mardi 15 novembre 2016

Notre critique de « Emerald et Autres Récits »

Casterman, Critique Manga, Emerald, Hiroaki Samura, Manga, Sakka,

Casterman, Critique Manga, Emerald, Hiroaki Samura, Manga, Sakka,
Dessinateur : Hiroaki Samura
Scénariste : Hiroaki Samura
Éditeur : Casterman
Collection : Sakka
Genre : Suspense
Public : Public averti
Site officiel : Non
Sortie : 12 octobre 2016
Prix : 12,95€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Dans une petite ville du Far West, la belle Rosalie rencontre Jimmy Weed tueur redouté à la tête mise à prix pour lui proposer un contrat. Pendant qu’elle essaie de le convaincre, Orphan proxénète et usurier sans foi ni loi autre que ses propres intérêts fait une offre malhonnête à la jeune Sarah, 14 ans : pour rembourser la dette familiale, elle va devoir jouer une partie avec l’affreux bonhomme. Si elle gagne, elle sera libre et la dette effacée. Si elle perd, elle rejoindra le trop nombreux groupe de femmes forcée à la prostitution dont Orphan est propriétaire avec droit de vie ou de mort sur elles. L’odieux personnage n’a jamais perdu, quelle chance Sarah a-t-elle face à ce tricheur et son armée de sombres hommes de main qui la reluquent déjà ? Hasard et calculs malins sont au cœur de l’action…

Casterman, Critique Manga, Emerald, Hiroaki Samura, Manga, Sakka,
Casterman, Critique Manga, Emerald, Hiroaki Samura, Manga, Sakka,

Casterman fait preuve d’audace et de respect envers le public acquis à l’art de Samura sensei grâce à la publication de l’Habitant de L’Infini. Toutes les œuvres du maître sont ainsi, peu à peu, éditées en version française et avec un soin particulier quant à la qualité. Après Snegurochka et Halcyon Lunch, nous avons donc droit à un recueil d’histoires courtes mêlant plusieurs genres mais toujours révélatrices du talent du mangaka.

La première histoire résumée en introduction de cette critique est un récit d’aventure. Sous ses parfums de souffre et de sang digne de L’Habitant de L’Infini, Emerald, qui donne son titre au recueil, présente le destin croisé de plusieurs personnages, dans le plus pur style western. Aventure, tragédie, suspense, et une bonne dose de leçon pas si moraliste que ça, en font un très bon chapitre.

Suivent des histoires sombres ou drôles, un peu loufoques ou hors du temps et des conventions, abordant le sado-masochisme qui gangrène une famille jusqu’à la relation père-fille, le rejet de la société de consommation qui s’impose à une jeunesse égarée, les tragiques conséquences de la 1er guerre mondiale sur des êtres que rien ne destinait à une rencontre si ce n’était une étrange ressemblance physique, la quête lycéenne de l’amour, la réminiscence de souvenirs d’un homme capturé par des aliens qui préfère imaginer un doux passé que de reproduire la rude réalité de ce que fut sa vie avec sa sœur…

Entre rêve et réalité, Samura sensei nous fait cheminer à la lisière d’un onirisme pas si rose mais empreint d’une poignante perspective de la nature même de l’humain. Chaque épisode, même sous sa douce couche édulcorée portée essentiellement par les adolescentes de « Cet uniforme qui vous va si bien », transmet ce message du maître : nous sommes tous attentifs à ce qui nous entoure, d’une manière ou d’une autre, ce qui nous différencie sont les choix que l’on fait ensuite, face à ce que l’on regarde ou subit. Tout comme ces adolescentes cherchent des réponses, un bien-fondé ou une vérité au cœur du consumérisme qui nous enveloppe tous, tentent de se révolter à leur manière et de trouver un moyen d’y échapper, tout comme Rosalie choisit de risquer le pire pour sauver Sarah, la question se pose : si on a le courage d’aller à contre-courant dans la perspective de vivre mieux, serons-nous gagnants ? Hiroaki Samura ne donne pas de réponse toute faite, sans jugement, il présente les possibles destinées de ses personnages.

Vous l’aurez compris, fidèle à lui-même, Samura sensei dessine sa perspective de notre époque, de ses contemporains, nous amuse, nous évade mais nous fait aussi réfléchir, du grand art, tout simplement. Et cet art de l’écriture n’a d’égal que son coup de crayon et de plume qui traduit chaque ambiance, chaque récit, insiste sur les travers des uns et la résolution des autres. Le suspense minutieusement mis en scène et en case est tranchant, il nous pousse à tourner les pages pour tomber nez à nez avec des dénouement surprenants. De même l’humour accroche le regard quand on s’y attend le moins…

Une fois encore, Hiroaki Samura brille par la virtuosité de sa narration mêlant imaginaire et réalité, pathos et destinées humaines dignes des meilleurs romans ou films.

Points forts : 
  • Un recueil de Hiroaki Samura, toujours du plaisir 
  • Chaque récit est bien construit et traduit une histoire différente mais l’ensemble est cohérent 
  • Tous personnages sont attachants d’une manière ou d’une autre, ils sont si humains même leurs pires défauts 
  • Suspense + + + 
  • Rebondissements + + 
  • Humour + + 
  • Mise en scène structurée par et pour la narration 
  • Esthétique typique du maître mangaka 
  • Chara-design inimitable et adapté au rôle de chacun 
  • Mise en cases + + + 
  • Environnements et arrières plans + + 
  • Ambiance + + + 
  • Édition française soignée, grand format pour un manga 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017