mercredi 8 juillet 2015

Notre critique du tome 1 de « Ajin »

 Actu Manga, Ajin, Critique Manga, Glénat, Manga, Seinen,

Actu Manga, Ajin, Critique Manga, Glénat, Manga, Seinen,
Dessinateur : Gamon Sakurai
Scénariste : Tsuina Miura
Éditeur : Glénat
Collection : Seinen
Genre : Science-Fiction, Fantastique, Horreur, Action
Public : Averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 1er juillet 2015
Prix : 7,60€
Statut de la série : En cours de publication

Kei est un adolescent de 17 ans qui se prépare à passer un été studieux. Son ambition est de devenir médecin et chacun de ses actes est voué à servir sa réussite : les copains d’école sont d’abord de bonnes relations socialement parlant, tout le contraire de son ami d’enfance Kai qu’il feint d’ignorer. Il arrive tout de même que Kei perde un instant son masque de bon élève. Ainsi lorsque le dernier cours se portant sur les Ajin, des êtres humains immortels apparus depuis quelques décennies un peu partout dans le monde, s’oriente subjectivement sur le point de vue le plus répandu qui les considère comme des outils, des non humains, Kei objecte brièvement, poussé par son instinct. Pour aussitôt se raviser face aux regards des autres. Sur le chemin du retour, tout à ses réflexions, il en oublie de regarder avant de traverser la rue et se fait faucher par un camion. Son sang macule le bitume mais voilà que, sous les yeux ébahis, des passants, Kei se relève, indemne. Aucun doute : il est un Ajin ! Sachant bien comment sont traités les Ajin capturés, en bêtes de laboratoires soumis aux pires expériences, Kei n’hésite pas une seconde et prend la fuite. Comment alors pour lui une lutte pour sa liberté, sa survie et surtout pour comprendre ce qu’il est…

Actu Manga, Ajin, Critique Manga, Glénat, Manga, Seinen,

Un seinen primé et salué par la critique nippone qui débarque en version française, voilà de quoi ravir les fans du genre et plus encore ! Mais ce titre est-il à la hauteur de sa réputation ? A la lecture de ce premier tome, on en est (presque) convaincu.

A priori, rien de super nouveau dans la trame présentant un héros adolescent aux prises avec une seconde nature demeurée bien cachée jusqu’à l’accident fatal. Heureusement, il n’est pas question ici de vampire, loups-garous, morts-vivants et autres natures fantastiques déjà trop vues, mais d’une entité dormante qui serait une sorte de second lui-même de notre héros malgré lui. Suspense et longévité de la série force le scénario à ne pas nous en dévoiler plus sur les Ajin que ce que Kei devine par lui-même mais on peut déjà supposer que cette originalité pourrait bien rester intacte si la suite est bien menée.

Sorte de fantôme protecteur qui « répare » son porteur en cas de décès imminent mais vit à l’intérieur de lui, l’Ajin incarne une conscience parallèle mais inconnue. Pendant que Kei se débat pour rester libre, d’autres porteurs se mêlent à la chasse à l’homme et le classicisme accourt alors à grands pas dans l’histoire : deux camps composés de porteurs s’affrontent et chacun veut mettre la main sur la nouvelle recrue. Le suspense monte en puissance page après page face aux tactiques mises en place par chacun des deux camps, auxquelles s’ajoutent les manigances tant civiles que policières pour attraper ce nouveau sujet d’expériences !

Actu Manga, Ajin, Critique Manga, Glénat, Manga, Seinen,

Si la rapidité avec laquelle le scénario avance dans ce premier tome évite tout ennui et emporte le lecteur, certains éléments manquent de crédibilité : pris au piège, Kei, un garçon visiblement pas comme les autres car très intelligent et mature, ne cède pas longtemps au désespoir ou à la panique. Il réfléchit vite, anticipe, parvient à reprendre contact avec la seule personne capable de ne pas le dénoncer, bref, il est plus que débrouillard. Certes, on peut interpréter cela comme une conséquence de sa nature jusqu’alors cachée d’Ajin mais sa faculté d’adaptation laisse parfois sceptique. De même, son ami d’enfance Kai répond sans attendre à son appel au secours, prêt à risquer sa vie pour l’aider alors qu’ils ne se parlaient plus depuis des années… ça c’est de l’amitié !

Actu Manga, Ajin, Critique Manga, Glénat, Manga, Seinen,

Le travail graphique oscille également entre perfection seinen et petits défauts qui gâchent l’ensemble. L’apparence des Ajin est l’élément le plus remarquable. Sortes de momies sans visage, filiformes, parfois immatérielles mais pleines de force brute, les Ajin portent le mystère, l’action, le suspense, l’horreur et le mystère. Leur nature reste indéfinie autant que leur apparence flottante le proclame. Amis ou ennemis de leur porteur, voilà bien quelque chose qu’on espère élucider par la suite ! L’action est parfaitement séquencée par une mise en page dynamique, des visages expressifs, une mise en mouvements efficace et haletante. L’aspect sanglant de la lutte entre Ajins ne tarde pas à montrer une ampleur prometteuse. Le chara-design des personnages adolescents peine néanmoins parfois à convaincre de leur âge qui semble, dans certaines cases, être plus proche de 15 que de 17 ans.

Ce premier tome prouve que les nombreuses récompenses reçues au Japon ne sont pas usurpées. Ajin promet d’être une bonne série du genre, avec un zest d’originalité qui séduira les fans d’ovnis géniaux tels que Deadman Wonderland.

Points forts : 
  • Trame de départ classique mais portée par la nature originale de l’entité Ajin 
  • Seinen qui se démarque 
  • Suspense soutenu 
  • Action omniprésente 
  • Révélation sur l’Ajin à venir mais déjà des indices 
  • Graphisme qui sert le suspense, l’action 
  • Design très réussi des Ajins
  • Dessin avec tous les codes du seinen 
  • Expressivité puissante des visages 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Tout va parfois un peu trop vite… cela abîme un peu la crédibilité 
  • Du classique très classique dans la lutte opposant deux camps de "créatures"
  • Character design de qualité irrégulière 


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017