lundi 31 août 2015

Notre critique du tome 3 de « Hide and Seek »

Actu Manga, Critique Manga, Manga, Taifu, Yaoi,

Actu Manga, Critique Manga, Manga, Taifu, Yaoi,
Dessinateur : Yaya Sakuragi
Scénariste : Yaya Sakuragi
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Romance, Tranche de Vie
Public : Public Averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 27 août 2015
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminé en 3 tomes

La relation entre Shûji et Saji se construit peu à peu même si Shûji peine encore à y trouver sa place, lui qui a toujours été hétéro. Patient, Saji s’adapte à ces réticences, tente de trouver des astuces permettant à Shûji de se sentir plus à l’aise dans l’intimité. Pourtant, l’inquiétude ne le quitte pas vraiment : il craint toujours que Shûji se lasse de lui, d’autant que c’est un homme divorcé avec un enfant. Et les choses se compliquent encore lorsque chacun de leur côté, ils doivent prendre des décisions personnelles et professionnelles impliquant l’avenir sur le long terme.

Thématique à la mode dans le yaoi, d’autant plus lorsque l’un des héros est un hétéro divorcé qui s’est laissé séduire, le triangle familial est le moteur de ce tome 3. A présent que la relation Shûji-Saji est officielle et stable, son évolution devait induire la construction sur le long terme et tout ce qui va avec, surtout pour le tome final!

Mettant en avant leur avenir commun et les liens à bâtir entre Saji et la fille de Shûji, la prise en considération du rôle de père pour les deux héros comme la place de chacun dans leur vie à deux oriente le récit. Ainsi, ils se retrouvent confrontés chacun de leur côté à des choix qui ne regardent plus seulement leur personne mais aussi l’autre, leur désir d’être ensemble avec tout le florilège d’implications familiales et professionnelles sans oublier la crainte constante que leur relation démarrée sur une base atypique ne finisse du jour au lendemain. Habilement, avec simplicité, réalisme et émotions, Yaya Sakuragi nous offre une fin cohérente insistant sur les divers aspects d’une romance, sans chercher à marquer de différence artificielle entre couple hétéro et couple homosexuel. On accroche, on lit le dénouement avec plus d'intérêt encore tant ces personnages sont attachants.

Esthétiquement, la « patte » de Yaya Sakuragi se plie aux exigences du scénario, jouant sur les expressions des protagonistes, ajoutant la kawai présence de la petite fille, plaçant ses personnages dans des décors bien travaillés et assez présents, chose rare dans le yaoi. Petit bonus agréable : le trait de Yaya Sakuragi ne marque pas ostensiblement de différence proportionnelle physique entre les deux amants qui ne dont pas efféminés à l’excès.

Avec cette série, Taifu a déniché un titre yaoi sinon original au moins agréable et éloigné du manque de finesse de ses concurrents. On a plaisir à lire Hide and Seek dont le déroulement dans ce dernier tome est fluide, parfois amusant mais surtout décrit une romance bien dans son époque.

Points forts : 
  • Réalisme du scénario 
  • Personnages intéressants, attachants et bien construits 
  • Personnages secondaires qui jouent de vrais rôles dans l’histoire 
  • Récit qui insiste plus sur l’évolution d’une relation amoureuse qu’au simple cliché homosexuel 
  • Une fin qui clôt bien la série 
  • Graphisme agréable 
  • Bonne mise en scène 
  • Décors très présents 
  • Humour 
  • Qualité éditoriale 

Points faibles : 
  • Cela reste pour public averti 


Verdict : Un Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017