jeudi 29 décembre 2016

Notre critique du tome 2 de « Rouge Eclipse »

Akata, Critique Manga, Manga, Rouge Eclipse, Shiki Kawabata, Shojo,

Akata, Critique Manga, Manga, Rouge Eclipse, Shiki Kawabata, Shojo,
Dessinateur : Shiki Kawabata
Scénariste : Shiki Kawabata
Éditeur : Akata
Collection : M
Genre : Shojo, Tranche de vie, Fantastique
Public : Tout public
Site officiel : Non
Sortie : 13 octobre 2016
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 3 tomes

Ayumi est sous le choc de ce qui vient de lui être révélé : il n’y aurait aucun moyen pour qu’elle puisse de nouveau échanger de corps avec Zenko ! Autrement dit, elle est coincée dans le corps de cette autre qui la déteste pour le reste de sa vie, ne retrouvera jamais sa vie avec sa famille et devra composer avec tous les inconvénients qu’il y a à perdre son identité. L’implacable vérité fait encore son chemin dans son esprit lorsque Kaga lui fait une déclaration… juste avant d’être interrompu par Shirô qui entraîne Ayumi à l’écart pour lui avouer qu’il faisait smeblant de ne pas avoir compris la situation. Il lui demande des précisions que les circonstances de cet échange de corps et lorsqu’Ayumi lui apprend qu’il n’y a aucune solution, le garçon la raccompagne chez elle. Mais alors qu’elle essaie de toutes ses forces d’accepter sa vie telle qu’elle sera, soutenue par un Kaga qui se fiche des rumeurs sur leur couple inattendu, Shirô semble quant à lui élaborer une drôle de manigance…

Suite immédiate du déjà très bon premier tome, ce nouveau volume enchaîne habilement, mêlant quotidien surprenant et complexe pour une Ayumi prisonnière du physique disgracieux de Zenko et complot venant cette fois-ci d’un Shirô dont le but reste volontairement flou. Sous ses faux airs de récit fantastique à priori simple, Shiki Kawabata réserve bien des surprises et une profondeur surprenante dans l’élaboration et le développement de ses personnages.

Bien que l’idée de départ, phénomène de rejet limite ijime qui aurait brisé lentement mais sûrement une Zenko victime de la cruauté morale de ses camarades et acculée à ce geste condamnable mais compréhensible, puisse se confondre avec bien d’autres récits, Rouge Eclipse présente une intrigue fouillée exposée avec simplicité et un suspense qui laisse pantois.

Plusieurs axes de narration s’emboitent sans jamais se contredire, se faire obstacle ou lasser le lecteur. L’impossible réversion pour une Ayumi qui fait contre mauvaise fortune bon cœur, la déclaration de Kaga, la confrontation au reste de l’école qui refuse d’imaginer que le jeune homme si séduisant puisse trouver quelque charme que ce soit à cette Zenko avec laquelle il passe beaucoup de temps, cette fille si désagréable, revêche devenue souriante et amicale du jour au lendemain, le projet qui mûrit lentement dans l’esprit de Shirô et qui pourrait être très différent de ce qu’il veut bien en dire à la vraie Zenko, le désespoir de cette même Zenko possédant un autre corps mais qui commence à envisager que ce n’est pas suffisant d’être belle, encore faut-il avoir un caractère ouvert aux autres et s’aimer un peu au-delà des critères extérieurs pour être heureuse… Sans oublier la présence menaçante de cette éclipse rouge qui fera bientôt un nouveau passage et peut-être une nouvelle victime !

Le tour de force de l’auteur est notable dans la mise en scène qui ne favorise aucun personnage plus qu’un autre, même Ayumi passe au même plan que les autres protagonistes, preuve que chacun a un rôle à jouer dans ce récit à connotation dramatique, qui dénonce les ravages du rejet sur la psychologie d’une adolescente. Ayumi a beau être une fille au grand cœur, ce n’est qu’en entrant véritablement dans la peau de Zenko qu’elle perçoit les difficultés de sa camarade et réalise qu’elle aussi a fait preuve d’indifférence à son égard. Et les efforts de Kaga ou Shirô les placent sur un même plan envers les deux jeunes filles.
La confrontation de ces points de vue qui oscillent d’une case à l’autre, d’une bulle à l’autre, présente une vérité et non une leçon de morale trop simple ou facile.

La finesse du trait de Shiki Kawabata amplifie l’attention que l’on porte aux visages, illustrations des émotions et tourments, des réflexions qui hantent chacun des quatre héros, aux prises avec leurs sombres projets ou leurs espoirs déçus. Doucement mais sûrement, on découvre les faces cachées de chacun, la vie derrière la façade scolaire, l’ampleur du mal et du chagrin fait aux uns par les autres. Les arrières plans sont peu élaborés mais présents où il faut pour situer les scènes à l’école, dans la rue, chez les héros. Enfin le découpage millimétré des dernières planches offre un rebondissement saisissant.

Après un très bon premier volume, Rouge Eclipse se poursuit sans perdre son rythme, avec une qualité rare tant graphique que scénaristique. Un shojo à lire, absolument !

Points forts : 
  • Histoire réaliste avec une touche de fantastique 
  • Récit émotionnellement très fort 
  • Mangaka qui met une claque aux aprioris du shojo et des normes sociales 
  • Sujet crédible, très actuel 
  • Plusieurs axes narratifs bien associés 
  • Personnages bien construits 
  • Émotion + + + 
  • Mise en scène qui fluidifie le récit 
  • Chara-design très expressif 
  • Série courte 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 


Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017