dimanche 28 février 2016

Notre critique du tome 7 de « La Cité des Esclaves »

Actu Manga, Casterman, Critique Manga, La cité des esclaves, Manga, Sakka, Seinen,

Actu Manga, Casterman, Critique Manga, La cité des esclaves, Manga, Sakka, Seinen,
Dessinateur : Hiroto Ôishi
Scénariste : Shinichi Okada
Éditeur : Casterman
Collection : Sakka
Genre : Science-Fiction, Suspense
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 17 février 2016
Prix : 8,45€
Statut de la série : En cours de publication

Comment Ryûô a-t-il été fait prisonnier et par qui ? Après avoir gagné son duel contre Minami, Julia s’est précipitée auprès de son maître pour le retrouver en bien mauvaise posture. Car un nouveau maître est sorti au grand jour, Marie, une illuminée. Elle a envoyé Guekkô, son esclave lycéen, en quête de l’identité de Ryûô. Guekkô a donc espionné Julia et appris qu’il existait un autre modèle de SCM. Mais sa mission finale change : il doit trouver Zero, l’esclave de Ryûô, avant de tuer ce dernier. Et si Zero n’était pas celui qu’il prétend ? Pris au piège, Ryûô encore sous le choc de plusieurs révélations pourra t-il éviter le pire ?

Une fin ouverte dans le tome précédent annonçait une suite immédiate qui prend la forme d’un flash-back, tournure intéressante qui introduit deux nouveaux personnages et adversaires dans l’impitoyable monde du SCM.

Après des révélations tranchantes au sujet des origines et variations du SCM, de la situation particulière de Julia, l’entrée en scène de Marie et de son très dévoué Guekkô suggère que la situation de dominant du jeune Ryûô dans le cruel « jeu » entre maîtres du SCM va tourner court… On peut lire l’étonnante rencontre et fusion de Marie et Guekkô sans pour autant comprendre les vraies intentions de celle qui se présente comme une madone. Par ailleurs, on découvre les troubles qui s’installent peu à peu dans le cœur de Ryûô qui commence enfin à s’interroger sur les réels sentiments qu’il éprouve envers Julia, sur ce qui le pousse à vouloir toujours plus d’esclaves, nuances narratives qui nous permets d’explorer les souvenirs et instants de son passé. Car tous les maîtres ont une raison d’agir, d’aller toujours plus loin dans le jeu de la domination psychologique de leurs esclaves.

Mais une nouvelle vérité nous attend ou plutôt un mystère de plus… Le si dévoué Zero jouerait-il double jeu ? Minami n’a pas dit son dernier mot non plus et la si discrète Eïa arrive à point nommé avec une proposition détonante !

L’art de Hiroto Ôishi aime jouer avec les nuances de traits et de trames pour cerner les ambiances, les émotions. Le chara-design de Marie surprend autant que son caractère, en parfaite adéquation entre le scénario et le dessin. La force des pages noires emplies des traits blancs définissant les visages de protagonistes aux prises avec leurs troubles est remarquable, aussi saisissante que les meilleures scènes d’action.

Beaucoup de choses dans ce tome 7 qui subliment les personnages plus que le principe même su SCM. Pourtant, on pressent, comme les protagonistes qui réfléchissent patiemment à l’objet et à son pouvoir, que ce système n’a pas été lâché dans la nature sans un but précis… De quoi écrire une suite palpitante.

Points forts : 
  • Base narrative originale 
  • Dernières révélations sur les origines du SCM qui dénouent un peu le fond du récit 
  • Aspect psychologique + + + 
  • Personnages très variés et un peu mieux développés 
  • Introduction de nouveaux challengers 
  • Secrets gardés pour la suite mais des indices 
  • Dessin au service du récit 
  • Mise en scène efficace 
  • Qualité éditoriale 

Points faibles : 
  • La lutte entre clans s’étoffe mais le vrai but de l’existence du SCM reste en retrait en dépit des rebondissements 


Verdict : Un Bon Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017