mardi 20 octobre 2015

Notre critique du tome 2 de « Joker Danny »

Actu Manhua, Critique Manhua, Joker Danny, Manhua, Urban China,

Actu Manhua, Critique Manhua, Joker Danny, Manhua, Urban China,
Dessinateur : Old Xian
Scénariste : Moss
Éditeur : Urban China
Collection : Aucune
Genre : Fantasy, Aventure, Suspense
Public : Tout Public
Site officiel : Urban China
Sortie : 9 octobre 2015
Prix : 12€
Statut de la série : En cours de publication

Un mois avant les ravages causés par l’épidémie, le docteur Nold s’efforce encore de trouver un moyen d’endiguer le mal qui tue déjà par dizaines ses concitoyens. Laissant son épouse Tashia et leur petite fille à l’abri de leur maison, il rejoint les quartiers les plus touchés de la ville pour tester une hypothèse. Malgré ses efforts, il est rapidement arrêté et emprisonné. Pendant ce temps, un orphelinat recueillant les enfants dont les parents ont succombé au mal devient le théâtre d’une rencontre étonnante : celle de Noah, enfant à la force surhumaine, de l’étrange Bellevue et de Sean. En échange d’une promesse, Noah accepte de mener Bellevue et Sean sur les traces de Danny et du mystérieux Joker. Mais quel est donc la signification de cette marque que portent Tashia, Noah et Bellevue ? Quel lien unit ces trois personnages au Joker ? Pourquoi autant de gens recherchent Danny ?

Actu Manhua, Critique Manhua, Joker Danny, Manhua, Urban China,

Actu Manhua, Critique Manhua, Joker Danny, Manhua, Urban China,

Après un premier tome qui a posé les bases d’un récit à la fois original, passionnant et superbement mis en images, voici un second volume qui permet d’explorer un peu mieux les protagonistes et le fond de l’histoire. On peut même penser que le premier tome n’était qu’une introduction et que c’est avec ce nouveau volume que l’on entre véritablement dans l’intrigue.

Le passé et le présent sont clairement imbriqués par un retour en arrière effectué avec le contenu de ce tome 2 et les répliques des uns et des autres. On devine que ce Joker est un vilain génie qui a marqué de son sceau nos personnages, que la quête n’est pas tant le remède contre une épidémie ou une personne précise mais une revanche contre cet être qui semble avoir maudit l’existence de bien des protagonistes. Entraînés dans ce sillage, Sean, Dorcas, Nold et bien d’autres n’ont d’autre choix que de suivre le mouvement mais il est évident que chacun a son propre but. Le chapitre présentant le passé de Noah est particulièrement prenant, on y découvre les raisons de son mutisme, de son agressivité, les sources de sa personnalité. En revanche, le mystère demeure autour de Bellevue, de Tashia et surtout de Danny qui n’apparaît qu’en fin de tome, sans plus d’explications que son appartenance visuelle au « clan des porteurs de marque » et l’évidence de son attitude enjouée.

Vous l’aurez compris, les secrets ne sont pas tous révélés dans ce second tome, loin de là. On fait un saut en arrière et on explore un peu les circonstances de l’intrigue. Pour autant, ce scénario accroche par son originalité, son suspense, ses secrets, ses personnages attachants ou, à défaut d’être suffisamment sympathiques, séduisants de par l’aura de mystère qu’ils dégagent.

Sublimant l’écriture, le dessin et la mise en couleurs par Old Xian rivalise avec les meilleurs titres occidentaux. Sur ce format idéal de 24 x 17, le trait est précis, la mise en scène dynamique, expressive, alterne les moments forts en émotions, l’humour, la surprise, le drame, le suspense et le mystère. L’emploi d’une large palette de teintes accentue l’atmosphère de chaque chapitre, parfois chaque scène, misant sur la mise en valeur de l’environnement (forêt, plaine enneigée, ville étouffée par la peur et la maladie…), de l’heure de la journée, des échanges entre protagonistes. Le graphisme de Old Xian n’est pas uniquement beau, il soutient le récit de Moss. On peut regretter une certaine ressemblance dans le chara-design masculin des adultes, Bellevue et Sean surtout que l’on identifie essentiellement par leurs cheveux et leurs vêtements. Néanmoins, cela ne nuit pas à la lecture.

Mêlant fantastique à la D.Gray Man, personnages variés, intrigue dense et esthétisme de haut niveau, Joker Danny assume son originalité, l'attachement de ses auteurs à un style occidental et prouve avec ce second tome que l’aventure ne fait que commencer. Urban China propose une édition de belle facture, sans défaut avec un bonus permettant de mieux connaître l’humour des auteurs !

Points forts : 
  • Récit très axé mystères plutôt bien mené 
  • Mise en lumière du personnage de Noah avec exploration de son passé 
  • Quelques révélations mais un suspense conservé 
  • Personnages intéressants et bien définis 
  • Un peu d’humour 
  • Mise en scène 
  • Expressivité des protagonistes 
  • Atmosphères travaillées surtout grâce au dessin 
  • Graphisme élégant 
  • Mise en couleurs détaillée et soignée 
  • Édition française de qualité sans faute 

Points faibles : 
  • Ce retour en arrière donne quelques clés mais laisse sur sa faim/fin


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017