dimanche 1 novembre 2015

Notre interview exclusive du dessinateur de Blood & Steel


Le dessinateur de Blood & Steel a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

Venu pour quelques jours dans notre beau pays, Felix IP a gentiment répondu aux questions que nous nous sommes empressés de lui proposer. Toute l'équipe de Japan Touch remercie Pierre Séry co-fondateur et directeur des éditions Kotoji pour sa participation active à cette interview.

Felix IP

Japan Touch : Quel est votre rôle exact au sein du Studio Unicorn ? Seulement dessinateur ? Comment travaillez-vous avec le reste du Studio ? 

Felix IP : Quand on a commencé, mon rôle était surtout de faire le planning et le management, plus comme le ferait un producteur et un réalisateur dans l’audiovisuel. J’ai donc fait toute la direction artistique et créé l’organisation pour produire sur une période très courte, pour faire 200 pages tous les deux mois, avec 5 assistants. Je faisais tout le travail de mise en page, de composition des pages, et les corrections. Nous avons mis en place une méthode de travail 100% digitale, par souci d’efficacité pour un travail en mode collaboratif. Dans l’équipe, aucun ne venait du milieu de la bande-dessinée. Tous étaient du design et de l’illustration. J’ai constitué une équipe de talents qui pouvaient « jouer » en fonction de leurs spécificités. Par exemple l’un est très bon pour les décors, un autre est très bon pour (dessiner) les armes… A la fin, je me charge de tout le travail de composition pour mettre ensemble les différents éléments. Mais j’ai quitté le studio pour bosser en indépendant il y a maintenant deux ans suite à une restructuration interne et je suis désormais seul à travailler sur Blood & Steel, mais je réfléchis à monter une nouvelle équipe car c’est énormément de travail pour moi tout seul.

Japan Touch : Quelles sont vos sources d'inspiration pour Blood & Steel ? Parce qu'en France nous ne connaissons que quelques éléments de la période historique de la Chine dans laquelle se place Blood & Steel et sur l'art du kung-fu, nous ne les connaissons qu'à travers des films (tels que Tigre et Dragon, Les 3 Royaumes, La Cité Interdite, The Grandmaster...) ou quelques livres mais quelles sont vos propres références ? 

Felix IP: Mes influences viennent tout d’abord des grands films d’arts martiaux hongkongais des années 80, mais je suis aussi très influencé par le manga, et en particulier deux titres que j’admire : L’habitant de l’infini et Vagabond.

Japan Touch : Est-ce que cette "guerre" entre l'école Wudang et les autres écoles dans toute la Chine a vraiment existé ?

Felix IP : Non, ce n’est que de la fiction !

Japan Touch : Savez-vous déjà combien de tomes comprendra la série en totalité ? 
 
Felix IP : La série sera découpée en 3 saisons, la première saison est déjà terminée avec 11 volumes. Le tout devrait compter entre 30 et 40 tomes.

Japan Touch : Avez-vous d'autres projets pour Blood & Steel comme un film d'animation ou un film live?

Felix IP : Oui, mais c’est très hypothétique.

Japan Touch : Quel est votre personnage favori dans Blood & Steel ?

Felix IP : Sans conteste, Jing Lie. C’est une sorte d’homme parfait fantasmé, vous ne trouvez pas ? Il est fort, rebelle et plait aux femmes ! haha !

Japan Touch : Jing Lie est vraiment charismatique! Comment l'avez-vous créé/imaginé ?

Felix IP : En fait, je crois que c’est surtout une projection de Jozev lui-même !!! hahaha !!! Plus sérieusement, c’est un mélange de Bruce Lee dans son idée que les arts martiaux doivent être partagés et que l’on peut prendre le meilleur de ce qu’il se fait dans chaque discipline, et également de Miyamoto Musashi par son envie se mesurer à tous les combattants.

 Japan Touch : Deviendra t-il un maître pour Yan Heng ?

Felix IP : Ce n’est pas vraiment son maître mais plutôt un guide, quelqu’un qui va l’inspirer.


Japan Touch : Il y a un équilibre entre les personnages masculins et féminins, c'est chouette! Introduire une héroïne japonaise est original car le récit se déroule en Chine à une époque à laquelle on imagine que les échanges culturels n'étaient pas aisé avec le Japon, comment en avez-vous eu l'idée ? 

Felix IP : L’idée vient des romans et de Jozev. Il a essayé de casser des a priori. Chez nous, tout le monde pense que les chinois sont les plus forts au monde dans les arts martiaux et que les hommes sont plus forts que les femmes. Il a donc voulu aller à contre-courant de ces clichés en introduisant une femme plus forte que les hommes et notamment japonaise.

Japan Touch : Que pensez-vous de Blood & Steel en France ? Pensez-vous que votre manhua peut séduire plus que les lecteurs de mangas ?

Felix IP : J’espère !!! haha ! Je pense que nous avons une approche assez inédite dans la description des combats, donc au-delà des amateurs de mangas, je pense que notre série plaira aux fans d’arts martiaux.

Japan Touch : Quelques mots pour les lecteurs de Japan Touch ?

Felix IP : Si vous avez l’occasion de lire Blood & Steel, je pense que vous aimerez cette série, mais pour bien la commencer, il faut lire les deux premiers volumes d’une traite !!!

Merci encore, Felix IP d'avoir pris sur votre temps pour répondre aux questions de Japan Touch !

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017