jeudi 17 décembre 2015

Notre critique du tome 15 de « I am a Hero »

 Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, I am a Hero, Kana, Kengo Hanazawa, Manga, Seinen,

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, I am a Hero, Kana, Kengo Hanazawa, Manga, Seinen,
Dessinateur : Kengo Hanazawa
Scénariste : Kengo Hanazawa
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Post-Apocalyptique, Baston, Morts-Vivants
Public : Averti
Site officiel : Kana
Prix : 7,45€
Sortie : 11 décembre 2014
Statut de la série : En cours de publication

Prisonnier du corps d’un ZQN qui semble encore doté de raison humaine, Hideo entraîne Hiromi et Oda dans sa fuite. Une vraie foule de zombies est après eux mais la chose qui se démène pour les sauver est plus rapide. Hiromi et Oda parviennent ainsi à trouver un véhicule qui marche encore tandis qu’Hideo partage d’étranges visions avec son hôte. Soudain, ce dernier expulse violemment Hideo et le trio démarre en trombe, abandonnant son sauveur à ses congénères. Remises du choc et parvenues dans une zone dépourvue de créatures, Hiromi et Oda peuvent s’occuper d’Hideo inconscient et constatent qu’il ne respire plus!

Ils ne voulaient que faire une pause dans un lieu sûr et où les filles laisseraient Hideo prendre un bain en source chaude avec lui… Mais lorsque le monde est otage de zombies, rien ne se passe jamais comme on l’espérait. Le trio a pris l’habitude pourtant il ne doit sa survie qu’à un étrange coup du sort : c’est une sorte de mutant ZQN qui leur vient en aide. Par manque de contact avec d’autres rescapés, ils ignorent tout des communautés qui se sont formées autour des rares immunisés. Pour eux, le cas d’Hiromi est unique même s’ils semblent peu s’en soucier pour le moment. Il faut dire que, comme souvent, Kengo Hanazawa ne laisse pas beaucoup de marge à la réflexion et une fois encore, place ses trois protagonistes dans une situation d’urgence sans appel. Rien de surprenant alors au fait qu’Hideo, déjà souvent à côté de la plaque même en plein cauchemar, ne se pose visiblement aucune question sur les visions qu’il a eues dans le corps de son sauveur, à supposer qu’il s’en souvienne…

Mais il se rapproche du vrai statut de héros car ce qu’il n’aurait jamais pu vivre sans cette invasion zombie, se produit autour de lui : deux jolies filles se disputent presque son attention et son affection. Une fois seules, Hiromi et Oda confrontent un peu leurs sentiments pour ce type qui n’a pas grand-chose pour lui si ce n’est un peu de courage, beaucoup de générosité et le fait d’être le seul mec à des kilomètres, peut-être le seul encore en vie ! Même si la différence d’âge explique la manière dont Oda et Hiromi considèrent chacune à leur façon le gentil Hideo, un nouveau fait vient s’immiscer au cœur du trio, promettant bien des soucis, des rebondissements et peut-être une séparation.

La survie a beau être au cœur de I am a Hero, Kengo Hanazawa alterne action, suspense, humour, gros plan sur la psychologie de ses personnages avec des problèmes cruciaux et réalistes sans jamais omettre de glisser dans une case ou deux un détail qui pourraient amener une explication, une évolution ou un début de solution au problème n°1 : les zombies… On devine que l’amalgame des ZQN qui semblent non pas se dévorer entre eux mais s’assimiler et même s’attirer les uns les autres, annonce des arguments intéressants pour la suite.

Le dessin de Kengo Hanazawa est toujours marqué par le contraste entre le caractère grossier des personnages, de leur visage surtout, et la minutie avec laquelle il trace et inclut les décors, les détails des accessoires, les expressions, les mouvements, la mise en page et le séquençage des scènes. Toute l’action tient son efficacité d’un rythme qui passe d’une case à l’autre comme si on regardait un film.

Ce tome 15 de I am a Hero est à la fois haletant et la suite logique des tomes précédents. Hideo n’en est pas vraiment la vedette mais il reste au centre des préoccupations et de l’intrigue. Pour autant, la marque de fabrique de ce manga ne varie pas et cela pourrait lasser le lecteur car si on apprécie ses personnages et l’action générale, Kengo Hanazawa tarde à développer l’aspect scientifique du zombie. A moins que cela ne soit pas dans ses projets… mais les rares éléments apparus jusqu’ici sur le sujet semblent destinés à servir cet aspect du récit, un jour ou l’autre.

Points forts : 
  • Rythme de ce tome 
  • Style unique pour une histoire de zombies 
  • Évolution des personnages, de leur situation de groupe 
  • Suspense 
  • Action 
  • Mise en scène 
  • Graphisme efficace 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Malgré la mise en place d’éléments destinés à expliquer le phénomène zombie, cela reste en arrière-plan du récit, c'est peu ou bien pas exploité du tout


 Verdict : Un Bon Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017