samedi 13 février 2016

Notre critique du tome 2 de « Colère Nucléaire »

Actu Manga, Akata, Colère Nucléaire, Critique Manga, Manga, Seinen, Takashi Imashiro,

Actu Manga, Akata, Colère Nucléaire, Critique Manga, Manga, Seinen, Takashi Imashiro,
Dessinateur : Takashi Imashiro
Scénariste : Takashi Imashiro
Éditeur : Akata
Collection : Seinen
Genre : Société, Tranche de vie, Politique
Public : Tout public
Site officiel : Aucun
Sortie : 28 janvier 2016
Prix : 7,95€
Statut de la série : Terminée en 3 tomes

2011 se termine mais le spectre de la tragédie de Fukushima plane toujours sur le Japon. Satô ne relâche aucun de ses efforts tant pour rester informé que pour combattre les intentions du gouvernement en place qui s’entête dans ses erreurs. Politique de l’aveugle, mensonges répandus par les médias complices, entente en hauts lieux pour vendre le Japon au consumérisme américain… Rien ne semble devoir être épargné au peuple japonais. La meilleure arme citoyenne ? Chercher la vérité à travers des médias non corrompus et se montrer, faire entendre sa voix ! Satô ne compte pas son temps, dès qu’il le faut, il participe aux manifestations anti-nucléaire, ouvertement tournées vers une contestation grandissante avec pour cible le gouvernement en place. Mais dans ce monde qui ne connaît que la loi du plus riche (donc du plus fort), quel poids peut avoir la voix de quelques milliers de gens ? La démocratie existe-t-elle véritablement ?

« Aux manifs ». L’importance du sous-titre de ce second tome saute aux yeux car il occupe les pensées, les actions et les intentions de ce héros ordinaire qu’est Satô. Accompagné de ses amis, fervents défenseurs de leurs droits et de l’avenir de leur pays, tous sacrifient leur temps libre à la seule cause qui importe encore à leurs yeux.

Révoltés mais fermement décidés, ils ne ratent aucun rendez-vous citoyen même si les semaines et les mois passent sans que le succès ne vienne récompenser leurs efforts. Est-ce la discipline ancrée dans le citoyen japonais ou bien l’inévitable réalité du fossé qui sépare et séparera toujours le peuple des puissants, mais les manifestations bien propres, organisées, sans débordement et cadrées par une force policière omniprésente que personne ne provoque, n’aboutissent pas. Le lecteur français pourrait presque assimiler cela à de la passivité dans l’action et ne pas s’étonner du manque de résultat des mouvements populaires. Aucun vrai changement politique hormis quelques démissions, certes de figures politiques importantes, mais négligeables ne survient. La question se pose alors que le mouvement populaire s’essouffle, que la population se divise, que les rendez-vous politiques échouent, que les mauvaises nouvelles se succèdent à propos des centrales nucléaires qui sont réactivées, de la fusion des marchés économiques asiatiques et américains, de l’absence de vrai plan de secours pour les sinistrés et les déplacés de Fukushima… Si rien ne change, quel futur pour le Japon ?

Car Satô, allégorie papier de la pensée populaire nippone défendue par Takashi Imashiro, hurle, prie, pleure, râle, insulte et s’accroche à ses convictions : il ne veut pas d’un Japon transformé par l’Occident et les intérêts américains ou internationaux, pas plus que cela n’est déjà le cas. Le Japon doit garder son identité et se protéger des dangers naturels qui viennent encore une fois de prouver leur immuabilité. Or, le gouvernement ferme les yeux, refuse les vérités pourtant tellement évidentes. Echo à ce que l’on retrouve dans nombre de pays aujourd’hui, le combat est inégal car les dirigeants vivent dans un autre monde, au-delà des réalités, des dangers et il en sera toujours ainsi. L’espoir peut-il vraiment résider dans des élections, la promotion d’autres personnages politiques qui auraient une vision plus proche de celle du peuple, qui sauraient se faire une place et imposer les nécessaires transformations et dire « non » lorsque la survie d’un pays, de sa culture, de son identité l’exige ? Rien n’est sûr. Voici les questions qui obnubilent Satô, qui le poussent à lutter à son niveau, et à ne pas renoncer.

Chronique de l’après-Fukushima portée en images par un graphisme simple et vivant, Colère Nucléaire affiche un visage résolument honnête de la société japonaise. Cette mise à nu est d’autant plus précieuse que tant de choses ont été passées sous silence.  

Akata poursuit l’édition de cette série courte et engagée avec une haute considération comme en témoignent les photographies de manifestations en premières pages, la retranscription de l’interview de l’expert en question diplomatique Ukeru Magosaki qui aborde tous les sujets depuis le nucléaire et l’ingérence américaine jusqu’aux frictions qui opposent le Japon et la Chine, les clés de compréhension en fin de tome et la postface signé par le mangaka.

A lire absolument, parce que c’est un cri du cœur, une page de vérité sur le Japon actuel et une question vitale pour nous, citoyens du monde.

Points forts : 
  • Récit absolument réaliste
  • Narration abordable par le grand public 
  • Honnêteté du propos qui ne passe aucun fait sous silence 
  • Vrai point de vue citoyen sur les faits que nous connaissons mal en Europe 
  • Ensemble du volume cohérent et pédagogique + + + 
  • Personnage principal auquel on s'identifie sans mal
  • Vrai documentaire écrit pour tous 
  • Propos sans pathos ni exagération, seulement les faits tels qu’ils ont été perçus par l’auteur 
  • Travail journalistique de qualité 
  • Traduction au service du propos du mangaka 
  • Édition française très soignée 

Points faibles : 
  • Néant 


 Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017