jeudi 28 mai 2015

Notre critique du tome 1 de « La Princesse Vagabonde »

Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,

Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,
Dessinateur : Xia Da
Scénariste : Xia Da
Éditeur : Urban China
Collection : Manhua
Genre : Historique, Action, Combat
Public : Tout Public
Site officiel : Urban China
Sortie : 10 avril 2015
Prix : 12€
Statut de la série : En cours de publication

Chine, 626. Chang’an, la capitale impériale des Tang empeste le sang. Afin de s’emparer du pouvoir, Li Shimin, le cadet de l’empereur, a fait assassiner ses principaux rivaux à l’accession au trône : ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Mais la jeune princesse Yongning, qui a appris l’art du combat et de l’épée dès son plus jeune âge, est parvenue à s’enfuir. Fugitive, elle se déguise et se fait passer pour un jeune homme marchand qui voyage de ville en ville. En secret, Yongning cherche un moyen de venger ses parents et de reprendre le trône. Dans sa quête, elle rencontre un orphelin ébloui par ses talents qui insiste tant pour qu’elle l’accepte à ses côtés qu’elle se laisse convaincre. Pourtant, ses premiers agissements éveillent les soupçons du Ministre Fang et de son ancien maître d’armes, Weizheng. Yongning décide alors de quitter la région de la capitale pour mieux préparer sa vengeance.

Une histoire de vengeance mêlée de complots royaux, rien de bien nouveau à première vue même si l’histoire de l’humanité en compte quelques milliers. Pourtant, le contexte historique et géographique insiste d’emblée sur le souffle exotique de cette série visiblement très travaillée tant graphiquement que dans son écriture.

Typiquement chinoise, l’héroïne sait se battre aussi bien qu’un homme en dépit de sa petite stature, elle est donc immédiatement crédible dans son désir de vengeance et les moyens qu’elle entend déployer pour parvenir à ses fins. Yongning n’est pas la douce princesse en détresse, elle use de tout ce qu’elle a appris et met à profit son don naturel pour la supercherie. Combattante, tacticienne, cavalière, espionne, empoisonneuse, elle ne néglige rien et on prend un malin plaisir à suivre ses pas. Dès les premières superbes pages, le lecteur sait qu’elle est prête à tout et cela en fait un personnage de légende que l’on veut découvrir et encourager.

Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,

Ses potentiels alliés ne présentent pas un énorme potentiel sympathie, on doute même de leurs réelles intentions, ce qui n’est évidemment pas le cas de ses ennemis, Li Shimin en tête qui, loin de n’être qu’un boucher avide de pouvoir, devine rapidement qu’elle lui a échappé. Peu importe, leurs chemins de croiseront mais dans quelle mesure l’initiative viendra t-elle de Yongning ou de lui ? La suite nous le dira !

Côté plume et pinceaux, c’est du grand art. Le manhua a cela de très différent du manga qu’il ne se plie pas à des codes établis, laissant plus de liberté à ses auteurs pour exprimer leur style propre. Xia Da déploie une finesse et un soin du détail qui s’appliquent à tout : les personnages, les costumes, les armes, les chevaux, les décors, les expressions, les mouvements, les arrières plans de pleine nature ou urbains de l’époque… Tout concourt à plonger le lecteur dans la Chine du 7e siècle, au cœur d’une aventure mêlant fiction et réalité historique dont on savoure chaque plan, à commencer par les premières pages mises en couleurs à l’aquarelle.

Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,

Évidemment, le grand format (équivalent à un comic relié) achève de parfaire l’ensemble qui n’est que bonheur pour les yeux. Urban China passe à l’offensive sur le marché français de la BD asiatique et du manga avec une sélection restreinte dont La Princesse Vagabonde, entre Tigre et Dragon et drame familial sanglant à la Shakespeare, est un porte-parole de choix. L’édition est de très belle qualité pour un prix raisonnable.

Vivement la suite !

Points forts : 
  • Récit bien développé sur une base pourtant banale 
  • Héroïne attachante 
  • Contexte historique réaliste 
  • Zeste d’humour bienvenu 
  • Action 
  • Suspense 
  • Graphisme superbe très soigné et détaillé 
  • Qualité éditoriale 

Points faibles : 
  • Typographie choisie pour les dialogues est peu en accord avec la beauté du dessin 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017