dimanche 13 septembre 2015

Notre critique du tome 14 de « I Am a Hero »

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, I am a Hero, Kana, Manga, Seinen,

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, I am a Hero, Kana, Manga, Seinen,
Dessinateur : Kengo Hanazawa
Scénariste : Kengo Hanazawa
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Seinen, Post-Apocalyptique, Morts-Vivants
Public : Averti
Site officiel : Kana
Prix : 7,45€
Sortie : 21 août 2015
Statut de la série : En cours de publication

Hiromi, Oda et Hideo sont en ville. Ils cherchent de quoi se défendre plus efficacement contre les ZQN et aussi à prendre un peu salvateur dans une des sources chaudes naturelles de la région. Parvenus devant une armurerie, Hideo tente de dénicher une autre arme et des munitions. La tâche n’est pas aisée car l’endroit a brûlé, saccageant tout. Tous trois doivent faire jouer leurs muscles pour trouver ce dont ils ont besoin, tant et si bien que les bruits rameutent bientôt tous les ZQN de la petite ville ! Il ne leur reste plus qu’à fuir mais face à de si nombreux zombies, rien ne sera facile. Pourtant, c’est dans cette situation vite désespérée qu’ils vont croiser le chemin d’un autre groupe de survivants, celui de Kurusu…

Toujours plus fort dans l’anti-conformisme du récit de zombies, Kengo Hanazawa assure avec ce tome 14.

Si les démarches d’Hideo et ses deux compagnes de survie sont logiques, trouver des armes et un moyen de rester propre même dans cet enfer, nombre de leurs faits, gestes et pensées paraissent hors-jeu. Alors qu’ils sont en permanent danger de mort, Hideo comme Hiromi se soucient parfois de choses qui n’ont plus court telles que la législation des armes à feu ou la compassion envers les êtres qui ne souhaitent plus que les dévorer tous crus ! Le fantasme d’Hideo de partager le bain des filles, l’absence de rejet des zombies par Hiromi, la désinvolture d’Oda, tous ces éléments montrent des personnages à la fois largués mais très humains et proches d’une certaine réalité. Et si on peut trouver étrange l’attitude de chacun, l’effet est garanti : comme devant un bon film d’horreur, le lecteur ne cesse de se dire « mais ils devraient faire ci ou ça ! » mais continue sa lecture avec avidité.

Car on ne cesse d’être entraîné dans I Am a Hero et ce tome 14 ne fait pas exception.

La course poursuite dans la ville est parfaitement séquencée, palpitante, terrifiante, intelligente et gore à souhait ! Mieux : la rencontre Hideo-Kurusu prend une forme à la fois bizarre, dérangeante et attrayante tant elle défie tous les codes occidentaux du récit de zombies. Décidément, Kengo Hanazawa ne fait rien comme tout le monde et c’est génial.

Si le chara-design reste un mélange peu élégant de réalisme un peu grossier, le dessin dans son ensemble marque le regard par son détail extrême, le soin porté aux détails des vêtements, des corps, des maisons, des rues etc… La course en voiture est vibrante car bien mise en scène, alternant entre vues sur rues, mouvements du véhicule et action d’un Hideo bien décidé à flinguer tout envahisseur de l’habitacle, quitte à avoir des dents collées au canon de son fusil. Vous l’avez compris, Kengo Hanazawa ne lâche rien avec ce tome 14 et la rencontre attendue avec Kurusu et ses étranges semblables promet une suite intéressante.

Il faut le dire, Kana a mis la main sur une pépite du genre seinen ET zombies qui ne se rencontre pas souvent.

Points forts : 
  • Évolution et originalité du récit 
  • Réalisme même dans ce genre post-apocalyptique 
  • Personnages très humains avec de sacrés défauts qui les rendent attachants 
  • Suspense 
  • Action 
  • Mise en scène énergique 
  • Graphisme très seinen 
  • Atmosphère et environnement très détaillés 
  • Qualité éditoriale 

Points faibles : 
  • Chara-design 


 Verdict : Un Excellent Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017