lundi 12 octobre 2015

Notre critique du tome 2 de « In These Words »

Actu Manga, Critique Manga, In These Words, Jun Togai, Manga, Narcissus, Taifu, Yaoi,

Actu Manga, Critique Manga, In These Words, Jun Togai, Manga, Narcissus, Taifu, Yaoi,
Dessinateur : Jun Togai
Scénariste : Narcissus
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Thriller Psychologique, Suspense
Public : Averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 24 septembre 2015
Prix : 9,99€
Statut de la série : En cours de publication

Katsuya s’éveille d’un énième cauchemar pour découvrir qu’il en vit un autre : il se retrouve prisonnier de la maison sécurisée de la police avec Keiji, le tueur en série, libre de ses mouvements ! Pire, il comprend que ses rêves étaient des souvenirs, ceux de sa propre captivité aux mains de Keiji, d’insupportables heures de son passé enfouies dans son subconscient pour se protéger, oublier qu’il avait aussi été une victime et proche de mourir. Mais tout recommence, il est de nouveau captif du tueur, soumis à ses désirs sadiques jusqu’à ce qu’enfin Keiji décide d’en finir une bonne fois pour toutes. Mais alors, pourquoi celui-ci attend-il ? Est-ce pour le tourmenter plus encore, faire durer son plaisir de psychopathe, lui faire payer de lui avoir échappé une première fois ? Katsuya a beau réfléchir comme profileur, il ne comprend pas. A moins qu’un autre lien les unisse tous les deux ? Quelque chose qu’il ne se rappelle pas encore…

La fin du premier tome de In These Words nous avait laissé en plein désarroi, entre révélation fracassante et situation désespérée. Démarrant avec la même force, ce second volume insiste encore sur l’expérience traumatisante subie par Katsuya lors de sa séquestration par le tueur fou, met en place un affrontement qui n’est pas que physique mais surtout psychologique. Car si In These Words est un yaoi, il ne s’arrête pas à cette définition, c’est un thriller qui fait froid dans le dos, qui exploite ce qui se passe entre deux êtres au-delà du lien charnel, qu’il soit issu d’un désir partagé ou pas. La lutte de Katsuya pour sa vie passe par son talent de psychiatre, plus que par sa volonté de vivre.

Froid, déterminé, sûr de lui et sans jamais hésiter, Keiji est troublant non seulement par ses actes mais par le visage qu’il cache derrière son masque de colère et de sadisme, que l’on devine par de rares expressions et une manière de faire qui trouble le profiler Katsuya autant que le lecteur. Des secrets, des mystères qui de démêlent lentement, agissent sur la mémoire de Katsuya et révèlent une vérité surprenante, digne des meilleurs romans policiers ! Narcissus tisse une toile à l’atmosphère trouble, dense et suggère mille hypothèses pour finalement pointer celle à laquelle on ne pense pas. Un scénario qui défie les mauvaises langues de qualifier In These Words comme un yaoi pareil aux autres, qui construit la personnalité de ses protagonistes chapitre après chapitre et nous montre les facettes insoupçonnables de chacun.

Entre passé et présent, le récit est poignant et servi par le graphisme de Jun Togai, toujours sans faille et plutôt éloigné des codes du yaoi. Le chara-design reste fidèle à ce qui est défini dans le premier tome, l’expressivité des visages participe à entretenir le mystère au cœur du récit et l’environnement dans lequel évolue les personnages installe cette atmosphère pesante, sourde, cette lutte en huis-clos digne des bons thrillers. Enfin, le mouvement, la mise en scène nourrissent le suspense. On termine ce second tome sur une note moins dramatique mais toujours tournée vers l’intrigue policière du comment et du pourquoi, bref la recette d’une suite attendue !

Sorti en version collector deluxe lors de la Japan Expo 2015, ce second tome de In These Words affirme que Taifu sait prendre des risques éditoriaux payants. L’édition classique n’est pas moins soignée, avec une qualité qui met en valeur une série surprenante et addictive même si l’on n’est pas fan de yaoi.

Points forts : 
  • Mélange équilibré yaoi-thriller 
  • Évolution du récit 
  • Révélations sur les personnages 
  • Protagonistes attachants et intéressants 
  • Suspense prenant 
  • Dessin qui sert le scénario, mêle les codes yaoi et seinen 
  • Expressivité
  • Atmosphère générale 
  • Mise en scène 
  • Qualité éditoriale

Points faibles : 
  • Vraiment pour public averti car c’est un yaoi ET un thriller 


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017