samedi 28 novembre 2015

Notre critique du tome 14 de « Real »

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Inoue Takehiko, Kana, Manga, Real,
 
Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Inoue Takehiko, Kana, Manga, Real,
Dessinateur : Takehiko Inoue
Scénariste : Takehiko Inoue
Editeur : Kana
Collection : Big shonen
Genre : Seinen, Sport, Tranche de vie
Public : Tout public
Site officiel : Kana
Sortie : 20 novembre 2015
Prix : 8,75€
Statut de la série : En cours de publication

Le match disputé par Shiratori en dépit de son état a galvanisé nombre de ses compagnons de rééducation. Parmi eux, Takahashi a repris le dessus et fait un premier pas important : il s’est présenté à l’équipe des Dreams et demandé à y entrer. Avant de toucher un ballon, il va lui falloir travailler ses muscles et le maniement de son fauteuil mais il semble enfin sur la bonne voie pour reprendre le basket et le cours de sa vie en main ! De leur côté, les Tigers enchaînent les victoires grâce à une meilleure coordination à laquelle Kiyoharu s’est habitué. Son orgueil dépassé, il se conduit comme un bon équipier et permet à ses compagnons de jeu de montrer leurs possibilités. Face à cela, Nomiya est plutôt découragé. Il réalise qu’en comparaison, il n’a pas beaucoup progressé, abandonnant son rêve avant même d’avoir vraiment essayé. Et si son avenir n’était pas sur les terrains mais auprès de ceux qui veulent y briller ?

L’aventure des jeunes gens de Real, frappés par le destin dans toute la force de leur jeunesse, se poursuit sans trop de surprises dans ce tome 14 qui, pourtant, s’est fait attendre.

On le sait Takahiko Inoue n’est pas du genre mangaka surbooké ou pressé mais bien souvent on lui pardonne tout tant son trait et son écriture nous ravissent. Real reste un manga d’excellence, de par son thème, ses personnages, ses qualités graphiques et scénaristiques mais il traîne un peu la patte sur ce nouveau tome qui nous présente certes quelques heureuses avancées dans la vie de ses protagonistes mais auxquelles on s’attendait à moins de sombrer plus encore dans le marasme dépressif qui a naturellement frappé les jeunes héros. La vie ne redevient pas rose mais elle reprend des couleurs, surtout pour Takahashi. Qui aurait cru que l’exploit du boxeur mal embouché Shiratori lui rendrait la volonté de s’en sortir, de voir au-delà de son handicap et de redevenir un joueur ? Certes, les attentions de son père, la redécouverte de leurs liens l’ont beaucoup aidé même si cela ne suffisait pas à lui rendre confiance en lui. Le déclic fut ce match de boxe improbable qui a occupé une bonne part du tome 13 et prouvé à tous que la volonté fait loi. Takahashi dépasse ses regrets et appréhensions pour se lancer un grand défi : revenir sur les terrains de basket, en fauteuil mais plus fort. Il sait qu’il y a du boulot et même son ses mauvaises habitudes caractérielles lui restent, elles l’aident à surpasser ses peurs, à croire en lui.

De son côté, Kiyoharu est récompensé de ses efforts envers les autres, sans cet orgueil qui l’isolait et il voit son équipe remporter match après match pour se hisser, grâce à un bon coup du sort, vers le sommet tant espéré. Tout n’est pas gagné, il doit regarder partir quelqu’un de très important dans sa vie et constater que tous les efforts du monde ne peuvent aller à l’encontre du mal physique qui, parfois, reste le plus fort. Mais l’espoir demeure grâce à la cohésion de groupe, à l’amitié etc…

Toujours à la masse, Nomiya se cherche encore… C’est le personnage qui avance le moins depuis quelques tomes. Il va même à reculons et on se demande pour combien de temps encore… La réponse n’est pas donnée dans ce 14e volume malgré le pardon accordé par Natsumi et l’amitié qui semble les unir peu à peu.

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Inoue Takehiko, Kana, Manga, Real,

Si ce scénario de tome 14 est sans surprise et peut décevoir d’autant plus que l’on ne sait pas quand sortira le tome 15… le trait de Takahiko Inoue demeure intact de maîtrise, de soin, de superbe. Il ne manque pas une case pour souligner les émotions de chacun, le contexte qui est le leur, le dynamisme du handi-basket et la force tant morale que physique qu’il faut à ses personnages pour avancer dans la vie. S’il est au service de son récit, le dessin du mangaka fait surtout le grand plaisir du lecteur.

Sous une qualité d’édition évidente (pages couleur, impression et traduction sans faute), Kana assure la publication d’une série atypique portée par le nom de son auteur. Au vu du déroulement logique car attendu de ce tome 14, on ne peut qu’espérer une sortie pas trop tardive de la suite qui pourrait bien reposer sur une rencontre sportive de haut vol !

 Points forts : 
  • Thématique originale et bien menée 
  • Personnages intéressants et attachants 
  • Evolution de certains personnages 
  • Humour 
  • Dynamisme 
  • Emotions 
  • Mise en scène 
  • Graphisme toujours aussi soigné, typique de Takahiko Inoue
  • Edition française de qualité 

Points faibles : 
  • Déroulement de l’histoire plus classique, presque plate 


Verdict : Un Bon Tome !!!


 

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017