mardi 27 octobre 2015

Notre critique du tome 1 de « Levius »

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Global Manga, Kana, Levius, Manga,

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Global Manga, Kana, Levius, Manga,
Dessinateur : Nakata Haruhisa
Scénariste : Nakata Haruhisa
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Science-Fiction, Drame, Post-Apocalyptique
Public : Public Averti
Site officiel : Kana
Sortie : 2 octobre 2015
Prix : 12,70€
Statut de la série : En cours de publication

Une guerre totale a tout ravagé et le monde est profondément transformé. Enfant de la guerre, Levius y a perdu son père, un leader rebelle, sa mère plongée dans le coma et son bras droit remplacé par un implant mécanique. A 12 ans, il a débarqué chez sa seule famille encore capable de l’accueillir, son oncle et sa grand-mère. Peu bavard, traumatisé par ce qu’il a vécu, Levius ne vit plus que pour attendre le réveil de cette mère à demi-morte. Jusqu’au jour où il apprend, qu’enfant, sa mère assistait à des combats de boxe mécanique en compagnie de son père. Devant son insistance, son oncle accepte de lui montrer un match. Stupéfié, Levius a alors une vision : celle de sa mère le regardant combattre dans l’arène, lui, plus âgé et vainqueur… Les années ont passé et Levius est devenu l’un des meilleurs boxeurs dans cette discipline étonnante dont on ne ressort presque jamais vivant. Et sa longévité dans ce sport dangereux a plusieurs impacts : ce sport mourant des années auparavant est devenu populaire au point que l’on a construit une nouvelle arène et que les autorités favorisent l’organisation de combats de plus en plus périlleux, rameutant un public toujours plus nombreux. Et si le destin de Levius était lié à l’avenir de cette civilisation qui se relève en même temps que lui ?

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Global Manga, Kana, Levius, Manga,

Un air de Gunnm, un soupçon d’atmosphère fin 19e européen, un peu de SF apocalyptique, un zest de mystère, pas mal de violence règlementée, la recette est très réussie. Il faut dire que Nakata Haruhisa a mis tous les atouts de son côté. Sur une base classique, il pose des éléments accrocheurs : un jeune héros mutique mais qui attise la sympathie par son passé, son courage et sa volonté, un contexte bien ancré, un enjeu scientifique et technique lié à un sport violent qui s’apparente plus aux jeux romains et aux combats de gladiateurs qu’à ce que l’on connaît de la boxe actuelle, des protagonistes secondaires parfaits dans leur rôle, une problématique complexe qui place le héros sur le fil du rasoir.

Psychologiquement et physiquement, le jeune Levius est en danger car si la guerre est terminée pour lui, elle ne le quittera jamais : elle l’a fait tel qu’il est parce qu’il est quasi-orphelin, qu’il est porteur d’un bras mécanique lui offrant les capacités de briller dans l’arène mais impliquant aussi une emprise latente qui peut le dévorer à tout instant.

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Global Manga, Kana, Levius, Manga,
Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Global Manga, Kana, Levius, Manga,

L’oncle et la grand-mère sont importants car ils entourent Levius et sont pour le lecteur les deux voix qui parlent du héros trop mutique pour conter ses propres malheurs, ses désirs au-delà de ce qu’on voit de lui. Peu à peu, Nakata Haruhisa met en scène ce jeune homme tel un messie qui s’ignore et qui, comme tout sauveur désigné par le destin aura peu de chances de survie et encore moins de bonheur. Seules les allusions à ses visions d’avenir mêlées d’images de sa mère enfant demeurent un mystère peu aisé à aborder dans la lecture. Les combats sont féroces, les rivalités aussi car si Levius est un héros, il ne l’est pas pour ses adversaires !

Le mangaka soutient ce récit par une transcription graphique intense et minutieusement détaillée comme on en voit rarement dans le monde du manga. En général, le manga s’appuie sur des codes esthétiques qui simplifient le tracé mais dans Levius, le trait impose un doigté, un foisonnement qui va des mèches de cheveux aux architectures, aux branches d’arbres moribonds, aux rides de la grand-mère, aux cicatrices des boxeurs…

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Global Manga, Kana, Levius, Manga,

L’art de Nakata Haruhisa est à ce point soigné que le format choisi pour l’édition est crucial pour en révéler toute l’ampleur. Grâce à ce soin, la lecture s’enrichit encore d’autant plus que l’artiste a poussé le détail jusqu’à alterner le net et le flou pour mettre en lumière les personnages dans leur environnement, la profondeur de leur réflexion, de leurs émotions, donner au lecteur l’impression d’être dans l’arène avec les boxeurs qui ne distinguent le public que dans un grand flou tandis que le bras de leur adversaire, bien sombre et encré, fonce sur eux….

Le travail sert tout ce qui fait l’image : décors et costumes d’un autre âge mêlé à une modernité scientifique qui n’apporte que consolation et non solution, chara-design, expression des visages et des corps, mouvements des combattants, force et drame des matchs, quiétude des rues emplies d’un monde qui marche tête baissée, résigné…

Ce premier tome de Levius, publié dans le sens occidental de lecture même au Japon, affirme haut et fort une volonté de la part de Nakata Haruhisa de créer une œuvre faite pour séduire le plus large lectorat possible, au-delà de toutes les frontières, une sorte de Global Manga à la japonaise. Abordant les grandes questions qui hantent notre monde sur-modernisé par la mise en scène d’un récit de ce qui pourrait être l’avenir, le mangaka insiste sur ce qui lie les hommes : la quête de soi. Celle de Levius ne fait que commencer.

Premières pages couleur, traduction et mise en bulles sans faute, format respecté, Kana ose toujours mettre en avant des choix éditoriaux surprenant par leur qualité et leur diversité, Levius est déjà un grand titre digne de ses prédécesseurs de la collection Big Kana.

Points forts : 
  • Histoire forte 
  • Manga qui cherche le public le plus large possible, même les néophytes du manga 
  • Personnages accrocheurs 
  • Bonne science-fiction qui mêle plusieurs éléments intéressants 
  • Mystère sur le héros qui est pourtant déjà attachant 
  • Graphisme stupéfiant 
  • Effets d’encrage et d’impression intéressants 
  • Soin à tous les niveaux du dessin, des personnages aux paysages 
  • Mise en scène efficace 
  • Rythme qui alterne entre réflexion et action 
  • Combats bien rendus 
  • Édition de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017