dimanche 3 avril 2016

Notre critique du tome 5 de « Sangsues »

Actu Manga, Casterman, Critique Manga, Manga, Sakka, Sangsues, Seinen,

Actu Manga, Casterman, Critique Manga, Manga, Sakka, Sangsues, Seinen,
Dessinateur : Daisuke Imai
Scénariste : Daisuke Imai
Éditeur : Casterman
Collection : Sakka
Genre : Thriller, Tranche de vie, Suspense
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 30 mars 2016
Prix : 8,45€
Statut de la série : Terminée en 5 tomes

Yoko reprend conscience après avoir été frappée par un type masqué. Elle l’entend parler au téléphone avec ses complices et mentionner Tsukinuma. Le jeune homme est en danger. N’écoutant que son instinct, Hako bondit et retourne la situation à son avantage. Elle entend bien forcer son agresseur à la conduire auprès de Tsukinuma et rien ni personne ne l’empêchera de le sauver. C’est son tour de lui venir en aide ! De son côté, le jeune policier poursuit son enquête personnelle sur les sangsues et ses pas vont le mener tout droit sur la piste des kidnappeurs de Tsukinuma…

Ultime volet de cette excellente série, le tome 5 apporte un dénouement violent, efficace, qui n’épargne rien ni personne. Le monde des sangsues est comme une mafia : on ne le quitte pas, sauf mort. Rendue plus forte par son expérience au sein des sangsues et par ce qu’elle a vécu lorsque Tetris a agressé sa famille, Yoko déploie une énergie surprenante pour retrouver Tsukinuma et l’arracher à ses bourreaux.

La face sombre du monde des sangsues, fausse promesse d’un mode de vie alternatif aux obligations sociales qui sclérosent l’individu au profit de la communauté, explose dans ce dernier tome. Les rivalités et enjeux de pouvoirs mettent à mal les beaux principes de totale liberté de ce mode de vie qui, finalement, demeure otage des bas instincts humains. Entre meurtres, transgression des règles, trahison et agressions, l’univers des sangsues se délite prouvant à Yoko qu’elle a fait le bon choix : revenir vers une vie plus en phase avec les codes sociaux, assumer de rentrer dans la norme sans se renier pour autant. Mais pour réussir cela, elle se doit de sauver celui qui lui est si souvent venu en aide, celui qu’elle connaît depuis toujours, qui a envahi son cœur, Tsukinuma.

Dans sa lutte, le hasard lui offre l’aide du jeune policier enquêtant sur les sangsues et la confiance cette fois-ci inébranlable d’un Tsukinuma transformé. On a compris par différents flash-backs que le jeune homme était amoureux de Yoko depuis le collège mais que le lien avait été brisé par ses problèmes familiaux, sa fugue et le traumatisme d’avoir perdu sa protectrice parmi les sangsues. Mais à présent que Yoko est revenue dans sa vie de la manière la plus improbable qui soit et qu’elle a finalement commencé à le considérer sérieusement, à s’intéresser à lui, Tsukinuma est devenu plus fort, moins vide, déterminé d’une toute autre façon. Aucun obstacle ne peut plus les séparer, ils se complètent parfaitement et, finalement, s’allient pour quitter les sangsues en vie.

Suspense, action, baston, émotions, tout se combine à merveille pour faire de cette fin le dénouement idéal. Jusqu’à la dernière page, on s’attache à suivre Yoko dans son dernier combat pour retrouver une vie qui, à ses yeux, en vaut la peine à condition de l’affronter avec ce garçon qui doit, lui aussi, se reconstruire.

Esthétiquement fidèle à l’intense qualité présente depuis le premier tome, le graphisme de Daisuke Imai sublime tout, par ses aplats noirs, le contraste noir/blanc intensifié par la quasi-absence de tramage, la puissance de l’expression des visages, une mise en scène et en cases diaboliquement centrées sur le suspense et l’action. Le déroulement de chaque étape du récit se suit subtilement d’une case à l’autre, augmentant en nuances l’impression de drame en devenir, l’intensité des sentiments qui animent chaque personnage. Le dernier chapitre est une porte ouverte sur l’avenir des deux héros qui, sans être facile, est une promesse que l’on ne peut affronter qu’à deux : celle de la vie.

Sangsues se termine brillamment avec ce 5e tome qui garde, jusqu’à la dernière case et la dernière phrase, une cohérence et une honnêteté absolue avec l’ensemble de la série, avec son propos sociologique très contemporain. Une série à lire absolument !!

Points forts : 
  • Un final génial 
  • Série courte très réussie 
  • Dénouement qui englobe tout ce qui fut abordé dans l’histoire et offre une très bonne fin 
  • Suspense 
  • Action / baston 
  • Personnages qui évoluent comme on l’aime 
  • Réalisme dans toute l’articulation du récit 
  • Message sociologique très fort porté par de bons personnages 
  • Graphisme au service de l’histoire 
  • Le contraste noir/blanc puissant est atypique mais idéal pour cette histoire 
  • Mise en scène + + + 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un Excellent Tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017