jeudi 11 août 2016

Notre critique du tome 3 de « Abyss »

Suivez toute l'actu de Abyss sur Japan Touch, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma

Lisez notre avis concernant le tome 3 de AbyssDessinateur : Ryuhaku Nagata
Scénariste : Ryuhaku Nagata
Éditeur : Soleil Manga
Collection : Seinen
Genre : Horreur, Action, Suspense
Public : Public averti
Site officiel : Aucun
Sortie : 6 juillet 2016
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Dan et ses compagnons sont parvenus à vaincre la créature maîtresse de la prison grâce à la combinaison des pouvoirs de leurs triggers et au sacrifice de deux d’entre eux. Mais ils doivent encore rejoindre le train où les attendent leurs alliés. Ils choisissent donc de remettre à plus tard les explications sur la réelle nature de l’Abyss et l’étrange révélation de Dan quant à sa supposée implication dans leur situation. Car le jeune homme s’est décidé à tout leur dire de ce que le mystérieux interlocuteur qu’il a eu au téléphone lui a dit, qu’il serait l’instigateur de leur emprisonnement dans cet enfer… Mais Dan ne se souvient toujours de rien d’autre que son nom. S’ils regagnent le train, peut-être pourront-ils enfin s’en sortir ? A moins qu’ils n’entrent dans un autre niveau de l’Abyss peuplé de nouveaux monstres en appétit !

Tambour battant, ce 3e volume nous enfonce plus encore au cœur de l’Abyss, cet enfer peuplé de prisonniers en quête de survie et d’humains contaminés par une monstrueuse entité qui en a fait son armée.

Mieux que l’Histoire sans Fin, Abyss dévoile un schéma narratif copiant la structure d’un jeu vidéo : chaque niveau est habité par un boss et ses fidèles soldats. C’est efficace et prenant même si on perd un peu de l’originalité appréciée depuis le 1er tome. Car ce survival manga ne se limite pas à son nombre de personnages, on les voit se multiplier et parfois mourir avec héroïsme ou par malchance… Ryuhaku Nagata travaille ses effets dramatiques, souvent dynamiques à l’aide d’une action qui ne cesse pas. L’enjeu est une course pour la survie comme tout bon manga de ce genre, associé à un environnement qui évolue, de monstrueuses créatures, à leurs affrontements avec les survivants armés de leur seule intelligence, de leur trigger et de leur volonté.

Dan garde son ascendant sur le groupe, comme tacticien mais aussi comme combattant toujours prêt à tout risquer pour sauver ses compagnons d’infortune. Il parvient même à sauvegarder la relation de confiance établie en dépit des soupçons apportés par l’accusation lancée au téléphone mobile qu’il a récupéré. Ikkun brille aussi et une fois encore il sauve la vie de nombreux protagonistes in extremis. L’absence de souvenirs de Dan se heurte de plus en plus au fait même que tous ont des réminiscences de leur passé proche ou lointain sauf lui. On en apprend ainsi un peu plus sur Ikkun, Calnée, Sakura… Les dernières pages laissent penser que l’on aura quelques indices concernant Dan dans le tome suivant. L’action est maîtresse de ce volume 3 et même les protagonistes en ont conscience puisqu’ils coupent net aux échanges verbaux et théoriques sur la nature de l’Abyss ou le passé de Dan en se disant « le blabla ça peut attendre ».

Ce scénario ne serait rien sans la maîtrise graphique de Ryuhaku Nagata. Même si la précision du chara-design baisse en qualité dans certains plans, la mise en scène et en cases soutient ka force narrative en enchaînant les faits, les mouvements, la présentation de nouveaux monstres de plus en plus moches donc terrifiants mais variés. Les ennemis sont si spectaculairement repoussants qu’ils ont une classe et une présence aussi imposante que les héros.

Passant du labyrinthe confiné de la prison abandonnées aux griffes des créatures au train qui file de lui-même puis à un extérieur façon nature sauvage un rien hostile, l’environnement est aussi actif que ceux qui s’y glissent ou s’y tortillent de douleur. On passe donc d’un lieu confiné idéal pour donner matière à l’angoisse à un extérieur qui est faussement rassurant car il cache bien ses ennemis…

Puissant, saisissant, Abyss nous saute à la gorge et assure dans ce 3e tome une structure affirmée et sûre d’elle qui ne laisse rien au hasard.

Points forts :
  • Structure du récit qui se fixe enfin, suit le schéma d’un bon jeu vidéo et ça fonctionne bien
  • L’action est omniprésente !!
  • Certains personnages disparaissent avec panache !
  • Les liens se resserrent avec les épreuves et les sacrifices
  • On passe d’un environnement à un autre, avec de nouveaux méchants très… repoussants
  • Secret sur l’amnésie de Dan bien gardé mais créé une part de suspense + +
  • Personnages ont tous un rôle, parfois assez typique mais utile au récit
  • Suspense + + +
  • Mise en scène + + +
  • Dynamisme + + +
  • Chara-design bien créé
  • Édition française de qualité

Points faibles :
  • Gare à la répétition du schéma, espérons que cela ne sera pas un piège pour la suite…
  • Graphisme qui perd en précision face à l’action


Verdict : Un Très Bon Tome !!! 



0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017