dimanche 22 janvier 2017

Notre critique de « The Witcher 3 : Hearts of Stone »

Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, DLC, Hearts Of Stone, Playstation 4, Steam, The Witcher 3 : Wild Hunt, Xbox One,

Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, DLC, Hearts Of Stone, Playstation 4, Steam, The Witcher 3 : Wild Hunt, Xbox One, Éditeur : Bandai Namco Games
Développeur : CD Projekt Red
Genre : Jeu de Rôle 
Version Testée : PlayStation 4
Autres Supports : Xbox One, PC
Langue : Français
Multijoueur : Non
Classification : + 18 ans
Sortie en France : 13 Octobre 2015
Prix Moyen : 10€

Le 19 mai 2015, après des années d'attente, le studio polonais CD Projekt Red sortait enfin la suite et fin des aventures de Geralt De Riv avec le très bon The Witcher 3 dont vous pouvez retrouver notre critique ici. 5 mois après, la première extension, Hearts of Stone, débarquait sur nos machines et nous promettait une aventure intéressante, alors, promesse tenue ?

Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, DLC, Hearts Of Stone, Playstation 4, Steam, The Witcher 3 : Wild Hunt, Xbox One, L'histoire de cette extension va démarrer à l'Auberge des Sept Chats et vous embarquez pour une aventure faite de rencontres étranges, de dangers inédits et de plaisantes rencontres, sous condition cependant, d'être au niveau 30, ce qui correspond à peu près à la fin du jeu principal. Toutefois, si vous n'avez pas encore le niveau adéquat, vous pouvez malgré tout débuter l'extension via le menu principal, vous mettant directement dans la peau d'un Geralt aux attributs requis et avec les 40 points de compétences à répartir où bon vous semble. Il est bon de préciser également qu'aucun de vos choix n'aura de répercussion sur l'histoire principale, vous offrant ainsi la liberté de profiter comme il vous sierra de cette nouvelle trame narratif.

Les Premières Caresses du Mal...

Après avoir accepté un énième contrat de Sorceleur, par curiosité ou contraint par une bourse vide, Geralt va rencontrer une étrange troupe faite de nobles tatoués et énigmatiques, en particulier leur chef. Loin de se douter de ce qui l'attend, il se met au travail et va allez de danger en rencontre, dont une qui fait directement écho à la fin du prologue du jeu d'origine et une autre, liée à la première itération vidéo-ludique du Sorceleur.

Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, DLC, Hearts Of Stone, Playstation 4, Steam, The Witcher 3 : Wild Hunt, Xbox One, Ce résumer peut sembler bien succinct, et à juste titre mais il serait dommage de gâcher la surprise, d'autant plus qu'encore une fois, les scénaristes usent de leurs meilleures plumes pour une intrigue nimbée de mystères et un réel soin a était apporté aux différents protagonistes, même les anciens, dévoilant au passage des facettes inédites et parfois drôles. 

En effet, malgré la noirceur du récit, CD Projekt a eu la bonne idée d'intégrer des moments tantôt comiques, tantôt cocasses, qui tranche radicalement avec le lugubre de certains passages. Ajoutez en plus des références à la culture, à la littérature et au cinéma moderne et vous obtenez une aventure plus que plaisante.

Rune Geralt, Rune !

Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, DLC, Hearts Of Stone, Playstation 4, Steam, The Witcher 3 : Wild Hunt, Xbox One, Prenant place dans une zone au nord de Novigrad, l'extension propose les mêmes activités qu'à l'origine, à savoir, des contrats de Sorceleur et de nouveaux monstres à occire, en plus d'apporter une nouvelle composante de gameplay sous les traits d'un enchanteur. Ce marchand, venu de terre lointaine, vous proposera, moyennant une somme d'argent conséquente, d'enchanter vos armes et armures pour leurs conférer des effets redoutables, allant d'une amélioration permanente de leurs caractéristiques en passant par une déviation automatique des projectiles. Prolongement intelligent du système de runes déjà en place dans le jeu de base, il mérite toute attention pour qui souhaite ajouter encore plus de puissance à un Geralt qui se fera une joie de mettre la main sur de nouveaux schémas d'armes et armures, dont certains exclusifs à une fameuse école de Sorceleur qui rappellera des souvenirs à ceux ayant fait le second opus.

Beau comme un diable

Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, DLC, Hearts Of Stone, Playstation 4, Steam, The Witcher 3 : Wild Hunt, Xbox One,
La nouvelle zone est dans la même inspiration que le reste de Velen, des forêts en passant par un village pittoresque ou des champs de tournesols, le jeu affiche toujours autant de détails et de prestance malgré les éternelles collisions lors des cinématiques - qui existait déjà dans The Witcher 3 - et un moteur physique qui, en de rares moments, part en vrille. Pour le reste, ce sont les mêmes textures et quelques rares soucis graphiques identiques à la version de base.

Pour la partie sonore, le doublage VF des nouveaux personnages est une franche réussite et n'a pas à rougir face à la VO tandis que la partie musique et bruitages reprends ceux déjà écoutés auparavant.

Cette extension de The Witcher 3 est une franche réussite et un excellent prolongement à la quête principale. CD Projekt  qui nous livre là une aventure palpitante d'une dizaines d'heures, comblera largement les fans de la première heure comme les nouveaux venus dans l'univers du Loup Blanc. Et vu le prix demandé - une dizaine d'euros, hors version Games Of The Years - il serait dommage de passer à côté.

Points Forts :
  • Trame principale prenante
  • L'ambiance résolument occulte
  • Possibilité d'avoir directement un Geralt de niveau 30
  • L'humour qui apporte de la fraîcheur
  • Toujours aussi beau
  • Les références à la culture, littérature et cinéma moderne
  • L'enchanteur, véritable plus-value du gameplay
  • La qualité général de l'extension
  • Le prix

Points Faibles :
  • Encore les problèmes de collisions inhérent au jeu d'origine
  • Les nouveaux boss, pas vraiment difficiles
  • Quelques rares problèmes d'affichages
  • On en voudrait plus


Verdict : Une extension réussie !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017