dimanche 13 mars 2016

Notre critique de « Alice in Mechaland »

Actu Manhua, Alice in Mechaland, Critique Manhua, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Shonen,

Actu Manhua, Alice in Mechaland, Critique Manhua, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Shonen,
Dessinateur : Hambuck
Scénariste : Hambuck
Éditeur : Kotoji
Collection : Asian District
Genre : Baston, Fantastique, Aventure
Public : Tout public
Site officiel : Aucun
Prix : 7,95€
Sortie : 26 février 2016
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Alice n’a jamais oublié ses mésaventures au pays des merveilles. Elle souhaite même ne jamais revivre une telle expérience. Mais à peine ce vœux formulés à haute voix, elle voit surgir dans son salon de lecture un lapin blanc poursuivit par un robot ! Piloté par un homme hargneux, le robot commence à tout détruire sur son passage pour atteindre le lapin et lui voler sa montre… Alice est bien forcée d’aider le lapin mais exige une explication et voici que l’animal lui annonce que le pays des merveilles est la proie d’envahisseurs qu’elle seule peut les repousser grâce aux pouvoirs acquis autrefois…

Actu Manhua, Alice in Mechaland, Critique Manhua, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Shonen,

C’est assez connu, les asiatiques vouent une grande admiration à l’œuvre de Lewis Carroll et la petite Alice inspire encore et toujours bien des mangas, manhwas et manhuas.

Dans Alice in Mechaland, le taiwanais Hambuck s’amuse à mettre en scène une Alice qui n’est plus une petite fille mais qui se souvient très bien de ses (més)aventures au pays des merveilles.

En à peine quelques cases, on retrouve donc une Alice adolescente visitée par un lapin plus proche du jouet que de l’animal poursuivit par des robot pilotés. Comme dans tout bon one shot, les choses s’enchaînent très vite mais très bien.

Agacée par l’intrusion et le bazar que ces individus mettent dans son paisible quotidien, Alice accepte avec un enthousiasme modéré d’aider le lapin, uniquement pour se débarrasser de lui et s’assurer que tous ces ennuyeux personnages quittent une fois pour toute son petit nid. Mais les choses ne se passent pas comme elle le souhaite et, une fois encore, elle se retrouve prisonnière du pays des merveilles. Sauf que ses étranges habitants seront cette fois-ci des alliés puisqu’ils sont menacés d’invasion par des soldats équipés de mechas face auxquels seule Alice, qui peut devenir géante en grignotant un champignon, peut combattre. C’est un épisode musclé, drôle et plein d’action du voyage d’Alice que nous propose Hambuck et d’après un scénario à la fois original et bien mené.

On comprend le but recherché par les méchants de service, on explore aux côtés d’Alice un pays des merveilles plus si fidèle à ses souvenirs et surtout on aborde les importantes notions qui sont au cœur du roman original de Lewis Carroll : le conflit entre l’enfance et l’entrée progressive dans l’âge adulte, le rejet de l’un puis de l’autre et la nécessité de ne pas se perdre soi-même dans cette transformation à laquelle on ne peut échapper. Alice retrouve des souvenirs enfouis de son premier voyage, et son rejet devient acceptation et décision.

Ainsi, et même si ce one shot mêle l’humour, la baston, le fantastique et l’action, la psychologie si particulière de l’histoire d’Alice au pays des merveilles est tout aussi présente.

Actu Manhua, Alice in Mechaland, Critique Manhua, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Shonen,

Aussi important que le scénario, le style graphique d’Hambuck, détaillé, proche des codes du shonen, désignant l’humour par des attitudes, des expressions et des situations, s’adapte parfaitement au récit. On peut en effet voir un équilibre entre les éléments typiques du monde d’Alice (son chara-design, ses vêtements, les cartes soldats, le chapelier fou…) et tous ce qui en fait le mechaland (le lapin vedette aux allures de robot jouet, les mechas, les soldats en combinaison).

La mise en scène nous entraîne dans un tourbillon d’action qui reste fluide au fil des pages. On rêve, on rit, on s’amuse et on savoure de voir Alice multiplier les coups de pieds et de poings face aux mechas qui aimeraient bien fuir…

Alice in Mechaland est un bon one shot qui séduira à large public, quel que soit son âge ! Kotoji semble doué pour dénicher des titres atypiques à fort potentiel de séduction !

Points forts : 
  • Thématique d’Alice au Pays des Merveilles complètement revisitée 
  • Récit 100 % original 
  • Équilibre entre les éléments connus d’Alice au Pays des Merveilles et l’univers mecha 
  • Personnage d’Alice qui n’est plus une enfant mais une adolescente, personnalité forte 
  • Personnages secondaires très sympas et rappelant le roman original 
  • Aspect psychologique discret mais bien développé dans le scénario 
  • Baston + + + 
  • Humour + + + 
  • Action + + + 
  • Dessin qui reprend les codes esthétiques du roman en y ajoutant des éléments propres à cette version
  • Codes du shonen respectés 
  • Mise en scène énergique 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017