mercredi 17 juin 2015

Notre critique du tome 7 de « Dusk Maiden of Amnesia »

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe,
Dessinateur : Maybe
Scénariste : Maybe
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Seinen, Suspense, Fantôme, Romance
Public : Averti
Site officiel : Kana
Sortie : 19 juin 2015
Prix : 7,45€
Statut de la série : Terminée en 10 tomes

Yûko n’a pu accepter sa part sombre, ce double animé de haine qui lui apparaît parfois. Dans cette pièce pleine de ses affaires personnelles, celles de son vivant, elle n’a donc pas retrouvé ses souvenirs, terrorisée par la perspective de disparaître complètement et de perdre Teiichi. Face à cela, elle commence par fuir le garçon dès qu’elle le croise, poussée à bout par Kirié, plus jalouse que jamais, qui lui ordonne de s’éloigner de Teiichi. De son côté, le garçon cherche à comprendre ce qui anime Yûko. Il réalise qu’en cherchant à l’aider à retrouver ses souvenirs, il n’a jamais essayé de voir les choses du point de vue de Yûko. Il comprend qu’il doit d’abord faire ce pas vers elle s’il veut vraiment l’aider. A force de persuasion et parce qu’il lui réaffirme ses sentiments, Yûko se confie à lui et décide, grâce à la force de cet amour, de ne plus tourner le dos ni à Teiichi ni à cette fameuse vérité de son passé.

A nouveau tome, nouvel indice. Selon la recette maintenant bien installée dans cette série, ce volume 7 nous apporte un indice, une avancée dans la relation Yûko-Teiichi, et une sorte d’ultimatum final.

On apprend donc les réelles appréhensions de Yûko vis-à-vis de son passé et des raisons de sa mort, on soupçonne peu à peu l’identité de cette ombre et son lien avec Kirié. Car l’affirmation est là : la grand-mère de Kirié est bien la sœur de Yûko et il apparaît possible qu’elle aurait eu un rôle dans le drame de sa mort… à suivre encore une fois !

Ce tome 7 ne nous donne qu’une toute petite enquête paranormale tant il se concentre sur les sentiments de Yûko et la prise de conscience de Teiichi vis-à-vis des peurs de la jeune fille fantôme. Leur lien grandit encore et donne lieu à de jolies scènes romantiques, un peu sexy, montrant bien que le jeune homme n’a plus de doutes quant à ses sentiments, que sa timidité n’est plus nourrie des mêmes appréhensions mais seulement naturelle. En revanche, et comme à son habitude, Yûko est encore plus entreprenante à présent qu’elle a, en quelque sorte, reçu la permission de son amoureux. Le paradoxe de leur relation vivant-fantôme disparaît derrière cet amusant contraste s’appuyant sur la nature plus pudique du garçon que de son amoureuse ! Les dernières pages remettent en lumière la quête de cette fameuse vérité, de l’origine fantomatique de Yûko, donnant envie de lire le prochain volume.

Graphiquement, on reste dans la lignée, constante depuis le premier tome, mélangeant un trait très gras, très seinen soutenu par un encrage puissant et une forte présence de décors très travaillés à un chara-design élégant. La mise en page est vive, elle entretient le suspense page après page.

Kana respecte un rythme de publication agréable pour cette série déjà terminée au Japon ainsi qu’une qualité éditoriale cruciale dès lors que le dessin et l’encrage sont aussi imposants.

Points forts : 
  • Histoire qui évolue lentement mais sûrement, sans lasser, le suspense est bien entretenu d’un tome à l’autre 
  • Personnages attachants 
  • Suspense 
  • Romance 
  • Graphique très seinen 
  • Mise en page qui sert le récit 
  • Qualité éditoriale française 

 Points faibles : 
  • On passe un peu à côté du thème principal de l’enquête sur la mort de Yûko. 


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017