jeudi 17 décembre 2015

Notre critique du tome 10 de « Dusk Maiden of Amnesia »

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe, Seinen,

Actu Manga, Critique Manga, Dark Kana, dusk maiden of amnesia, Kana, Manga, Maybe, Seinen,
Dessinateur : Maybe
Scénariste : Maybe
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Suspense, Fantôme, Romance
Public : Averti
Site officiel : Kana
Sortie : 4 décembre 2015
Prix : 7,45€
Statut de la série : Terminée en 10 tomes

La vérité sur la mort de Yukô révélée, celle-ci a disparu avec la destruction du vieux bâtiment de l’école. Kirié est un peu soulagée mais inquiète pour Teiichi. A peine remis du choc psychique qu’il a partagé avec les souvenirs enfouis de Yukô, il cache mal son chagrin d’avoir perdu celle qu’il aimait. Que lui importait qu’elle fut un fantôme ? Il essaie de reprendre le cours de sa vie avec les activités du club d’enquêtes paranormales. Mais un doute persiste en lui car ce qui a maintenu Yukô dans cette école durant des décennies, ce sont justement les histoires de fantômes qui s’y propageaient. Et s’il existait un moyen de créer de nouvelles rumeurs, cela pourrait-il rappeler Yukô et la faire revenir ? Au-delà de sa tristesse, Teiichi espère…

Ultime tome de la série, Maybe a décidé de ne pas terminer son récit sur une note trop triste. Il faut dire que la tragédie a bien souvent été au cœur de Dusk Maiden of Amnesia, si ce n’est en avant-plan au moins en filigrane constant puisqu’attaché au passé de Yukô. Le mystère résolu, l’héroïne a disparu mais son souhait, hurlé par-delà la mort à l’élu de son cœur, son sauveur, était bien de demeurer auprès de Teiichi. Alors, suspense final : cette prière d’amour et de larmes est-elle exaucée ?

Ah ! On veut y croire au moins autant que Teiichi dont on suit avidement les pas à la recherche d’une preuve, si infime soit-elle, que Yukô est encore là, quelque part, sous une forme ou une autre. La force de ce qui lie Yukô et Teiichi apparaît plus vivante que jamais dans ce tome 10 et en fait tout l’attrait. On remarque surtout que leur rencontre avec Yukô, leurs efforts pour l’aider ont aidé Teiichi et Kirié à s’accepter tels qu’ils sont, avec leur don étrange et le lien qu’ils entretiendront toute leur vie avec le monde des défunts. Ainsi donc Yukô n’était pas la seule à avoir besoin d‘aide, le monde de l’occulte est une épreuve pour tous les personnages de Dusk Maiden of Amnesia, il les confronte à l’indicible, aux frayeurs primales de tout être vivant ou pensant, quelles que soient les armes qu’il possède, un don, une sensibilité héritée de famille ou un cœur grand comme ça !

Entre humour et suspense, mise en scène soignée et dynamisme, Maybe trace le chemin menant à un final qui ravira non seulement les fans mais surtout ne trahit pas le récit dans son ensemble. Le chapitre final en revanche est un ajout qui évoque plus un bonus commandé par l’éditeur qu’une nécessité au récit. Il est plaisant à lire mais n’est pas franchement utile à la conclusion de cette très bonne série.

Le trait demeure un concentré maîtrisé des codes du seinen, expressif, dominé par un encrage puissant mais bien posé, une mise en cases efficace au service du suspense et de l’histoire en général, avec des personnages très esthétiques et bien définis. Dusk Maiden of Amnesia se termine sur une très bonne note. Maybe a su mener son récit à terme sans impatienter le lecteur, sans égarer ses personnages dans des aventures qui n’auraient pas de lien avec l’histoire principale. La mangaka a évité brillamment tous les pièges et nous offre décidément une série courte de très haute qualité qui a trouvé sa place dans la collection Dark Kana.

A lire absolument !

Points forts : 
  • Final idéal pour la série 
  • Cohérence du final avec le reste de l’histoire 
  • Personnages qui montrent bien leur évolution alors que leur aventure se termine 
  • Personnages attachants, sympathiques 
  • Suspense 
  • Humour (un peu) 
  • Mise en scène 
  • Esthétique à la fois seinen et marquée par le style de la mangaka 
  • Visages expressifs 
  • Chara-design soigné 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Chapitre final mignon mais plus un bonus qu’utile au récit général 


Verdict : Un Excellent Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017