dimanche 7 février 2016

Notre critique du tome 5 de « Blood & Steel »

Actu Manhua, Blood and Steel, Critique Manhua, Felix IP, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Studio Unicorn,

Actu Manhua, Blood and Steel, Critique Manhua, Felix IP, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Studio Unicorn,
Dessinateur : Studio Unicorn
Scénariste : Jozev et Felix IP
Éditeur : Kotoji
Collection : Asian District
Genre : Aventure, Arts Martiaux Anciens, Combats
Public : Tout public
Site officiel : Kotoji
Prix : 7,95€
Sortie : 29 janvier 2016
Statut de la série : En cours de publication

La bataille fait rage au cœur de la cité de Chengdu. Yan Heng mis hors de combat doit son salut à l’apparition soudaine de Tong Jing. Mais le manque d’expérience de la jeune fille risque de lui coûter la vie face au gang Mapai. Rassemblant ses forces, Yan Heng tente alors le tout pour le tout. Dans un autre quartier, Jing Lie, Koreiran et Sun Wuyue ont encore deux membres des terribles corbeaux tueurs de Wudang après eux. Et rien n’est gagné. Pendant ce temps, Hou Yingzhi, ancien disciple de Qincheng et ami d’enfance de Yan Heng, parvient au lieu sacré d’entraînement des disciples de Wudang. Il souhaite se joindre à eux et semble prêt à tous les efforts. Son calvaire ne fait que commencer. Mais que cherche t-il alors que Yan Heng a choisi la vengeance ?

Le précédent tome nous avait laissés au cœur d’un suspense cruel, en pleine action, avec des héros en fâcheuse posture. Pas de temps mort dans Blood & Steel, on replonge immédiatement au milieu des combats de Chengdu. On frissonne, on dévore chaque page décrivant la férocité que déploie soudainement le jeune Yan Heng. Face au danger imminent et à la perspective de voir une nouvelle fois quelqu’un qu’il apprécie mourir pour le protéger, Yan Heng s’éveille à la force qui sommeille en lui, fruit inconscient de son long apprentissage dans la confrérie de Qincheng.

Jing Lie et la belle Koreiran brillent aussi mais un peu moins. Ils sont aidés par la force du maître de l’école Eimei qui oublie jusqu’à sa survie pour les soutenir et leur offrir la victoire. Mais s’ils s’en sortent plutôt bien, ils n’en retirent que peu de satisfaction car ce n’est pas une franche gloire, seulement une partie remise… !

La seconde partie du tome nous invite dans les pas de Hou Yingzhi. Ayant renié Qincheng après l’écrasante défaite, l’ami d’enfance de Yan Heng parvient auprès du haut lieu d’entraînement de l’école Wudang. Il veut gagner en maîtrise et en puissance mais est-il vraiment ce qu’il prétend ? Quelques allusions nous laissent en douter.

Enfin et à travers une spectaculaire mise en scène, le grand maître de Wudang fait à la fois son apparition dans la série et la démonstration de sa superbe supériorité.

Cadré planche à planche, ce tome 5 déroule un scénario toujours aussi bien construit, qui dévoile un peu mieux la face sombre de son récit, celle des grands méchants. On en vient à trouver ces personnages sinistrement réputés aussi fascinants et attrayants que ceux qui sont dans la lumière, Jing Lie et Yan Heng. En bonus, une seconde figure féminine rejoint le duo de héros et promet de faire la paire avec l’étonnante Koreiran. On comprend que les filles sont (ou seront) d’aussi redoutables combattantes que leurs homologues masculins dans Blood & Steel !

La qualité du trait demeure et s’applique à sublimer la narration dans tous ses aspects, le découpage des affrontements et de l’action assure la fluidité, la compréhension des mouvements de chaque combattants, soutenant les détails techniques sur les arts martiaux et les spécificités de chaque école par une illustration fidèle du texte.

Le combat continue dans ce tome 5 où l’équilibre entre action, introduction de nouveaux personnages et poursuite de l’aventure est idéal. Avec une illustration de couverture inédite à la version française, une impression, une traduction et une mise en bulle de qualité, Kotoji soigne ses lecteurs comme ses auteurs.

Points forts : 
  • Suivi narratif sans temps mort avec le tome précédent 
  • Action + + + 
  • Combats + + + 
  • Introduction et présentation de nouveaux personnages 
  • Équilibre action / narration idéal 
  • On apprend toujours plus de choses sur les arts martiaux 
  • Suspense + + + 
  • Même les personnages présentés comme méchants / ennemis sont charismatiques 
  • Graphisme au service du récit 
  • Chara-design expressif et détaillé 
  • Découpage action 
  • Mise en scène et en cases 
  • Soin des arrières plans et décors 
  • Illustration de couverture inédite pour la VF et pour le même prix ! 
  • Qualité éditoriale 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017