dimanche 21 août 2016

Notre critique de « Kuroneko - La Tourmente »

Suivez toute l'actu de Kuroneko - La Tourmente sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 1 de Kuroneko - La Tourmente
Dessinateur : Aya Sakyo
Scénariste : Aya Sakyo
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Drame, Romance, Fantastique
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 15 juillet 2016
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Depuis son enfance, Yûjin, l’ainé des Kagami au sang noble de léopard, a toujours eu pour compagnon Takamizawa. Mais si l’amitié tendancieuse entre les deux garçons est devenue autre chose avec le temps, Yûjin a toujours su qu’il devrait se plier aux exigences de sa famille, se marier pour avoir des enfants et perpétuer le sang et le nom des Kagami. Après une seule nuit torride, il n’y a donc plus jamais rien eu entre ces deux hommes qui ont continué à travailler de concert pendant des années. Yûjin a délibérément ignoré le mal qu’il faisait à Takamizawa de même que ses propres sentiments pour cet homme devenu si glacial avec tout le monde. Mais après avoir compris que son jeune frère ne quitterait pas son amant au nom de la famille, Yûjin remet en question ses propres choix. Est-il vraiment forcé d’être malheureux jusqu’à la fin de ses jours ? Et Takamizawa ?

Nous revoici dans le petit monde de Kuroneko, sensuel en diable et sans cesse tourmenté par le qu’en dira t-on. En vedette dans ce nouveau tome, le caractériel Yûjin qui voulait tant voir Shingo débarrasser le plancher de la vie de son cadet, sans résultat. Pris à son propre piège, Yûjin est ramené à la raison par son homme de confiance, le ténébreux Takamizawa qui parle peu mais a su le convaincre d’abandonner la partie face à l’amour qui unit son frère et son amant. Yûjin reste seul avec ses tourments, et une remise en question de lui-même, des choix qu’il a fait au nom du devoir. Car maintenant qu’il a eu un fils, qu’est-ce qui le retient de s’abandonner aux bras de celui qu’il aime depuis toujours ? A moins que Takamizawa ne le haïsse pour avoir été rejeté comme un domestique des années auparavant ?

Un superbe dilemme mis en scène par une Aya Sakyo qui sait y faire avec ses héros malmenés tant par les considérations sociales que par leurs propres idées toutes faites. Ce volume porte bien son nom de La Tourmente, car même une fois les premières barrières tombées, le passé des deux hommes vient troubler leurs retrouvailles et il faut tout le talent de la mangaka pour offrir un dénouement sans fard. L’abandon sentimental et physique devient total, pour le plus grand plaisir des fans de l’artiste et du 100% yaoi.

Reconnaissable, le style graphique d’Aya Sakyo illumine ce nouveau tome de la saga Kuroneko, toujours plus élégant, soigné tant sur le chara-design, que sur les expressions des visages ou les environnements propices aux ébats mis en scène avec force détails et sensualité.

Fidèle à la qualité des tomes précédents, Kuroneko La Tourmente, offre une incursion dans la vie amoureuse triste et mélancolique de Yûjin qui a bien mérité le bonheur !

Points forts : 
  • Aya Sakyo n’oublie pas de mettre en vedette un personnage secondaire de la saga en lui consacrant tout un tome 
  • Personnage antipathique, Yûjin devient attachant 
  • Bien vu de dessiner une sorte de volume bonus sur un autre personnage 
  • Psychologie des protagonistes bien décrite Takamizawa révèle des tendances maso nées du rejet subi dans le passé 
  • Cohérence avec le reste de la saga 
  • Dessin superbe, soigné et élégant 
  • Sensualité 100% yaoi 
  • Travail sur décors qui donne le ton de chaque scène 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Il se passe peu de choses au final en dehors du lit comme dans beaucoup de yaoi… 


 Verdict : Un Bon tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017