dimanche 24 mai 2015

Notre critique du tome 18 de « Letter Bee »

Actu Manga, Asada, Critique Manga, Kana, Letter Bee, Manga, Shonen,

Dessinateur : Hiroyuki Asada
Scénariste : Hiroyuki Asada
Éditeur : Kana
Collection : Shonen
Genre : Shonen, Fantastique, Combat
Public : Tout Public
Site officiel : Kana
Sortie : 22 mai 2015
Prix : 6,85€
Statut de la série : En cours de publication

Lag arrive à Blue Note avec ses amis, juste à temps pour entendre les révélations de Lloyd et voir le soleil artificiel s’éteindre. La fin est proche, celle de l’Amberground, car au centre de ce soleil niche un insecte armure gigantesque, nourrit depuis toujours du cœur des sacrifiés par la cité impériale afin qu’il ne s’éveille jamais. Pourtant, rien ne semble plus pouvoir l’empêcher de sortir bientôt de sa coquille. A son réveil, il détruira tout pour survivre. Mais qui mourra en premier : l’impératrice ou les habitants de ce monde ? Fort des révélations sur sa nature profonde, Lag sait qu’il peut agir mais le voudra-t-il ? Car il devrait choisir entre sauver les gens ou sa mère. Grâce à une lettre de Segeton, Lag apprend qu’il y aurait des réponses sur le passé de l’Amberground dans Sir Etok. Porté par l’espoir, il s’y rend immédiatement. Sur place, de nouvelles révélations l’attendent. Avec une solution qui sauverait à la fois les gens et sa mère du désastre. Mais pour la rendre viable, Lag doit accepter le risque ultime : perdre son humanité.

Le petit héros si fragile n’en finit plus de nous étonner. Courageux, puisant sa force dans une abnégation stupéfiante qui en agace plus d’un autour de lui mais lui a aussi apporté l’amitié de beaucoup, sa différence grandit tome après tome. Non seulement, il un cœur plus grand que le reste du monde mais sa nature même est autre. Mi-humain, mi-insecte spirituel par sa mère, il n’en demeure pas moins attaché au monde des humains et tentera l’impossible pour le sauver. Tout pourrait dépendre de lui mais Lloyd sait qu’il est trop gentil pour faire les choix qui s’imposent. Pourtant, alors qu’il est rejeté comme sauveur, Lag tente une dernière chose, risquant le tout pour le tout. Et une fois encore, il est soutenu par tous ses amis et proches qui attendent son retour, confiants à l’approche du désastre.

La force de Letter Bee ce sont ces sentiments qui, bien qu’exaltés, ne sont jamais ridiculisés. Cette série porte le message d’espoir d’une humanité qui refuserait ses plus bas instincts pour rester unie en toutes circonstances, message inscrit dans un enfant, dans son cœur et porté sur ses courtes jambes aux quatre coins de son monde. Héros miniature, Lag reste celui que l’on suit, page après page, avidement et fidèlement. On pressent que les surprises continueront de se succéder avec cohérence au cœur de cette histoire fantastique dont on ne se lasse pas.

Le sublime graphisme de Asada sensei fait corps avec son scénario, poétique jusque dans les apparitions périlleuses des insectes armures avides, effilé et chargé de détails qui ancrent le récit dans l’image.

Kana est bien forcée de s’aligner sur le rythme de publication japonais que nous avons rattrapé mais si l’attente est parfois pesante, la patience du lecteur est toujours récompensée.

Points forts : 
  • Histoire 
  • Personnages 
  • Dynamique récit/dessin 
  • Graphisme 
  • Mise en page 
  • Traduction de dialogues parfois longs 
  • Suspense 
  • Révélations 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017