dimanche 28 février 2016

Notre critique du tome 6 de « Area 51 »

Actu Manga, Area 51, Casterman, Critique Manga, Manga, Sakka, Seinen,

Actu Manga, Area 51, Casterman, Critique Manga, Manga, Sakka, Seinen,
Dessinateur : Masato Hisa
Scénariste : Masato Hisa
Editeur : Casterman
Collection : Sakka
Genre : Fantastique, Baston
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 17 février 2016
Prix : 8,45€
Statut de la série : En cours de publication

La vie continue de battre son plein dans l’enceinte de l’Area 51 et le travail ne manque pas pour McCoy, sollicitée par le roi singe, un des dieux du panthéon chinois, pour retrouver un macchabée devenu zombie incontrôlable. Menu fretin pour la jeune détective si habile… Mais les choses pourraient rapidement changer. Dans l’ombre, Odin est fermement décidé à capturer McCoy afin de lui arracher l’épée magique enfouie dans ses entrailles et qu’importe s’il doit la tuer pour parvenir à ses fins. Seule la surveillance discrète de la déesse Amaterasu l’en empêche. Mais une éclipse de soleil approche, unique moment durant lequel Odin pourra frapper en toute impunité…

Ce tome 6 d’Area 51 change le rythme auquel on était un peu habitués, quittant le schéma des enquêtes se succédant pour mettre en réel danger son héroïne. McCoy a tout de la super héroïne, avec son arme étrange dotée d’une âme, ses capacités physiques hors du commun, son humour en toutes circonstances… Reine de la baston avec un cœur grand comme ça, on l’imaginait invincible et son acolyte de prince un faire-valoir imbécile tout juste bon à apporter la note comique aux différents chapitres. Mais la première enquête de ce volume résolue, la voici en danger immédiat avec pour unique chance l’intervention inespérée du Prince et des créatures qu’elle a autrefois aidées. Jolie réunion des personnages secondaires des tomes précédents pour venir au secours de McCoy qui, de son côté est franchement peu confortablement installée dans sa « prison », ficelée façon SM par un Odin obsédé par une seule chose : sa propre mort.

Annoncée par la mythologie et le fatal Ragnarok, la mort est la seule certitude d’Odin qui, comme tous les dieux du panthéon nordique dont il est le roi, périront. Et rien ne doit venir entraver cette destinée, surtout pas une épée magique enserrée dans le corps d’une simple humaine que n’importe quel ennemi pourrait donc s’approprier… Odin passe donc à l’action le premier. Mais le fourbe dieu serpent originel n’est pas loin !

Action, suspense, rancœur, mystères, nouveaux ennemis avec beaucoup d’ambition, humour et rebondissements dans l’évolution de la série sont donc au rendez-vous de ce tome 6 que l’on dévore avec bonheur.

Le dessin de Masato Hisa reste atypique pour un manga, si proche des talents du comic US, avec une quasi-absence de trames et de lignes, jouant sur le contraste puissant des aplats noir et blanc, traçant tout, depuis les personnages jusqu’aux décors, par un encrage puissant, sans nuance, brut de chez brut qui accroche le regard. Le mise en scène énergique mise tout sur l’action et les face à face de personnages aussi charismatiques visuellement qu’à travers leurs paroles et leurs actions.

Masato Hisa donne un bon coup de punch à sa série dans ce tome 6 que l’on dévore. On n’en a pas fini avec les mystères de l’Area 51 !

Points forts : 
  •  Thématique générale originale avec une bonne base de culture générale ! 
  • On se concentre un peu plus sur l’héroïne qui, pour une fois, a vraiment besoin d’aide 
  • Les personnages secondaires brillent un peu plus 
  • Méchants qui font leur show 
  • Personnages accrocheurs 
  • Héroïne attachante 
  • Action et baston ! 
  • Humour 
  • Graphisme atypique pour du manga, très bien travaillé 
  • Qualité éditoriale (choix de la série et rendu papier) 

Points faibles : 
  • Tournant bien mené mais classique


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017