jeudi 2 juin 2016

Notre critique du tome 3 de « Deathco »

Lisez la critique du tome 3 de Deathco, le manga de Atsushi Kaneko disponible chez Casterman.

Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma.
Dessinateur : Atsushi Kaneko
Scénariste : Atsushi Kaneko
Éditeur : Casterman
Collection : Sakka
Genre : Seinen, Thriller, Suspense
Public : Averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 25 mai 2016
Prix : 8,45€
Statut de la série : En cours de publication

Piégée par sa cible et ses hommes de main, Deathko est en bien mauvaise posture entre les griffes d’un grand amateur de torture… Car la cible veut des noms, des informations sur la Guilde qui emploie les Reapers. Mais personne, pas même la Guilde, ne connaît Deathko et seule Madame, son mentor, sait qu’elle de quoi elle est capable même acculée par l’ennemi. La cible va vite comprendre son erreur…

Le manga Deathco est édité par Sakka et Casterman

Deathko est enragée et son premier adversaire dans ce 3e tome a de quoi faire peur. Mais face à la jeune tueuse, personne ne fait le poids, ni sa cible qui va payer cher cette tentative ratée de la prendre en otage, ni ses concurrents reapers qui lui offrent bien malgré eux le répit nécessaire pour sauver sa peau et faire le boulot !

Le meilleur avis concernant sur Deathco est disponible sur Japan Touch

Dans une succession de cases qui se suivent tels des dominos tombant entraînant les suivants, la folie meurtrière de Deathko emporte le lecteur au cœur de l’action. Et lorsque celle-ci retombe, abandonnant son héroïne à sa tendance dépressive, ce n’est que pour jeter quelques cailloux menant sur la piste de la fameuse Madame et du « mystère » Deathko.

Armée de sa haine du monde et des hommes, de ses gadgets de mort aux allures de jouets mortels, Deathko ne s’enflamme que lorsqu’il est question de tuer. Et sitôt un boulot accompli, la Guilde s’empresse de lui en confier un autre, plus périlleux encore. Qui veut s’attaquer à un savant fou aux poches pleines de doses mortelles des pires virus possibles ? Fidèle au modèle comic façon Sin City, dont il est fan, Atsushi Kaneko favorise le secret de ses héros et de leurs commanditaires pour focaliser le scénario sur la noirceur de ceux qui seront victimes. Les cibles sont des ordures aussi condamnables que leurs bourreaux, peut-être plus. De même, le contraste entre la fureur tueuse de la jeune Deathko et sa mélancolie qui en ferait presque une loque, frappe autant que la continuelle opposition noir/blanc qui fait la patte graphique du mangaka.

L’influence US du comic est toujours aussi flagrante et structure le ton général de l’histoire. Le chara-design de Deathko rappelle le héros de The Crow, l’atmosphère plaît aux fans de Frank Miller (Sin City). L’absence volontaire de trame ou de nuances de gris fait l’ambiance sombre absolue qui allie le fond à la forme et la mise en case millimètre l’action comme un bon film.

 Deathco déménage toujours autant, un peu plus encore avec la mise en danger de son héroïne qui semble immortelle. La psychologie des personnages est très légèrement abordée, favorisant le matraquage des scènes de meurtres en pagaille à l’aide d’accessoires parfois… déroutants !

Points forts : 
  • Manga atypique et mené à un train d’enfer 
  • Bonnes influences comic US + + +, punk et gothique 
  • Narration efficace avec rebondissements musclés 
  • Action + + + 
  • Humour noir + + 
  • Nouveaux personnages bien sombres et glauques 
  • Héroïne pleine de surprises 
  • Graphisme adapté au récit par opposition franche noir/blanc 
  • Chara-design soigné
  • Mise en scène 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Héroïne peu attachante 


Verdict : Un Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017