lundi 9 janvier 2017

Notre critique du tome 17 de « Montage »

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Jun Watanabe, Kana, Manga, Montage, Seinen,

Actu Manga, Big Kana, Critique Manga, Jun Watanabe, Kana, Manga, Montage, Seinen,
Dessinateur : Jun Watanabe
Scénariste : Jun Watanabe
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Seinen, Enquête, Suspense
Public : Averti
Site officiel : Kana
Prix : 7,45€
Sortie : 2 décembre 2016
Statut de la série : Terminée en 19 tomes

Décidé à protéger Miku et ses parents enfin libérés de leurs ravisseurs, Yamato tend un piège aux frères Sekiguchi, réelle menace entre toutes. Mais il n’a pas beaucoup d’option face à ces deux tueurs aguerris, il va donc devoir faire fonctionner ses méninges de telle sorte qu’il réussisse à s’en sortir vivant. Et même alors que son plan lui semble correct, il tremble encore à l’idée qu’un rien pourrait se retourner contre lui. Dans le même temps, Miku ayant compris les intentions de Yamato a remonté une autre piste menant à Sawada grâce au dernier indice laissé par leur ami Mizuhara avant de mourir. Elle pressent qu’il ne lui reste qu’une seule chance de faire éclater la vérité : sortir de l’ombre et affronter les médias. Mais en aura-t-elle le temps ?

Les rouages de la mystérieuse affaire de vol se précisent de tome en tome, dévoile le passé de chacun des acteurs et leurs conséquences sur le présent dont Miku et Yamato, entre autres, font les frais. Car si certains personnages disparaissent du premier plan, ils sont encore en vie et on ne les oublie pas et on peut même penser qu’ils auront encore un rôle actif à jouer d’ici la fin qui se rapproche inexorablement.

Bien seuls puisque faisant bande à part l’un de l’autre suite à la décision de Yamato, nos deux héros réactivent leurs recherches de la vérité mais chacun à sa panière.

Tandis que Miku remonte une dernière piste, à mille lieues de se douter de ce que Yamato peut tramer ou même avoir deviné sur le passé de son père, elle est décidée à affronter les projecteurs de la presse et donc l’arrestation par la police comme étant liée au vol des 300 millions. Sa santé soudainement fragilisée annonce peut-être une fin tragique ou un rebondissement intéressant mais pour le moment, elle reste fidèle à elle-même, honnête et entêtée. Heureusement, on comprend qu’elle pourra compter sur le sérieux et le flair du peu avenant inspecteur Madanbashi à qui rien n’échappe…

En revanche, Yamato est comme coupé du monde. Sans aucune connaissance de l’action de Miku, il s’enferme dans l’obscurité qui envahit son cœur et son esprit peu à peu depuis le début de cette mésaventure. De garçon renfermé, il est devenu un jeune homme fermement décidé à tuer quiconque menace encore la seule famille qu’il ait connu depuis la disparition de son père. Réaliste, il sait qu’il n’aura qu’une seule opportunité face à des adversaires bien plus forts que lui à ce jeu. Il élabore donc un plan astucieux mais sa méconnaissance du caractère des jumeaux Sekiguchi pourrait lui coûter cher !

Enfin, Sawada et Yûdai Kawasaki se retrouvent pour un face à face meurtrier qui amorce une nouvelle version de la vérité sur ce fameux vol et ce qui l’a autrefois motivé. De quoi écrire une fin qui réserve encore des surprises !

Fidèle à sa qualité maintes fois vantée, le graphisme de Jun Watanabe assiste la narration avec subtilité et superbe. Tout est parfaitement traduit par l’image depuis le suspense jusqu’aux tourments psychologiques de chacun en passant par l’action et la mise en avant des multiples ramifications dramatiques causées par le fameux vol et ses retombées tant politico-économiques qu’intimes suivant que l’on se place au niveau national ou du point de vue des nombreuses personnes dont la vie en fut bouleversée à jamais.

Tenir en haleine un lectorat exigeant comme peut l’être celui du seinen sur dix-sept tomes relève du défi mais c’est l’exacte réussite de Jun Watanabe avec cette série qui se terminera au tome 19 mais parvient encore à promettre de nouveaux rebondissements et révélations à venir. Du grand art !

Points forts : 
  • Équilibre action/psychologie 
  • Fluidité de la narration même si les axes de lecture se multiplient avec le parcours en solitaire de plus de personnages 
  • Évolution différente pour chaque protagoniste, surtout Miku et Yamato 
  • Suspense + + + 
  • On devine des rebondissements quant à la complète vérité à venir 
  • Graphisme au service total de la narration 
  • Mise en scène + + + 
  • Mise en cases fluide 
  • Édition française sans défaut 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017