historique 
  • Respect documentaire mais sans alourdir la lecture 
  • Mise en valeur non pas des grands noms de l’époque mais des évènements et des simples soldats Pas de parti pris pour ou contre un des deux belligérants 
  • Expressionnisme des visages et parfois des corps entiers 
  • Mise en scène 
  • Graphisme acéré et très réaliste 
  • Détail jusque dans le dessin des armes, des équipements, des uniformes, du physique des personnages 
  • Environnement et décors très présents et détaillés 
  • Qualité éditoriale 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017