mardi 22 novembre 2016

Notre critique du tome 3 de « Oldman »

Critique Manhua, Fantasy, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Oldman, Seinen,

Critique Manhua, Fantasy, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Oldman, Seinen,
Dessinateur : Chang Sheng
Scénariste : Chang Sheng
Éditeur : Kotoji
Collection : Asian District
Genre : Fantasy, Aventure, Combats
Public : Tout public
Site officiel : Non
Prix : 7,95€
Sortie : 2 décembre 2016
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Oldman-Edward a rencontré la reine et l’a menacée : l’illusion disparaîtra bientôt et elle perdra son trône. Furieuse, la souveraine a ordonné qu’on le remette en prison mais il s’est de nouveau échappé. Blessé, il rend visite à son amour d’enfance, Helen qui vit encore au palais. Elle ignore tout de ce qu’il est advenu d’Edward et ne sait d’Oldman que ce qu’on lui a dit, qu’il est un criminel, un évadé. Dans l’obscurité de sa chambre, elle reconnaît l’homme qu’elle aime toujours. Il lui dit tout avant de partir, lui promettant qu’un jour prochain, ils se retrouveront. Owen n’est pas dupe et cherche à lui barrer le chemin, mais Oldman lui propose un marché. Une fois hors des murs, il est rapidement pris en chasse par les soldats et sa blessure ne l’aide pas à les distancer. Alors qu’il se pense perdu, Rebecca, Neleh et Vincent surgissent de nulle part pour le secourir. Leur fuite s’annonce bien quand le terrifiant Hammer s’en mêle, réveillant en Rebecca de sombres souvenirs. Un duel inévitable et sanglant s’engage alors…

Critique Manhua, Fantasy, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Oldman, Seinen,
Critique Manhua, Fantasy, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Oldman, Seinen,

Oldman rebondit une nouvelle fois avec ce très bon tome 3 ! Après avoir appris le secret d’Oldman et de la reine, voici que le passé récent de Rebecca se profile alors que les cases se succèdent. A l'issue d'une rapide course poursuite dans la ville royale, Oldman, Neleh et Vincent sont subitement séparés de Rebecca : une astuce d’évasion leur a permis de bloquer la route à la garde mais Rebecca a décidé de régler un vieux compte avec le chef des troupes, Hammer. C’est face à lui qu’elle a autrefois perdu sa guerre et payé cher sa révolte contre la reine en perdant ses quatre membres avant d’être jetée en prison. Armée de sa volonté, de ses nouveaux membres et du désir d’offrir à ses compagnons une fuite sûre, elle provoque donc Hammer en duel. L’échange de coups est féroce car le chef des troupes est un guerrier aguerri, il ne craint pas celle qui fut surnommée la déesse de la guerre, il l’a déjà vaincue. Le suspense est terrifiant car Rebecca a beau être courageuse et bonne épéiste, elle n’a pas la force physique d’un homme habitué aux combats. Mais ses membres neufs pourraient bien la différence. A condition qu’elle accepte de se battre uniquement avec eux, à mains nues en un sens, contre les marteaux de son adversaire. Rebecca doit renoncer définitivement à celle qu’elle fut, abandonner l’épée pour la force brute, idéal pendant aux armes de Hammer qui porte bien son nom ! Soutenue par Vincent qui la courtise sans finesse, à l’amitié de Neleh et au resêct d’Oldman, Rebecca devra sacrifier tout ce qu’elle fut et une part de celle qu’elle pour vaincre et peut-être renaître…

Critique Manhua, Fantasy, Kotoji, Kotoji éditions, Manga, Manhua, Oldman, Seinen,

Personnage aussi puissant que celui qui donne son titre à ce manhua, Rebecca occupe le devant de la scène depuis les premières pages de cette série haletante. La déesse de la guerre restait jusqu’ici une survivante à grande gueule, une bastonneuse douée, mais on ignorait encore l’ampleur de sa volonté, celle d’une rebelle qui mena une armée aux portes du palais royal, qui accepta si courageusement la mort que la reine décida d’un sort bien pire pour celle qui avait osé la défier. Rebecca est l’image même du personnage que l’on aime immédiatement et que l’on veut suivre et encourager tout au long de sa lecture, une vraie héroine. Aucun des autres protagonistes n’est en retrait complet. Les encouragements de Vincent et Neleh sont louables bien que maladroits et lui apportent même quelques clés pour vaincre, l’espoir d’Oldman en la victoire de celle qu’il a sauvé se ressent dans les rares mots qu’il prononce, comprenant le choix de Rebecca. Hammer est l’opposant parfait : violent, sauvage, certain de son bon droit et de son succès, il est un soldat qui sait se battre et ne retient pas ses coups sous prétexte que son adversaire est une femme, ce que Rebecca sait lui rendre avec punch.

Dans les dernières pages, le court entretien d’Owen avec sa mère adoptive de reine laisse deviner qu’Oldman a insufflé dans l’esprit de son « frère » les moyens de s’approprier le trône qu’il désire depuis si longtemps…

La mise en scène laisse couler chaque image, chaque action avec une rare fluidité, on suit l’évolution du récit comme un très bon film, accompagnant les protagonistes dans leur évasion spectaculaire. Si parfois les traits manquent un peu de souplesse, cela ne nuit en rien au déroulement de l’ensemble et à l’omniprésence du suspense. Chang Sheng sait positionner ses personnages lors de chacune de leur action, insère malicieusement mais justement le passage rappelant le passé de Rebecca sans alourdir ni casser le rythme de sa narration. Comme un bon flash-back qui vient justifier les choix de l’héroine aux pires moments, alors que la mort lui tend les bras. Les mouvements de Rebecca et Hammer se répondent naturellement et nous font frissonner. Enfin, le travail sur les expressions faciales assurent une parfaite illustration des craintes, des rancœurs, de la rage… alors que le combat pour la survie et la justice se déchaîne.

Inutile de rappeler que Chang Sheng sait manifestement y faire. Avec sa course poursuite urbaine mouvementée, son duel musclé et ses personnages magnifiques enveloppés d’une atmosphère de complots royaux, Oldman continue de sublimer le manhua.

Points forts : 
  • Révélations sur le passé guerrier de Rebecca 
  • Parfaite Fantasy en images
  • Pour très large public, pas forcément fan de manga 
  • Univers qui grandit en qualité, en mystères, en rebondissements 
  • Personnages de Rebecca est au cœur de ce tome 3 
  • Action + + +, au premier plan 
  • Suspense + + + 
  • Mise en scène + + + 
  • Humour 
  • Graphisme à 100% au service du récit 
  • Expressions faciales soignées et révélatrices des émotions des personnages 
  • Mise en cases qui suit parfaitement la narration 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017