dimanche 31 juillet 2016

Notre critique du tome 1 et 2 de « Love X Dilemma »

Suivez toute l'actu de Love X Dilemma sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant les tomes 1 et 2 de Love X Dilemma
Dessinateur : Kei Sasuga
Scénariste : Kei Sasuga
Éditeur : Delcourt - Tonkam
Collection : Shonen
Genre : Romance, Humour, Drame
Public : Tout public
Site officiel : Aucun
Sortie : 6 juillet 2016
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Natsuo, lycéen parmi d’autres qui rêve de devenir écrivain, est amoureux de sa prof, la superbe Hina. Coincé par cet amour à sens unique, il accepte de se joindre à un Gokon pour une rencontre avec des filles d’un autre lycée. Son attention est rapidement attirée par l’attitude froide et solitaire de Rui. Alors qu’ils discutent tous les deux, elle l’invite chez elle et, une fois sur place, lui propose de partager leur première fois. Occasion inespérée qui ne se refuse pas ! A peine consommée cette première expérience sexuelle, tous les deux se quittent, chacun rentrant chez lui pour ne plus se revoir et seul le meilleur ami de Natsuo est mis dans la confidence. Pas si bouleversant que ça, ce moment crucial de la vie passe au second plan lorsque le père du garçon lui annonce vouloir se remarier. Souhaitant le bonheur de son père, Natsuo lui donne sa bénédiction avant de découvrir que ses futures sœurs par alliance ne sont autres que Hina et Rui ! Une drôle de vie de famille commence pour cette fratrie recomposée, un triangle amoureux aux multiples facettes et secrets…

Actu Manga, Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Kei Sasuga, Love X Dilemma, Manga, shonen ai, Tonkam,
Actu Manga, Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Kei Sasuga, Love X Dilemma, Manga, shonen ai, Tonkam,

Sortie en duo du tome 1 et 2 à l’occasion de la Japan Expo, Love X Dilemma s’annonçait comme un digne successeur des grandes séries de shonen ai dont les plus célébrées sont Video Girl Ai et Ichigo. A la lecture de ces premiers chapitres, on hésite encore quant à la pertinence de cette comparaison.

Certes le plan narratif qui servira d’écrin à cette nouvelle série est très proche des succès du genre. Un adolescent rêveur, à l’environnement familial monoparental, gentil, plus sensible que beaucoup de garçons de son âge, malmené par un béguin sans espoir devient le centre d’un trio sentimental assez commun. Il se retrouve tiraillé entre celle qu’il aime depuis longtemps et celle qui entre dans son intimité sans prévenir et de manière franchement radicale !

Comme dans tout bon shonen ai, les ficelles sont respectées, codifiées, et on devine déjà que Natsuo va traverser bien des épreuves sentimentales et émotionnelles aux côtés des deux nymphes devenues ses sœurs. Ce scénario entendu repose sur un héros masculin assez commun et des personnages féminins un peu originaux mais dont la psychologie pourrait réserver des surprises captivantes.

Le récit entend surtout mettre sa narration au service d’un plus intéressant ou comment mettre en avant le parcours difficile vers la vie adulte que tout adolescent doit traverser, chacun comme il peut. En ligne de mire, l’immaturité sexuelle, la quête de soi, l’acceptation que tout n’est pas noir ou blanc et que même les gens que l’on aime peuvent être décevants car imparfaits mais que ces défauts aussi exécrables soient-ils font partie d’eux et qu’il faut les accepter. Immatures mais poussés par la curiosité naturelle, l’envie, les discours, l’idée que l’on en ressort changé, Natsuo et Rui, tous deux vierges, couchent donc ensemble à peine quelques heures après s’être rencontrés. Cette première fois ne leur apporte pas vraiment de réponses et devient même un secret peu commode dès que leurs parents respectifs se marient !

Rui est heureusement discrète et plus solide que Natsuo sur le sujet et sa personnalité solitaire, franche, maladroite envers autrui masque un mal être qui séduit peu à peu un Natsuo attentionné qui adopte assez vite une attitude fraternelle avec elle.

Exacte opposée de sa sœur, Hina a beau être une adulte, elle a quelque chose de pathétique. Sous ses dehors enthousiastes, énergiques, candides et affables, elle se cache derrière un statut de femme accomplie pour justifier une vie sentimentale bancale avec un homme marié. Lorsque Rui puis Natsuo lui en font le reproche, elle réplique avec un argument facile et stéréotypé : « les enfants ne peuvent pas comprendre ». Mais la plus puérile face à cette situation qui pourtant la rend malheureuse est bien Hina elle-même !

Le très réussi mélange de ces personnalités et des liens qu’elles tissent promènent le récit entre comédie, complications sentimentales, apprentissage de la vie, drame familial du passé qui a bien entendu façonné la personnalité des trois protagonistes, pour le meilleur comme pour le pire.
Sur un schéma très classique, le scénario de Love X Dilemma entend proposer un récit différent de ce que l’on connaît du shonen ai en illustrant la réalité des tourments adolescents, pari qui ne sera réussi qu’avec une bonne évolution de ses trois héros un peu trop stéréotypés.

Du côté graphique, on est tout autant ballotés entre grandes attentes dues à la superbe illustration couleur très réaliste avancée par l’éditeur lors de l’annonce de la sortie de ces deux tomes et le commun du trait que l’on connaît depuis GE Good Ending et que l'on retrouve ici. Sans défaut mais banal, le chara-design s’attache surtout à souligner les attributs physiques des héroïnes tandis que Natsuo arbore trop souvent une expression de petite garçon perdu. Pour autant, les codes esthétiques du shonen ai sont là : comme un shojo mais sans fioritures avec l'accent mis sur le point de vu du garçon. La mise en scène est fluide et fidèle à l’écrit, l’encrage est doux, l’expressivité des visages marque bien les temps forts.

Love X Dilemma est un titre présenté par Tonkam/Delcourt comme le nouveau du shonen ai, argument qui doit encore éclore franchement derrière la banalité de ses protagonistes mais dont les bases sont bien posées.

Points forts : 
  • Shonen ai ambitieux, plus réaliste et dans son époque que ses illustres prédécesseurs 
  • Un shonen ai c’est déjà bien car on n’en a pas beaucoup en version française 
  • Début qui tente la surprise et l’originalité avec un succès honorable 
  • Personnages sympathiques et bien conçus 
  • Tous personnages, même secondaires, ont leur rôle 
  • Graphisme standard mais réussi 
  • Chara-design idem 
  • Bonnes expressions des visages, aux bons moments 
  • Mise en scène adaptée au récit 
  • Sortie simultanée des deux premiers tomes 
  • Qualité éditoriale au rendez-vous. 

Points faibles : 
  • La surprise n’est pas totale côté scénario 
  • Natsuo manque de charisme pour le moment 
  • Grandes espérances graphiques un peu déçues 


Verdict : Deux Bons Tomes !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017