dimanche 12 juillet 2015

Notre critique du tome 1 de « Sword Art Online : Progressive »

Abec, Actu Manga, Critique Manga, Manga, Ototo, Reki Kawahara, Shonen, Sword Art Online, Sword Art Online : Progressive,

Abec, Actu Manga, Critique Manga, Manga, Ototo, Reki Kawahara, Shonen, Sword Art Online, Sword Art Online : Progressive,
Dessinateur : Kiseki Himura
Scénariste : Reki Kawahara
Éditeur : Ototo 
Collection : Shonen
Genre : Action, Science-Fiction, Fantastique
Public : Tout Public
Site officiel : Aucun
Sortie : 2 juillet 2015
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Avant d’être prisonnière du jeu Sword Art Online, la jolie Asuna était une élève modèle, ne visant qu’à satisfaire les attentes familiales et sociétales : être la meilleure, la première en tout. Mais cette pression l’a paradoxalement poussée à chercher l’évasion de cette vie monotone sans vrais amis, sans autre perspective que les études et c’est ainsi qu’elle a commencé secrètement à jouer à des jeux vidéo et s’est retrouvée otage de Sword Art Online avec plus de 6000 autres participants. Deux ans ont passés et Asuna n’est encore qu’une joueuse parmi tant d’autres, espérant que la situation se règle d’elle-même, attendant un secours du monde réel. Son seul but est de rentrer le plus rapidement possible afin de ne pas décevoir les attentes placées en elle. Mais lorsque sa vie manque de se terminer après un affrontement, elle réalise que son sort ne dépend que d’elle, qu’il lui faut devenir plus forte si elle veut remplir le marché : terminer le jeu pour en sortir. Au cours de sa quête de puissance, elle rencontre une singulière informatrice qui lui donne les moyens de gagner en force et un étrange jeune homme auquel elle doit la vie. Développant ses propres armes, Asuna devient plus rapide que n’importe quel joueur, décidée à ne pas mourir avec des regrets, elle tentera l’impossible. C’est grâce à cette résolution qu’elle croise de nouveau le chemin de Kirito…

Abec, Actu Manga, Critique Manga, Manga, Ototo, Reki Kawahara, Shonen, Sword Art Online, Sword Art Online : Progressive,

Autre déclinaison des romans Sword Art Online, Sword Art Online : Progressive se concentre sur un nouveau point de vue jusqu’alors plutôt éclipsé : celui d’Asuna. C’est avec plaisir que l’on retrouve l’univers de Reki Harakawa à travers les yeux de sa plus jolie héroïne, un autre moyen d’enrichir son univers et de satisfaire les fans.

Pour autant, ce manga n’est pas seulement du fan service contrairement à ce que l’on peut en juger face aux nombreuses déclinaisons de séries à succès. Le principal intérêt réside ici dans l’idée que toutes les séries basées sur Sword Art Online sont des adaptations de romans très riches qui ne peuvent pas en retranscrire tous les éléments sous peine de perdre tout intérêt visuel et scénaristique. Ensuite parce que ces séries sont courtes et offrent une mise en image qui vient compléter le support premier du roman. Enfin, Sword Art Online : Progressive propose une version inédite qui n’existe pas dans les romans, le point de vue d’Asuna.

Il faut le dire, que ce soit dans les romans ou dans les autres adaptations, Kirito occupe la première place de héros, c’est son point de vue qui prime ou est mis en valeur. Avec Progressive, non seulement on en apprend plus sur la personnalité d’Asuna, son parcours en solitaire et la manière dont elle est devenue légende dans le monde de Sword Art Online mais on a une histoire contée autrement, avec des aventures inédites qui ne se retrouvent même pas dans le roman Sword Art Online : Aincrad ! Ainsi, ce que l’on devinait d’elle dans Aincrad et Fairy Dance est réécrit, conté et bien intégré à l’ensemble de la trame Sword Art Online dans ce manga Progressive qui porte bien son nom.

