jeudi 14 juillet 2016

Notre critique du tome 2 de « Deadlock »

Suivez toute l'actu de Deadlock sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 2 de Deadlock
Dessinateur : Yuh Takashina
Scénariste : Saki Aida
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Suspense, Policier, Drame
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 23 juin 2016
Prix : 8,99€
Statut de la série : En cours de publication

A peine découvre t-il le corps sans vie de Lindsay que Yutô est sommé de garder le silence par Dick et Nathan. Face à sa révolte, ses deux compagnons de prison insistent sur l’une des plus rudes réalités de la vie carcérale : les gardiens se moquent bien du sort des détenus et devenir une balance aurait pour unique résultat d’attiser la haine des autres prisonniers. Confinés en cellule durant l’enquête du personnel de la prison, Yutô et Dick ont le temps d’opposer leur point de vue mais le malentendu demeure entre eux ? Yutô craint d’avoir définitivement contrarié Dick et sa manière de survivre en ces lieux. Mais pourquoi cela le préoccupe t-il à ce point ? Bientôt, un nouveau drame va confronter yutô à ses choix et bousculer ses valeurs d’ancien flic. Le jeune Matthew, disparu pendant des heures, est retrouvé agonisant, violé et sauvagement battu. Hors de lui et sûr de connaître le coupable, Mickey demande à Yutô de l’aider à venger leur ami. Partagé entre son sens de la justice, son amitié pour ceux qui le protègent depuis son arrivée et son désir de sortir au plus vite de cet enfer, Yutô va devoir choisir…

Cette suite immédiate enchaîne les faits dramatiques, les nouvelles rencontres, le renforcement des liens, le tout enveloppé d’un très bon suspense.

On s’identifie aisément à Yutô et à sa quête personnelle même si les avertissements de ses nouveaux amis sonnent plus clairement à nos yeux qu’à ses oreilles. Tout au long de ce 2e tome, on devine la terrible chute qui l’attend en dépit de ses efforts pour nier l’évidence qui se rapproche à grands pas. Le fait est que Yutô est protégé et que cela endort sa vigilance…

Il faut dire aussi qu’il a fort à pense et à réfléchir : ses recherches pour dénicher l’identité de celui qui pourrait être le sésame mettant un terme à sa peine de prison occupe toutes ses journées de même que sa relation tortueuse avec Dick. Son compagnon de cellule continue de le désarçonner, tantôt sympathique et protecteur, tantôt froid et désagréable. Sans doute Yutô ne sait-il pas interpréter les réactions excessives de son ami qui essaie de lui ouvrir les yeux sur les dangers qui sont le lot quotidien d’un détenu. A force de souhaiter conserver de bonnes relations et même l’amitié naissante de Dick, Yutô en vient à apprendre plusieurs choses le concernant, et s’il se confie aussi à lui dans un moment de faiblesse, il est évident que tout les oppose… Mais Yutô veut vraiment comprendre Dick sans trop savoir pourquoi lui-même. Tout autour de lui, les choses bougent, de nouveaux personnages se présentent, des alliés qui deviendront peut-être des ennemis. Car dans l’enfer de cette prison, tout est bon pour survivre !

Saki Aida aime nous torturer les méninges, faire monter la pression de cette histoire qui n’est pas du tout qu’un yaoi comme tant d’autres. N’y cherchez pas une love story classique mais plutôt une aventure humaine teintée de suspense, de sang avec d’exceptionnels instants de calme. L’histoire personnelle de Yutô se mêle à celles de ses compagnons, de ceux qui aimeraient devenir chef de gang pour mieux profiter de leur réclusion, quitte à tuer, violer, corrompre les gardiens etc… plus que l’amour, c’est l’amitié, la rivalité et l’instinct de survie qui sont maîtres de Deadlock.

L’art de Yuh Takashina est sans compromis, aussi doux dans le chara-design que violent dans la mise en scène qui n’épargne rien ni personne et use de tous les stratagèmes pour faire monter la pression dans ce huis-clos aussi bien dessiné qu’il est décrit par les protagonistes.

Une suite savoureuse, comme un bon roman policier.

Points forts : 
  • Récit qui mêle suspense, intrigue, étude des relations humaines en milieu difficile presque inhumain 
  • Yaoi différent, loin des codes habituels 
  • Personnages bien créés, variés, attrayants 
  • Huis-clos oppressant 
  • Succession de drames réalistes 
  • Évolution du personnage de Yutô 
  • Quelques révélations sur le passé de Dick 
  • Mise en scène efficace 
  • Chara-design qui mélange les codes yaoi et seinen 
  • Travail sur l’environnement détaillé qui fait toute l’ambiance 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017