mardi 8 novembre 2016

Notre critique de « My Life Plan »

Critique Manga, Manga, My Life Plan, Taifu Comics, Yaoi,

Critique Manga, Manga, Taifu Comics, Yaoi, My Life Plan,
Dessinateur : Ryo Takagi
Scénariste : Ryo Takagi
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Romance, Humour
Public : Public averti
Site officiel : Non
Prix : 8,99€
Sortie : 22 septembre 2016
Statut de la série : Terminée en 1 tome

Haruka est le type qui n’a jamais eu de vrai ami ou de vraie petite amie car il est si beau que personne n’ose vraiment s’approcher de lui. Il est le type trop parfait quoi ! Il lui est pourtant arrivé de recevoir une déclaration d’amour, une seule fois mais elle venait d’un élève qu’il a gentiment rejeté. Des années plus tard, Haruka est profondément déçu : rien dans ce qu’il avait échafaudé ne s’est produit et sa vie demeure quelque peu… ratée à son goût ! Il décide donc de prier le Dieu de l’amour pour qu’il lui présente son âme sœur. Mais la réponse divine n’est pas ce qu’il attendait : lorsqu’il provoque le jeune professeur de maths Uzuki, Haruka est incapable de contrôler son corps qui semble réagir seul au désir que lui évoque le regard de cet homme. Mais Haruka ne veut pas être gay! Une seule certitude : le voilà victime d’une malédiction qu’il décide de combattre. Seulement Uzuki est décidé à ne pas lui faciliter la tâche. Et s’ils s’étaient déjà rencontrés ?

Quel enfer d’être si beau !? Ce manga commence un peu comme une blague et cette sensation se poursuit tout du long, sans déplaisir mais sans faillir. Il faut dire qu’Haruka joue à la fois les victimes, les indécis et les aveugles, ce qui le rend un peu agaçant mais surtout comique. Le mec qui se plaint d’avoir toujours été si parfait qu’il n’a jamais eu de vrai ami ou de copine, et que sa vie fantasmée et prévue de A à Z ne sera finalement rien de ce qu’il avait prévu. Il est donc risible de le voir se prendre la tête dans les mains en maudissant son sort quand un seul regard d’Uzuki le met dans tous ses états… et que son corps ne lui obéit pas, encore moins dans les lieux publics et ouverts du lycée !

Bien des situations embarrassantes au programme, dont Uzuki va profiter gaiement mais sans jamais forcer sa chance. Il se rapproche de sa proie avec patience et un zest de raillerie, à se demander s’il ne se venge pas un peu du rejet qu’il eut à subir dans sa jeunesse. Il a longtemps attendu son heure pour séduire son professeur et tout est fait pour lui plaire. On regrette que ce séducteur inattendu s’exprime peu, soit un peu froid et ne forme pas vraiment un duo avec Haruka auquel il sert plutôt de faire valoir.

Ce jeu du chat et de la souris dure quelques temps mais permet au récit de se développer vers un heureux dénouement qui ouvre les yeux d’Haruka, lentement mais sûrement, le lecteur qui aime le suspense dans les romances sera servi. Car n’en déplaise aux réactions involontaires de son corps, Haruka refuse avec acharnement de devenir gay, d’imaginer qu’Uzuki est cette âme sœur qu’il a tant espérée. Mais le destin a son dernier mot et la petite morale bien sympathique est là : qu’importe son visage, l’amour est l’amour.

Esthétiquement, on tombe un peu dans le cliché : Haruka est un gringalet en comparaison avec Uzuki, chacun dans son rôle défini par les codes du yaoi. Néanmoins, tous deux sont très beaux et les traits féminins délicats d’Haruka le définissent d’emblée comme LE mec trop beau, qui découragerait n’importe quel aveu. Uzuki a quelque chose de sadique dans le regard et s’exprime plus par celui-ci que dans les dialogues. La mise en scène est souvent comique mais insiste sur le combat d’Haruka entre son corps et sa tête. L’ensemble graphique est très beau.

My Life Plan est un yaoi comme beaucoup, un peu léger, souvent drôle mais qui aurait gagné en attrait avec un Uzuki plus développé, loquace, qui se serait montré plus comme un personnage principal que comme le faire valoir d’Haruka.

Points forts : 
  • Haruka est très amusant, on hésite entre le plaindre ou le gifler 
  • Tentatives assez réussies de modeler un récit typique avec quelques éléments moins communs 
  • Humour + + + 
  • Personnages principaux sympas 
  • Contexte bien présenté 
  • Esthétique délicate 
  • Chara-design en accord avec les personnages 
  • Mise en scène adaptée au récit 
  • Arrières-plans qui situent bien les scènes 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Récit cliché 
  • Zest de fantastique qui fait pschitt 
  • Plus gros défaut est que l’un des deux personnages principaux est présenté comme un personnages secondaire faire valoir de l’élu de son coeur 


Verdict : Un Tome Moyen !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017