lundi 13 juillet 2015

Notre critique du tome 1 de « Dramatical Murder »

Actu Manga, Critique Manga, Dramatical Murder, Manga, Taifu, Trawar Asada,

Actu Manga, Critique Manga, Dramatical Murder, Manga, Taifu, Trawar Asada,
Dessinateur : Trawar Asada
Scénariste : Nitro + Chiral
Éditeur : Taifu Comics
Collection : N/C
Genre : Fantastique, Action, Comédie
Public : Tout Public
Site officiel : Aucun
Sortie : 25 juin 2015
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Futur proche. Le consortium nommé la Toué a acheté des années auparavant l’île de Midorijima pour en faire un gigantesque complexe de villégiature, le Platinum Jail. Les habitants de l’île ont souvent accepté, contre dédommagement, de partir mais une bonne poignée est restée et demeure cantonnée à l’ancien district résidentiel, devenu au fil du temps une sorte de ville de seconde zone. Tous y vivent tant bien que mal grâce à une activité économique réduite basée sur la débrouille et un rien de trafic en tous genres. C’est ainsi que vivote le jeune Aoba qui a toujours vécu à Midorijima avec sa grand-mère qui l’a élevé. Il travaille dans un magasin qui revend des articles hi-tech souvent dépassés mais trouvant preneur malgré tout. Car dans ce futur, les moyens de connexion ont radicalement évolué, passant du mobile à un implant corporel microscopique, le coil nano auquel s’ajoute souvent le All-mate, être intelligent artificiel souvent configuré pour prendre une forme animale. Sorte de compensation face à la précarité de leur quotidien, nombre de jeunes gens portent ces nano et peuvent par simple impulsion de leur cerveau avoir accès aux réseaux en tous genres. Parmi les plus populaires et les plus dangereux, le Rhyme règne en maître. Jeu dans lequel les All-mate combattent jusqu’à la mort sous les ordres de leur propriétaire, le Rhyme est aussi cause de morts car la douleur ressentie est comprise comme réelle par le corps des joueurs. Plus encore, il est au cœur de conflits entre bandes rivales au cœur de la ville. Aoba qui a laissé derrière lui une jeunesse de bastons et autres bêtises ne veut rien avoir à faire avec tout ceci, il n’aspire qu’à la tranquillité de sa petite vie bien réglée, entre son job, ses copains et l’amour de sa grand-mère. Mais le jour où il est aspiré de force dans le Rhyme et doit combattre pour survivre sonne la fin de ses espoirs. D’ailleurs nombre de spectateurs affirment le reconnaître... Y aurait-il un lien avec l’absence de ses parents ? Avec l’extrême sensibilité de ses cheveux, ses migraines répétées ou l’étrange attractivité de sa voix ?

Actu Manga, Critique Manga, Dramatical Murder, Manga, Taifu, Trawar Asada,

Créé comme un jeu fantastique à tendance Boy’s Love, Dramatical Murder est ensuite devenu un animé pas mal réussi. Avec cette adaptation manga, on s’éloigne doucement du BL pour se concentrer sur un scénario plutôt dense à défaut d’être 100% original. Quelques accents rappellent les histoires dessinées par Oh Great ! (à ceci près qu’ici, les seules vraies femmes présentes sont trop âgées pour nos héros, il fallait bien rester proche du BL d’une certaine manière ^^) : une bande de copains prisonnière de luttes entre gangs, un contexte futuriste axé sur l’évolution extrême des moyens de connexion intégrant le corps humain, des secrets que l’on soupçonnent peu à peu sur le passé des protagonistes mais aussi sur une sorte de main mise sournoise politico-économique de la part d’un puissant consortium qui aime visiblement jouer avec la vie des humains. Complots, baston, amitié, révélations à venir, une bonne recette qui prend forme dans ce tome 1 à condition de bien en lire tout le texte. Car pour bien entrer dans l’histoire, il faut être un lecteur assidu et apprivoiser l’ensemble du monde de Dramatical Murder, tâche bien facilitée par les différentes typographies choisies par Taifu et l'astuce des mangakas de présenter deux formes de bulles, une pour les dialogues entre humains, l'autre pour les échanges avec leur intelligence artificielle de compagnie.

Cela dit, une fois que c’est intégré, on a un vrai plaisir de lecture. On oscille entre découverte de cet univers particulier, présentation des personnages, un humour plaisant, des scènes d’action courtes mais surprises et intenses. Ce premier tome pose les bases d’un récit qui, sans être inédit, impose son style propre et promet une suite à rebondissements.

Le dessin laisse quant à lui une impression mitigée. Certes, il reprend le chara-design connu des autres supports, il est assez esthétique, les visages surtout sont bien beaux (on assiste à un vrai défilé de beaux gosses) mais, sur papier, certains se ressemblent et on ne distingue les protagonistes que grâce à leur coupe de cheveux ou leur tenue (ex : Aoba et son pote Mizaki). Le travail sur les corps est tantôt bien proportionné tantôt maladroit à tel point que, sans l’aide du texte, on ne saisit pas forcément tout de suite que Kôjaku porte un kimono… et la multiplicité de gros plans sape la mise en page qui rend le récit un peu confus par moments, ce qui est vraiment dommage. Cependant, l'action est bien séquencée lors des bastons, les décors sont assez présents et rendent bien le contexte futuriste et hi-tech de l’histoire, plus encore lorsque Aoba est plongé dans le Rhyme. Le traitement est simple mais il s’adapte bien au scénario.

Actu Manga, Critique Manga, Dramatical Murder, Manga, Taifu, Trawar Asada,
Actu Manga, Critique Manga, Dramatical Murder, Manga, Taifu, Trawar Asada,

Avec Dramatical Murder, Taifu prend un tournant intéressant et cherche à séduire un lectorat plus large. Il est encore un peu tôt pour dire que le pari est gagné mais ce premier tome est franchement prometteur tant le récit pourrait évoluer dans bon nombre de directions toutes passionnantes.

A découvrir !!!

Points forts : 
  • Un récit riche qui sème pas mal d’indices promettant une bonne série 
  • Un contexte futuriste et high-tech bien imaginé et mis en place 
  • Nombreux secrets que l’on soupçonne de jouer un rôle dans la suite 
  • Une petite atmosphère de complot bienvenue 
  • Amitié plus que Boy’s Love, de quoi séduire plus de lecteurs 
  • Chara-design très esthétique des visages 
  • Héros attachant 
  • Humour 
  • Action bien mise en place 

Points faibles : 
  • Visages qui se ressemblent un peu trop parfois 
  • Mise en scène/en page générales confuses 


Verdict : Un Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017