vendredi 6 janvier 2017

Notre critique du tome 5 de « Save Me Pythie »

Elsa Brants, Global Manga, Kana, Manga, Save Me Pythie, Shonen,

Elsa Brants, Global Manga, Kana, Manga, Save Me Pythie, Shonen,
Dessinateur : Elsa Brants
Scénariste : Elsa Brants
Éditeur : Kana
Collection : Shonen
Genre : Global Manga, Humour, Action
Public : Tout public
Site officiel : Kana
Sortie : 18 novembre 2016
Prix : 7,45€
Statut de la série : Terminée en 5 tomes

Non content d’avoir aidé à priver les dieux de leurs pouvoirs, Xanthe a commis une nouvelle gaffe monumentale : il a libéré les Titans de leur prison ! La génération divine qui a fait naître celle de Zeus et ses frères et sœurs, et contre laquelle les rejetons livrèrent autrefois bataille, est donc en marche pour reconquérir son trône. Surtout Chronos, leur père à tous, qui n’a bien entendu pas accepté de se faire enfermer par ses propres enfants. Avec ces descendants devenus aussi faibles que les humains, l’affaire semble faite ! Mais Pythie n’a pas dit son dernier mot et organise la résistance…

Dernier tome d’un global manga à la fois atypique, drôle, culturellement riche et accessible à tous, ce 5e tome de Save Me Pythie offre un point final digne de son lectorat.

Après quelques planches qui résument brièvement mais habilement les bases mythologiques de la Titanomachie ou guerre des dieux de l'Olympe contre leurs géniteurs Titans, Elsa Brants expose le nouveau défi de Pythie : réparer la plus grosse bêtise de Xanthe. Mais les choses prennent du temps puisqu’il ne reste à notre héroïne que son propre et malcommode pouvoir, les dieux étant encore moins utiles qu’avant. Elle organise la résistance humaine, ne comptant que sur leur force et la magie du vase qui doit un jour, à grand renfort d’offrandes et de prières ferventes, rendre leurs pouvoir aux dieux de l’Olympe. Du moins si les humains veulent encore d’eux… après les avoir côtoyés de près et constaté le dédain dont ils font preuve à leur égard !

C’est alors que Prométhée entre en scène, le dieu qui a trahi Zeus en donnant sa faveur aux Hommes. Une fois encore, il est décidé à soutenir l’humain plutôt que ses pairs et gare aux surprises ! Mais les dieux vont avoir peu de temps pour lui chercher querelle : Rhéa, Titan et malheureuse mère de tous ces dieux de troisième génération est revenue avec son époux Chronos et l’a mis en demeure de lui ramener ses enfants dont elle entend s’occuper mieux que par le passé. Prisonniers, Zeus et ses frères et sœurs n’ont pas fini de regretter le bon vieux temps de leur domination divine : Môman n’est pas le genre de créature à laquelle on dit non…

Avec un humour malicieux qui se perpétue d’un tome à l’autre et s’applique tant au dessin qu’au texte, Elsa Brants nous présente la généalogie divine si complexe d’une mythologie grecque qu’elle s’emploie à démocratiser sans jamais la tourner en ridicule ni en trahir les origines. Un petit détournement comique après l’autre, ce stratagème emporte le lecteur dans un univers ouvert à tous, amusant, riche en rebondissements et en facéties multiples. Quelle rigolade que ces Titans géants autrefois terreurs entre toutes présentés rabougris par les siècles d’emprisonnement, aux allures de grands-parents possessifs, autoritaires et hargneux, un peu gâteux sur les bords mais bien sûrs de leur droit et de leur puissance. Complète invention très bien pensée et narrée, le moyen trouvé par Pythie, Xanthe et les humains pour tout remettre en ordre est surprenant. Mouvementé, il étonne le lecteur jusqu’à la dernière page, une fin parfaite pour une série à succès.

Elsa Brants, Global Manga, Kana, Manga, Save Me Pythie, Shonen,

Le coup de crayon d’Elsa Brants brille une fois de plus au service de son histoire. La comédie est toute entière dans le chara-design divin : après un Apollon édenté, les magnifiques Titans vieillis, géants rabougris par la prison, aux très grands yeux sombres qui regardent par-dessus les murs, et de très haut leurs enfants divins ou les humains osant se moquer d’eux… L’action est dynamisée par la mise en mouvements constante, surtout lors de la mise au point de l’attaque finale de Pythie et Xanthe qui ne se passe pas forcément comme prévue et où leur héroïsme se mêle au comique de leurs ratés. Les décors sont bien travaillés, sobres mais là pour situer les scènes, avec un effort de détails dès qu’on entre dans des intérieurs très antiques.

Loufoque, drôle, intelligent, Save Me Pythie se termine très bien, nous faisant regretter que cela soit déjà la fin et attendre impatiemment la nouvelle série d'Elsa Brants !

Une série à lire absolument !!

Points forts : 
  • Un global manga à ne pas rater 
  • Dernier tome très réussi 
  • Point final de l’histoire surprenant et génial Humour à 200% !! 
  • Détournements habiles de la mythologie grecque 
  • Dynamisme + + + 
  • Rebondissements 
  • Chara-design original et très drôle des Titans 
  • Mise en scène au service de la narration 
  • Un plaisir pour tous les publics ! 
  • Série courte 
  • Édition de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un Excellent Tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017