dimanche 18 octobre 2015

Notre critique du tome 3 de « La Princesse Vagabonde »

Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,

Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,
Dessinateur : Xia Da
Scénariste : Xia Da
Éditeur : Urban China
Collection : Urban China
Genre : Historique, Suspense, Action
Public : Tout Public
Site officiel : Urban China
Sortie : 9 octobre 2015
Prix : 12€
Statut de la série : En cours de publication

Prise au piège après la mort du gouverneur, la princesse Yongning, toujours sous le couvert de son identité d’homme et stratège, négocie la reddition de la cité de Shuozhou avec Ashina Sun, général Turc. En échange de la promesse que la cité n’accueillera pas ses envahisseurs par le feu, Ashina Sun consent à ne tuer aucun habitant. Mais il exige autre chose : que ce jeune stratège si talentueux se mette à son service. La princesse jusqu’alors persuadée qu’elle serait exécutée, accepte à contre cœur pour le bien du peuple de Shuozhou, quitte à passer pour un traître. Elle conserve donc son identité d’homme et suit son nouveau seigneur dans le long périple enneigé qui la mène au campement des Turcs. Mais combien de temps pourra t-elle garder son identité secrète ? La maladie gagne lentement son corps, affaiblissant ses forces et ses chances de survie dans un camp ennemi… Plus que jamais le talent politique de Yongning doit assurer son existence.

Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,
Actu Manhua, Critique Manhua, La Princesse Vagabonde, Manhua, Urban China, Xia Da,

Après deux tomes palpitants au cours desquels la princesse héroïne passait par la fuite, le déguisement et la prise de position politique importante aux côtés d’un gouverneur de province qui aurait pu l’aider dans sa quête de reconquête du pouvoir impérial ou du moins sa vengeance, le rythme se calme dans ce tome 3. Non seulement, ses espoirs sont morts avec le gouverneur qui était son allié sans le savoir mais elle perd sa liberté d’action, otage du pire ennemi possible de la Chine d’alors.

A cette époque, les Turcs dirigés par le Grand Khan et ses descendants étaient pour la Chine un danger aussi féroce que les Vikings pour l’Europe. Pilleurs sans vergogne et sans pitié, ils sont dépeints avec gravité et justesse dans ce tome, sans pour autant omettre le caractère un peu plus conciliant d’Ashina Sun. Cet homme n’agit que pour garder ce qu’il a et échapper aux complots familiaux, le règne n’est pas son ambition, aussi semble t-il, du moins dans ce tome, un interlocuteur que la maligne petite princesse pourra berner à son avantage. Mais rien n’est gagné car elle est malade et peut être démasquer à tout moment. Heureusement, une alliée entre dans sa vie et bien que cette frêle personne ne puisse pas la protéger, elle promet de compter dans la suite des aventures de Yongning.

Si Xia Da abandonne un peu la succession de péripéties pour laisser souffler son héroïne, elle s’attache une fois encore à dépeindre l’époque, son contexte politique et économique, la lutte entre ethnies, les injustices. On perçoit même, à travers les souvenirs de la jeune fille et le bonus en fin de volume, que cette famille pour laquelle elle souhaite obtenir vengeance n’était pas si parfaite, que de sombres secrets la hantaient déjà avant le massacre. Néanmoins, on perd un peu le fil du but réel de ce personnage principal si attachant. Les apartés mettant en scène les ennemis impériaux ou encore les alliés discrets de Yongning laissent deviner une suite plus mouvementée.

Le dessin de Xia Da demeure un modèle de grâce et de détail. Il affirme combien la jeunesse de la princesse (15 ans environ) sert son déguisement, souligne les émotions, les visages, les costumes, la beauté des paysages changeants, des décors du palais impérial comme de la tente qui échoie à la princesse. Le chara-design particulièrement soigné identifie clairement chaque protagoniste.

Urban China respecte une lignée éditoriale de haute qualité sur ce titre auquel elle adjoint dans ce tome 3 plusieurs bonus appréciables : portraits de personnages en début de volume, un résumé, des pages couleurs, et une postface apportant quelques précisions historiques quant aux différents protagonistes en scène.

Encore une fois, vivement la suite !

Points forts : 
  • Histoire 
  • Personnages variés et tous importants dans le récit
  • Héroïne attachante, maligne mais pas infaillible 
  • Contexte historique et politique bien décrit sans alourdir le scénario 
  • Suspense 
  • Mise en scène 
  • Dessin de haute volée 
  • Édition française de bonne qualité avec bonus intéressants 

Points faibles : 
  • Le scénario ralenti un peu le rythme dans ce tome 3 et laisse en suspens quelques interrogations 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017