mercredi 28 décembre 2016

Notre critique du tome 2 de « Food Wars - L’Etoile »

Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Food Wars, Food Wars - L’Étoile, Manga, Shonen,

Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Food Wars, Food Wars - L’Étoile, Manga, Shonen,
Dessinateur : Taiki Akitoki
Scénariste : Michiko Ito
Éditeur : Delcourt / Tonkam
Collection : Shonen
Genre : Décalé, Cuisine, Humour
Public : Tout public
Site officiel : Non
Prix : 6,99€
Sortie : 30 novembre 2016
Statut de la série : En cours de publication

Avant de devenir le « magicien des légumes », Kôjirô Shinomiya a appris tout ce qu’il pouvait auprès de grands maîtres français. Après avoir été recommandé par Benoît Dugarry, un ami d’Hervé, il entre en cuisine dans le très prestigieux restaurant étoilé qui mise tout sur le traditionalisme culinaire. Bien que Kôjirô soit heureux de cette opportunité, il comprend rapidement qu’il n’aura aucune chance de percer réellement puisque ses tentatives d’innovation sont refusées. Il apprend donc tout ce qu’il peut, se nourrit des anciens et du savoir-faire de l’établissement mais commence à envisager d’autres options pour son avenir immédiat. Sa rencontre avec le jeune Albert, commis qui ne connaît rien à la cuisine et a été embauché sur l’exigence d’un bon client, va élargir son point de vue. Contrairement à son caractère, Kôjirô accepte d’aider le garçon et lui apprend à cuisiner afin qu’il puisse garder son emploi. La tâche promet d’être rude !

Dans ce second volume, après un chapitre plutôt comique qui confronte notre héros roi des légumes à un boxeur qui n’aime que la viande, le flash-back se poursuit sur l’apprentissage de Kôjirô en France.

Faussement égocentrique, notre héros montre un côté de sa personnalité qu’il n’aime pas dévoiler mais qui ressurgit volontiers que ce soit dans ces jeunes années ou bien dans la série Food Wars. Il a beau s’en cacher, Kôjirô aime les gens et ne rechigne pas longtemps à les aider pour peu qu’ils sachent toucher sa corde sensible par leur engagement et leur volonté. C’est ce que fait Albert, adolescent délaissé par une mère absente, qui fait de son mieux pour supporter sa vie médiocre afin de subvenir aux besoins de ses deux cadets. Et parce qu’il est volontaire et prend sur lui afin de demander de l’aide à un Kôjirô guère loquace et revêche, il obtient l’attention du jeune surdoué.

Le pari est lancé, et bien que la réussite soit encore trèèès loin devant Albert, ses efforts et le soutient de Kôjirô promettent de porter leurs fruits. Confronté au courage de ce garçon à peine plus jeune que lui mais dont chaque jour est une épreuve, Kôjirô se remet en question. Cela vaut-il la peine de rester dans un restaurant qui ne lui offre pas toute la latitude qu’il souhaiterait pour progresser et atteindre son but, même s’il s’agit d’un établissement reconnu et prestigieux ? Peut-il se satisfaire de ce confort illusoire qui pourrait n’être qu’une prison dorée pour sa créativité ? Est-ce pour cela qu’il a quitté son pays ? Que représente vraiment la cuisine française pour lui ? Voici bien des questions qui viennent trotter dans la tête d’un Kôjirô improvisé professeur de cuisine. Comment et dans quelles mesures cela a-t-il participé à faire de lui « le magicien des légumes », nous le découvrirons dans les prochains volumes mais une chose est sûre : le voilà avec son premier ami français de son âge (ou presque) !

Le dessin de Taiki Akitoki s’attarde plus volontiers sur les personnages, leurs expressions, leurs mouvements et une mise en scène adaptée au récit que sur les détails culinaires, s’éloignant des valeurs sûres de la série originale Food Wars, preuve qu’il trouve son propre style.

Décidée à mettre en vedette un des personnages secondaires les plus populaires de la série originale, Food Wars - l’Etoile trouve peu à peu un style propre, plus adulte, tourné vers le parcours non sans humour mais aussi truffé de déboires d’un héros sympathique sous ses dehors hautains.

Points forts : 
  • Série spin-off qui n’est pas que du fan service 
  • En dehors du héros, personnages différents de la série originale
  • Personnages bien conçus, avec des caractères bien trempés, intéressants
  • Vision japonaise mais réaliste du milieu pro de la cuisine en France
  • Mise en scène + + + 
  • Humour + + + 
  • Émotions + + 
  • Dynamique
  • Réflexions sur le métier et sur les valeurs que le héros souhaite donner à son approche du métier 
  • Style graphique personnalisé par Taiki Akitoki avec bases de la série originale 
  • Édition française sans défaut 

Points faibles : 
  • Environnement familial d’Albert un peu stéréotypé… 


 Verdict : Un Très Bon Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017