On savait Asuna fille de famille riche de par son mariage arrangé (Fairy Dance), on avait compris qu’elle avait noué un lien d’amitié discret avec Kirito avant leur collaboration officielle (Aincrad), que c’était une bûcheuse (voir l’acquisition des compétences en cuisine dans Aincrad) et qu’elle en avait bavé pour prendre sur sa peur et devenir une épéiste reconnue dans tout Sword Art Online. Dans Progressive, chacun de ces traits de caractère est repris, utilisé et explicité pour faire d’Asuna l’héroïne phare du manga. Kirito n’est cependant pas en reste puisqu’il ne rate pas l’occasion de jouer le chevalier servant maladroit ou bon combattant et que sa nature de bêta testeur qu’il tient tant à cacher est mise à rude épreuve dans la seconde partie de ce tome.

Abec, Actu Manga, Critique Manga, Manga, Ototo, Reki Kawahara, Shonen, Sword Art Online, Sword Art Online : Progressive,

A noter que l’humour est plus présent dans Progressive, adoucissant mieux encore que ses concurrents la trame dramatique de Sword Art Online et ce surtout grâce aux malentendus romantiques entre Asuna et Kirito. Le scénario tient donc le choc de la comparaison avec les précédentes adaptations et même la version originale, prouvant même que l’on peut encore découvrir des choses sur Sword Art Online et éviter le total fan service. On peut même lire cette unique version de Sword Art Online sans être perdu !

Abec, Actu Manga, Critique Manga, Manga, Ototo, Reki Kawahara, Shonen, Sword Art Online, Sword Art Online : Progressive,

Le graphisme très shonen de Kiseki Himura reprend sans faute le chara-design d’Abec, respectant une continuité esthétique agréable pour les fans. La beauté d’Asuna est souvent mise en avant à travers le regard des autres mais aussi grâce à des plans soignés. Les décors sont assez présents et créateurs d’ambiance très RPG et réaliste à la fois. Les visages expriment nettement la palette d’émotions utile à la mise en valeur du scénario et le dessin des corps comme des costumes est dans le ton, sans trop d’extravagance (Asuna est quand même franchement gâtée par la nature…) mais crédibles. La bonne note d’humour est soutenue dans ce dessin qui joue sur tous les plans possibles. Le point fort se retrouve dans le traitement de l’action et des monstres à abattre. Ils sont très big boss, très moches et reprennent le chara-design de beaucoup de jeux vidéo du genre. La maîtrise de l’art de l’épée par Kirito et surtout Asuna qui est la grande vedette ici est sublimée par une mise en mouvement, une fluidité et un séquençage équilibré, aisé à suivre.

Abec, Actu Manga, Critique Manga, Manga, Ototo, Reki Kawahara, Shonen, Sword Art Online, Sword Art Online : Progressive,

Ototo nous offre non pas une énième déclinaison mais une vraie nouvelle version des aventures d’Asuna et Kirito avec Sword Art Online : Progressive. L’édition est soignée avec de superbes pages couleurs en introduction, une impression et une traduction de qualité.

Vivement la suite !!!

Point forts : 
  • Récit qui présente un nouveau point de vue et des éléments inédits 
  • Manga que tout le monde peut lire, même sans avoir lu les autres versions du monde de Sword Art Online
  • Personnages bien développés, surtout Asuna qui devient le personnage principal 
  • Les fans découvrent des choses nouvelles sur l’histoire Asuna-Kirito 
  • Monde RPG graphiquement bien rendu 
  • Character design respecté 
  • Action 
  • Mise en scène claire et dynamique
  • Expressions des visages 
  • Humour 
  • Liens avec les autres écrits mais pas trop pour ne pas égarer les nouveaux lecteurs de la saga 

Points faibles : 
  • Un léger accent hentai dans le traitement physique d’une Asuna dans son bain… 


Verdict : Un Très Bon Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017