mardi 2 août 2016

Notre critique de « Gal*Gun : Double Peace »

Suivez toute l'actu de Gal*Gun : Double Peace sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Critique Jeux Vidéo, Gal*Gun : Double Peace, Jeux Vidéo, PQube, Éditeur : PQube
Développeur : Inti Creates
Genre : Rail-Shooter
Version Testée : PlayStation 4
Autres Supports : PlayStation Vita
Langue : Voix en japonais et texte en anglais
Multijoueur : Non
Classification : + 16 ans
Sortie en France : 22 juillet 2016
Prix Moyen : 50€

Gal*Gun : Double Peace est typiquement l'ovni débarquant du Japon. Second opus d'une série démarrée en 2011 sur Xbox 360 et un an plus tard sur PlayStation 3, Gal*Gun s'adresse avant tout aux curieux de l'originalité japonaise ainsi qu'aux amateurs d'ecchi et d'écolières en culottes. Si vous êtes totalement réfractaires à ce genre de délires, il y a fort à parier que ce jeu vous indignera plus qu'autre chose alors passez votre chemin.

Critique Jeux Vidéo, Gal*Gun : Double Peace, Jeux Vidéo, PQube, L'histoire vous place dans la peau d'Houdai Kudoki, un banal lycéen qui va, pendant 24h, vivre la plus intense expérience de sa vie. A la base, une apprentie ange, Ekoro, devait vous tirer dessus avec un pistolet d'amour afin que la fille amoureuse de vous se déclare, seulement, Kurona, une apprentie démon vous prends également pour cible et sous l'effet de la panique, Ekoro vous délivre la puissance de 32 tirs d'amours !  

Toute les filles du lycée vous courent après maintenant ! Seulement, une seule d'entre elles est la bonne, l'élue de votre cœur mais si vous ne la trouvez pas avant le coucher du soleil, vous serez promis à une vie entière de solitude.

Pour débuter le scénario, vous allez devoir choisir un type de personnalité au début : cela passe par des archétypes aux statistiques différentes, par exemple, vous pouvez choisir d'être banal (tout sera au même niveau) où bien plutôt sportif, intelligent, pervers, bref, ce choix influera sur les possibilités de réponses que vous aurez durant vos discussions mais ne sera pas définitif, les statistiques pouvant augmenter ou diminuer tout du long . Comportant plusieurs fins, vous aurez tout le loisir d'expérimenter chaque option, il est juste dommage que le jeu ne vous indique pas les embranchements scénaristiques que vous avez déjà fait.

Critique Jeux Vidéo, Gal*Gun : Double Peace, Jeux Vidéo, PQube, Cependant, derrière ce scénario délirant se cache un rail-shooter sexy certes, mais un rail-shooter avant tout et ce genre demande un gameplay bien précis. Ainsi, vous ne serez bien sûr, pas maître de vos mouvements puisque ces derniers suivront un schéma prédéfini par le niveau, vous aurez juste un viseur et la possibilité de l'orienter dans tous les sens pour tirer sur vos prétendantes à l'aide de... phéromones ! Eh oui, leurs provoquer un orgasme est la seule façon pour qu'elles arrêtent de vous harceler ! Assez facile à prendre en main, vous aurez la possibilité de réattribuer les touches ou de régler la sensibilité du joystick dans les options, ce qui est un plus très appréciable.

Lorsque vous tirez sur une fille, un code couleur vous indiquera l'efficacité de votre tir en fonction de la zone ciblée; évidemment, pour optimiser au mieux votre score et survivre plus longtemps, vous devrez être précis et prompt à réagir, en particuliers face aux prétendantes possédées par un démon qui nécessite d'enlever ce dernier au préalable.

Critique Jeux Vidéo, Gal*Gun : Double Peace, Jeux Vidéo, PQube,

De plus, en maintenant la touche de tir chargé, vous en décocherez un plus puissant et si vous appuyez sur Triangle, alors ce sera le mode Doki-Doki. Pour faire simple, à chaque fois que vous parvenez à toucher correctement une fille, une jauge va se remplir jusqu'à 3 reprises. Une fois pleine, vous entrez en mode Doki-Doki, là, vous pourrez choisir jusqu'à 3 filles à l'écran pour ensuite tripoter leurs zones érogènes jusqu'à l'orgasme. Une fois réussie, c'est un big-bang de phéromones à l'écran qui apparaît et neutralise toute les prétendantes visibles, idéal quand on est encerclé !

Critique Jeux Vidéo, Gal*Gun : Double Peace, Jeux Vidéo, PQube, Mais rassurez-vous, en dehors des phases de shooting pures et dures, vous aurez aussi votre lot de combats de boss, ces derniers sont bien rythmés et assez intenses, vos réflexes seront mis à contribution. En somme, Gal*Gun n'usurpe pas son appellation de "Rail-shooter" tant le gameplay est fidèle à ce genre, la dose de sexy en plus.


Cela dit, de temps à autre et en fonction de vos choix durant l'histoire, vous aurez aussi accès à des événements comme par exemple ce passage où une écolière se retrouve coincée sous une fenêtre, vous obligeant à l'aider de façon assez comique et fan-service.

Graphiquement, l'Unreal Engine fait du bon boulot, les différentes protagonistes sont toutes facilement identifiables et attachantes, elles sont très bien animées qui plus est. Les artworks sont superbes mais malheureusement, bien qu'assez agréables, les décors souffrent parfois de textures franchement grossières. Mention spéciale justement au mode "spécial" qui s'active en cliquant sur les deux joysticks de la manette et qui passe le jeu en RPG 2D sans aucune allusion sexy à l'écran, idéal pour ceux qui ne veulent pas être pris en flag par leur entourage.
Critique Jeux Vidéo, Gal*Gun : Double Peace, Jeux Vidéo, PQube, Au niveau du mode de jeu, en parallèle de l'histoire, il existe un mode "Score Attack" où vous n'aurez que des phases de rail-shooter et cela dans l'optique d'améliorer à chaque fois votre score pour être le meilleur. 

On pourrait déplorer de n'avoir que si peu de choix de jeu mais, dans les faits, les possibilités scénaristiques sont tellement nombreuses qu'à lui seul le mode histoire vous occupera facilement des dizaines et des dizaines d'heures. Notons également la présence d'un mode galerie et d'un dressing room, ce dernier vous permet de customiser vos prétendantes avec différents bonus débloqués au fil de vos parties.

Pour la partie sonore, le jeu est intégralement doublé en japonais, et comme à l'accoutumé, c'est d'excellente qualité. Les musiques, pour leur part, sont assez discrètes et dans le ton de l'ambiance sans pour autant être inoubliables.

En conclusion, que pensez de ce Gal*Gun : Double Peace ? Comme dit précédemment c'est un jeu "quitte ou double", où vous adhérez au scénario délirant, au côté rail-shooter fan-service totalement assumé où vous êtes totalement opposé à ce genre de jeu. Pour ceux qui adhèrent, vous découvrirez alors un rail-shooter assez exigeant, avec un scoring constant, de multiples fins possibles et une durée de vie plus que raisonnable, le tout dans une ambiance colorée et dénudée !

 Points Forts :
  • Drôle et sexy
  • Prise en main facile mais rail-shooter assez exigeant
  • Nombreuses fins
  • Non censuré
  • Le mode "spécial"
  • Les voix japonaises
  • Les personnages agréables à regarder

Points Faibles :
  • Pas de traduction française 
  • Certaines textures trop grossières
  • Pas d'indication sur les chemins déjà pris 
  • Ne plaira pas à tout le monde



  Verdict : Bon et Amusant



0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017