jeudi 12 janvier 2017

Notre critique du tome 4 de « Ugly Princess »

Akata, Critique Manga, Manga, Natsumi Aida, Shojo, Ugly Princess,

Akata, Critique Manga, Manga, Natsumi Aida, Shojo, Ugly Princess,
Dessinateur : Natsumi Aida
Scénariste : Natsumi Aida
Éditeur : Akata
Collection : M
Genre : Romance, Tranche de vie, Humour
Public : Tout public
Site officiel : Non
Sortie : 24 novembre 2016
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Tout est résolu entre Mito, Haru et Maru ! Après avoir parlé franchement à ses amies, Mito a compris que la sincérité était le trésor de ce lien qui l’a tant de fois sauvée. Maintenant que Maru sait son amour pour Kunimatsu, elle fait de son mieux pour la soutenir. Plus forte grâce à ses copines, aux conseils de mode et de maquillage qui l’aident à modifier ce qui la complexe et à se rapprocher de l’idéal féminin des magazines, Mito a trouvé le courage d’inviter Kunimatsu à une sortie du 1er janvier et à laquelle se joindrons Maru et Haru. Mais alors que, dans son impatience, Mito est déjà au rendez-vous dans ses jolis atours, elle tombe sur l’odieux Umeda qui, une fois encore, ne manque pas l’occasion de la ridiculiser. Mito croyait être plus forte, avoir changé grâce à ses efforts et son amour pour Kunimatsu, un garçon si gentil et attentif aux autres, alors pourquoi est-elle encore si impuissante à se débarrasser de la honte que Umeda lui rappelle sans cesse ?

Le combat entre ce qu’elle est et l’idéal auquel elle aspire continue pour l’adorable Mito. La fin du collège approche, elle a grandi, mais les anciennes blessures reviennent la hanter à la première occasion sous une seule forme : Umeda, le premier garçon pour lequel elle a craqué.

Le souvenir odieux de l’humiliation de s’être non seulement faite jetée devant toute sa classe mais surtout avec une grande méchanceté de la part de ce garçon, poursuit une Mito qui multiplie les efforts pour prendre confiance en elle. Pourquoi ce Umeda continue t-il de se moquer d’elle après deux ans ? Mystère mais c’est un des axes narratifs de ce tome.

On apprend par un Kunimatsu bienveillant et protecteur qu’Umeda n’a pas toujours été un odieux personnage, qu’il a lui-même changé en entrant au collège. Alors pourquoi a-t-il fait de Mito son souffre-douleur ? Natsumi Aida ne le révèle pas mais laisse deviner que de mauvaises fréquentations et le mal-être adolescent peuvent ainsi transformer quelqu’un. Et deux nouvelles batailles commencent pour Mito : en finir avec Umeda et trouver le courage d’avouer ses sentiments à Kunimatsu avant de quitter le collège.

Rien ne sera simple pour la gentille Mito mais le soutien de ses amies et de Kunimatsu, sa source de volonté, lui donneront les clés pour faire comprendre son erreur à un Umeda revêche même si un échange de coups risquera de gâcher l’avenir scolaire de Kunimatsu. Quant à avouer son amour à ce précieux ami… Mito prévoit les choses des mois à l’avance, dès la Saint Valentin mais bien entendu rien ne se passe comme elle le croyait ! Les embûches sont là mais Mito trouve les ressources pour tenir les promesses faites à elle-même.

Avec la fin du collège, un cycle se termine dans cette excellente série, et le début du lycée, annoncé par quelques cases en fin de tome changent clairement le ton du manga. De tendre et drôle, on entre dans une phase qui pourrait bien devenir délirante. Mito semble avoir choisi un collège plein de super beaux gosses qui rappellent les acteurs de son jeu pinpara préféré ! Y aurait-il un lien avec ce garçon qui l’a sermonnée par deux fois dans un parc public ?

Entre codes shojo classiques, mise en cases dynamique, délires de son héroïne, chara-design tantôt doux et soigné tantôt grimaçant et comique, Natsumi Aida insiste sur un style graphique qui fait de Ugly Princess un shojo plus qu’à part.

Tour à tour fantasmé, tendre, réaliste, dramatique et comique, ce tome 4 d’Ugly Princess continue de nous narrer le parcours d’ado de la plus sympathique des héroïnes, entre clin d’œil à ce que l’on a pu vivre à son âge et encouragements aux lecteurs qui traversent la même rude aventure.

Vivement la suite !!

Points forts : 
  • Zest de réalisme 
  • Développement du récit 
  • Évolution des personnages 
  • Équilibre comédie, amitié, romance, drame 
  • Personnages attachants 
  • Fin de tome qui annonce une suite détonante 
  • Graphisme typique de l’auteur 
  • Chara-design + + + 
  • Mise en cases et en scène dynamique 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 

 Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017